Qui l’eut cru ?

ParPatrick Jonniaux

Qui l’eut cru ?

« Dès demain », « Onward Together », « Tout Autre Chose » : Ces partis politiques qui n’en sont pas.

Tout Autre Chose mis au même niveau que d’autres mouvements politiques par Paris-Match encore bien…

Le mouvement est composé de citoyens et d’associations et a fait de son cheval de bataille une certaine opposition à l’austérité et la proposition d’ alternatives, explique Olivier Malay, jeune porte-parole du projet citoyen. « On ne veut pas à se présenter aux élections », assure-t-il. « Il y a déjà beaucoup de partis qui existent. Souvent, quand ils arrivent au pouvoir, ils finissent par gouverner pour les 1% les plus fortunés. Plutôt que de créer un tel parti, on veut conscientiser la population et s’organiser ensemble pour faire pression sur les politiques ».

Ceci n’est pas un parti

Dans « Tout Autre Chose », pas de politiciens, mais bien quelques militants encartés de manière individuelle. « Le pari qu’on a fait, c’est de constituer un mouvement social, comme on l’a vu dans d’autres pays », explique Olivier Malay. « Quand les partis politiques arrivent au pouvoir, ils ont des tas de contraintes qui pèsent sur eux (…) qui font qu’ils ont les mains liées. Aujourd’hui, c’est en changeant la population et en s’organisant qu’on arrivera à faire changer les politiques, et pas l’inverse », ajoute-t-il avec ferveur.

Si de tels mouvements semblent pulluler depuis quelques mois, le phénomène est apparu il y a plusieurs décennies, avec la naissance d’une galaxie d’associations engagées, en parallèle de partis classiques. « Les partis politiques ont pour mission d’accéder au pouvoir pour changer les choses de l’intérieur : c’est un ensemble de personnes qui se prononce sur un ensemble des enjeux de la société. Les mouvements sociaux ont un objectif différent, qui est d’influencer des décideurs publics, mais sans prendre part au processus électoral », décrypte Benjamin Biard, un chercheur à l’UCL travaillant sur la thématique de la démocratie au sein de l’Association belge de science politique.

Lire l’article complet…

À propos de l’auteur

Patrick Jonniaux administrator