Les Noirs sont-ils maudits ?

Réponse



Non, les Noirs ne sont pas maudits. Les Noirs sont créés à l'image et à la ressemblance de Dieu au même titre que toutes les autres ethnies de l'humanité. L'idée que les Noirs sont maudits par Dieu et divinement destinés à être soumis aux autres races est souvent appelée la malédiction de Ham, basée sur un incident enregistré dans Genèse chapitre 9. D'autres allégations remontent plus loin, à Genèse 4, disant que la marque de Caïn, qui accompagnait une malédiction sur Caïn, était que la peau de Caïn était devenue noire. Le problème est qu'aucun de ces passages ne dit quoi que ce soit sur la race ou la couleur de peau. Ceux qui disent que les Noirs sont maudits par Dieu n'ont aucune base biblique pour leurs affirmations.

Dans Genèse 9, Cham voit son père étendu ivre et nu dans sa tente (Genèse 9 :20-22). Ham parle à ses frères de l'état de leur père, et les frères détournent les yeux et couvrent respectueusement leur père (Genèse 9:23). Lorsque Noé revint à lui, il découvrit ce qui s'était passé et jeta une malédiction sur Canaan, l'un des fils de Cham :


Maudit soit Canaan !
Le plus bas des esclaves
sera-t-il pour ses frères (Genèse 9:25).



Les descendants de Ham, selon la Bible, comprenaient les Assyriens, les Cananéens, les Égyptiens et les Éthiopiens (Genèse 10 : 6-20). Ceux qui adhèrent à la théorie selon laquelle les personnes noires ou à la peau foncée sont maudites ont souligné le fait que les descendants de Ham incluent des Africains ; ils disent aussi que le nom de Ham, qui signifie chaud en hébreu, est la preuve que les personnes à la peau sombre du monde, qui viennent pour la plupart de climats plus chauds, sont tous des enfants de Ham et font donc partie de la malédiction de Ham. Les premiers théologiens chrétiens ont parfois utilisé ce raisonnement pour tenter d'expliquer (pas nécessairement d'approuver) pourquoi certaines personnes étaient régulièrement réduites en esclavage.



Invoquer la malédiction de Ham était une tactique développée lors de la montée de la traite des esclaves dans l'Atlantique dans le but de justifier l'esclavage forcé et racial. Les discussions sur la malédiction de Ham étaient particulièrement répandues aux États-Unis à l'approche de la guerre civile. Avant et après cette époque, cependant, les érudits chrétiens ont noté que la pratique de l'esclavage fondé sur la race était explicitement non biblique. Le racisme (Galates 3 :28 ; Apocalypse 7 :9), le vol d’hommes (Exode 21 :16) et la servitude abusive (Exode 21 :20) sont tous interdits dans la Bible.

Le premier point de réfutation contre l'idée que Genèse 9 enseigne que les Noirs sont sous une malédiction a déjà été mentionné : nulle part la race ou la couleur de peau n'est mentionnée dans ce chapitre. Deuxièmement, la malédiction de Noé est spécifiquement imposée à Canaan, pas à Ham ; donc, en termes littéraux, il n'y a pas de malédiction de Ham dans la Bible. Canaan, et non Cham, devait devenir l'esclave de ses frères. De nombreux descendants de Ham n'ont jamais été esclaves; par exemple, les Égyptiens, enfants de Cham, ont passé la plus grande partie de leur histoire dans une position supérieure à celle d'Israël, enfants de Sem. Troisièmement, les termes hébreux utilisés dans Genèse 9 :25-27 se retrouvent souvent dans des contextes suggérant l'infériorité mais pas le travail forcé en soi. Le même mot traduit esclave dans Genèse 9:25 est utilisé pour Ésaü en relation avec Jacob (Genèse 27:37-40), de Joab en relation avec le roi David (2 Samuel 14:22) et d'Abraham en relation avec le Seigneur. (Genèse 18:3). Dans aucun de ces cas, le mot n'implique que des esclaves littéraux étaient impliqués.

L'accomplissement de la malédiction de Noé sur Canaan s'est produit des siècles plus tard lorsque les Israélites (de la lignée de Sem) sont entrés dans le pays de Canaan et ont soumis les habitants de ce pays (1 Rois 9: 20-21).

Pour réfuter la théorie selon laquelle Genèse 4 enseigne que les personnes noires ou à la peau foncée sont maudites ou méritent d'être discriminées, nous notons le libellé de la réprimande de Caïn par Dieu : Maintenant, tu es sous la malédiction et chassé du sol (Genèse 4 : 11), et le Seigneur a mis une marque sur Caïn (verset 15). Le mot hébreu traduit marque est 'cela , et nulle part dans la Bible est 'cela jamais utilisé pour désigner la couleur de la peau. La malédiction sur Caïn était sur Caïn lui-même ; rien n'est dit de la malédiction de Caïn continuant à ses descendants. De plus, la marque de Caïn était destinée à protéger Caïn (verset 15) et devrait être considérée comme une atténuation de la malédiction, et non la malédiction elle-même. Il n'y a absolument aucun fondement biblique à l'idée que les descendants de Caïn avaient la peau foncée. De plus, à moins que l'une des épouses des fils de Noé ne soit une descendante de Caïn (possible mais peu probable), la lignée de Caïn s'est terminée avec le déluge.

En bref, l'affirmation selon laquelle les personnes à la peau foncée ou noires sont maudites par Dieu vient d'une tentative mondaine et anti-biblique de justifier le racisme. La malédiction de Ham n'existe pas et rien ne justifie l'esclavage fondé sur la race. Ce qui dresse les races les unes contre les autres, c'est la nature pécheresse des êtres humains.

Top