Tout Autre Chose ausculté

ParPhilippe

Tout Autre Chose ausculté

Hart boven Hard et Tout Autre Chose.  Un Courrier hebdomadaire du CRISP. « Bien que les deux mouvements aient beaucoup de points communs, et surtout s’efforcent de coordonner au moins leurs actions nationales, plusieurs différences les séparent ».  Pour les connaître, lisez l’analyse de Serge Govaert.

Le 5e pouvoir : récit et analyse de la courte histoire de Hart boven Hard. « Quelque chose vient de démarrer et n’est pas près de s’arrêter ! » Tel était le premier cri de Hart boven Hard, à sa naissance, il y a six mois à peine. Tout a commencé par quelques personnes qui se sont retrouvées pour protester contre les économies imposées à la culture. Puis, elles ont très vite été rejointes par 1.300 associations flamandes et près de 15.000 individus : le mouvement s’est construit de manière organique, presque comme une évidence. Hart boven Hard a grandi, parce que le moment était venu. Lire le texte en français. Vous préférez lire l’original en flamand

Pour qui roule Tout Autre Chose ? « Hard boven Hard et Tout autre chose auront-ils un avenir ou ne sont-ils que feu de paille ? Réussiront-ils à s’enraciner sur le terrain ? Après la « Grande Parade », arriveront-ils à dépasser l’affirmation fourre-tout que « il y a des alternatives » pour proposer des contenus dans l’esprit de leurs balises fondatrices qui brassent large ? Seule certitude : pour ceux et celles qui croient encore qu’ »un autre monde est possible », changer le logiciel de l’alternative est indispensable. Comme en Grèce, avec Syriza, ou en Espagne, avec Podemos. Mais à la belge. » Une opinion de Henri Goldman dans La Libre. Henri Goldman est membre de Tout Autre Chose et rédacteur en chef de la revue Politique.

« Tout Autre Chose, mais comment ? ». Le texte du  romancier Vincent Engel, également membre de Tout Autre Chose, dans le Soir.

 

Illustration Serge Dehaes

À propos de l’auteur

Philippe administrator