Les dons miraculeux de l'Esprit sont-ils pour aujourd'hui ?

Réponse



Premièrement, il est important de reconnaître qu'il ne s'agit pas de savoir si Dieu accomplit encore des miracles aujourd'hui. Il serait insensé et non biblique de prétendre que Dieu ne guérit pas les gens, ne parle pas aux gens et n'accomplit pas des signes et des prodiges miraculeux aujourd'hui. La question est de savoir si les dons miraculeux de l'Esprit, décrits principalement dans 1 Corinthiens 12-14, sont toujours actifs dans l'église aujourd'hui. Ce n'est pas non plus une question de savoir si le Saint-Esprit peut donner à quelqu'un un don miraculeux. La question est de savoir si le Saint-Esprit dispense encore les dons miraculeux aujourd'hui. Par-dessus tout, nous reconnaissons entièrement que le Saint-Esprit est libre de distribuer des dons selon Sa volonté (1 Corinthiens 12 :7-11).




Dans le livre des Actes et des Épîtres, la grande majorité des miracles sont accomplis par les apôtres et leurs proches collaborateurs. Paul nous en donne la raison : les choses qui caractérisent un apôtre – signes, prodiges et miracles – ont été accomplies parmi vous avec une grande persévérance (2 Corinthiens 12 :12). Si chaque croyant en Christ était équipé de la capacité d'accomplir des signes, des prodiges et des miracles, alors les signes, les prodiges et les miracles ne pourraient en aucun cas être les marques d'identification d'un apôtre. Actes 2:22 nous dit que Jésus a été accrédité par des miracles, des prodiges et des signes. De même, les apôtres ont été marqués comme de véritables messagers de Dieu par les miracles qu'ils ont accomplis. Actes 14:3 décrit le message de l'évangile confirmé par les miracles accomplis par Paul et Barnabas.

Les chapitres 12 à 14 de 1 Corinthiens traitent principalement du sujet des dons de l'Esprit. Il semble d'après ce texte que des chrétiens ordinaires recevaient parfois des dons miraculeux (12:8-10, 28-30). On ne nous dit pas à quel point c'était banal. D'après ce que nous avons appris ci-dessus, que les apôtres étaient marqués par des signes et des prodiges, il semblerait que les dons miraculeux offerts aux chrétiens ordinaires étaient l'exception et non la règle. A part les apôtres et leurs proches collaborateurs, le Nouveau Testament ne décrit nulle part spécifiquement des individus exerçant les dons miraculeux de l'Esprit.



Il est également important de réaliser que l'église primitive n'avait pas la Bible complète, comme nous en avons aujourd'hui (2 Timothée 3:16-17). Par conséquent, les dons de prophétie, de connaissance, de sagesse, etc. étaient nécessaires pour que les premiers chrétiens sachent ce que Dieu voulait qu'ils fassent. Le don de prophétie a permis aux croyants de communiquer de nouvelles vérités et révélations de Dieu. Maintenant que la révélation de Dieu est complète dans la Bible, les dons de révélation ne sont plus nécessaires, du moins pas au même titre qu'ils l'étaient dans le Nouveau Testament.



Dieu guérit miraculeusement les gens chaque jour. Dieu fait encore des miracles, des signes et des prodiges étonnants et accomplit parfois ces miracles par l'intermédiaire d'un chrétien. Cependant, ces choses ne sont pas nécessairement les dons miraculeux de l'Esprit. Le but principal des dons miraculeux était de prouver que l'évangile était vrai et que les apôtres étaient vraiment les messagers de Dieu. La Bible ne dit pas catégoriquement que les dons miraculeux ont cessé, mais elle jette les bases de la raison pour laquelle ils pourraient ne plus se produire dans la même mesure qu'ils l'ont fait, comme indiqué dans le Nouveau Testament.

Top