Vivons-nous à la fin des temps ?

Vivons-nous à la fin des temps ? Réponse



La Bible prophétise de nombreux événements qui se produiront à la fin des temps. Ces événements peuvent être classés en signes naturels, signes spirituels, signes sociologiques, signes technologiques et signes politiques. Nous pouvons examiner ce que dit la Bible à ce sujet et, si les signes sont présents en abondance, nous pouvons être certains que nous vivons, en fait, à la fin des temps.




Luc 21:11 énumère certains des signes naturels qui se produiront avant la seconde venue de Jésus : Il y aura de grands tremblements de terre, des famines et des pestes en divers endroits, des événements effrayants et de grands signes du ciel. Bien que nous ne devrions pas interpréter chaque catastrophe naturelle comme un signe de la fin des temps, une augmentation des catastrophes naturelles semble être un échauffement pour ce qui va suivre : les douleurs de l'enfantement, comme Jésus les a appelées (Matthieu 24 : 8).

La Bible énumère les signes spirituels positifs et négatifs. Dans 2 Timothée 4 :3-4, nous découvrons que de nombreuses personnes suivront de faux enseignants. Nous voyons maintenant une augmentation des groupes sectaires, de l'hérésie, de la tromperie et de l'occultisme, beaucoup choisissant de suivre les religions New Age ou païennes. Du côté positif, Joël 2:28-29 prophétise qu'il y aura une grande effusion du Saint-Esprit. La prophétie de Joël s'est accomplie le jour de la Pentecôte (Actes 2:16), et nous voyons encore les effets de cette effusion dans les réveils et les mouvements chrétiens guidés par l'Esprit, et dans la prédication mondiale du message de l'Évangile.



Parallèlement aux signes dans les domaines naturel et spirituel, il existe des signes dans la société. L'immoralité qui sévit dans la société aujourd'hui est un symptôme de la rébellion de l'humanité contre Dieu. L'avortement, l'homosexualité, la toxicomanie et la pédophilie sont la preuve que les malfaiteurs et les imposteurs iront de mal en pis (2 Timothée 3 : 13). Nous vivons maintenant dans une société hédoniste et matérialiste. Les gens sont amoureux d'eux-mêmes - ils recherchent le numéro un - et font ce qui est juste à leurs propres yeux. Toutes ces choses, et bien d'autres, peuvent être vues autour de nous chaque jour (voir 2 Timothée 3:1-4).



L'accomplissement de certaines prophéties de la fin des temps semblait impossible jusqu'à l'avènement de la technologie moderne. Certains des jugements de l'Apocalypse sont plus facilement imaginables à l'ère nucléaire. Dans Apocalypse 13, on dit que l'Antéchrist contrôle le commerce en forçant les gens à prendre la marque de la bête, et, étant donné les progrès actuels de la technologie des puces informatiques, les outils qu'il utilisera pourraient très bien être déjà là. Et grâce à Internet, à la radio et à la télévision, l'évangile peut désormais être proclamé au monde entier (Marc 13:10).

Et il y a des signes politiques. La restauration d'Israël sur sa terre en 1948 est la prophétie accomplie la plus impressionnante prouvant que nous vivons à la fin des temps. Au tournant du 20e siècle, personne n'aurait imaginé qu'Israël serait de retour dans son pays, et encore moins qu'il occuperait Jérusalem. Jérusalem est définitivement au centre de la géopolitique et se dresse seule face à de nombreux ennemis ; Zacharie 12:3 le confirme : ce jour-là, quand toutes les nations de la terre se rassembleront contre elle, je ferai de Jérusalem un rocher inébranlable pour toutes les nations. Tous ceux qui essaieront de le déplacer se blesseront. Matthieu 24:6-7 a prédit qu'une nation s'élèverait contre une nation et un royaume contre un royaume. Les guerres et les rumeurs de guerres sont définitivement caractéristiques de cette époque actuelle.

Ce ne sont là que quelques-uns des signes que nous vivons à la fin des temps. Il y en a beaucoup plus. Dieu nous a donné ces prophéties parce qu'il veut que personne ne périsse, et il donne toujours un avertissement suffisant avant de déverser sa colère (2 Pierre 3:9).

Vivons-nous à la fin des temps ? Personne ne sait quand Jésus reviendra, mais l'enlèvement peut survenir à tout moment. Dieu traitera le péché soit par la grâce, soit par la colère. Jean 3:36 dit : Celui qui croit au Fils a la vie éternelle, mais celui qui rejette le Fils ne verra pas la vie, car la colère de Dieu demeure sur eux. Ceux qui n'acceptent pas Jésus-Christ comme leur sauveur resteront sous la colère du Seigneur.

La bonne nouvelle est qu'il n'est pas trop tard pour choisir la vie éternelle. Tout ce qui est requis est l'acceptation, par la foi, du don gratuit de la grâce de Dieu. Il n'y a rien que vous puissiez faire pour gagner la grâce ; Jésus a payé le prix pour vous (Romains 3:24). Êtes-vous prêt pour le retour du Seigneur ? Ou ferez-vous l'expérience de sa colère ?

Top