Actes 22 :16 enseigne-t-il que le baptême est nécessaire au salut ?

Réponse



Comme pour tout verset ou passage, nous discernons ce qu'il enseigne en le filtrant d'abord à travers ce que nous savons que la Bible enseigne sur le sujet en question. Dans le cas du baptême et du salut, la Bible est claire sur le fait que le salut s'obtient par la grâce par la foi en Jésus-Christ, et non par des œuvres de quelque nature que ce soit, y compris le baptême (Éphésiens 2 : 8-9). Ainsi, toute interprétation qui arrive à la conclusion que le baptême, ou tout autre acte, est nécessaire au salut, est une interprétation erronée. Pour plus d'informations, veuillez visiter notre page Web sur ' Le salut est-il par la foi seule, ou par la foi plus les œuvres ? '

Actes 22:16, ' Et maintenant qu'attendez-vous ? Lève-toi, sois baptisé et lave tes péchés en invoquant son nom.' La première question à laquelle il faut répondre est 'quand Paul a-t-il été sauvé ?'



1. Paul dit qu'il n'a pas reçu ou entendu l'Evangile d'Ananias, mais plutôt qu'il l'a entendu directement de Christ. Galates 1 : 11-12 dit : « Car je veux que vous sachiez, frères, que l’évangile que j’ai prêché n’est pas selon l’homme. Car je ne l'ai pas reçue de l'homme, et je ne l'ai pas non plus enseignée, mais je l'ai reçue par une révélation de Jésus-Christ.' Ainsi, Paul a entendu et cru en Christ sur le chemin de Damas. Paul avait déjà cru en Christ quand Ananias vint prier pour qu'il recouvre la vue (Actes 9 :17).



2. Il convient également de noter qu'au moment où Ananias a prié pour qu'il recouvre la vue, Paul a également reçu le Saint-Esprit (Actes 9:17) - c'était avant qu'il ne soit baptisé (Actes 9:18). Actes présente une période de transition où l'attention de Dieu se tourne d'Israël vers l'Église. Les événements consignés dans les Actes ne sont pas toujours normatifs. En ce qui concerne la réception du Saint-Esprit, la norme est qu'une personne reçoit et est habitée en permanence par le Saint-Esprit au moment du salut.

3. Le participe aoriste grec, épikalesamenos , traduit par 'invoquer son nom' fait référence à une action simultanée ou antérieure à celle du verbe principal, 'être baptisé'. Ici, l'appel de Paul au nom du Christ pour le salut a précédé son baptême d'eau. Le participe peut être traduit par « ayant invoqué son nom », ce qui est plus logique, car cela indiquerait clairement l'ordre des événements.



4. En ce qui concerne les mots « soyez baptisés et lavez vos péchés », parce que Paul était déjà purifié spirituellement au moment où le Christ lui est apparu, ces mots doivent se référer au symbolisme du baptême. Le baptême est une image de l'œuvre intérieure de Dieu qui consiste à laver le péché (1 Corinthiens 6 : 11 ; 1 Pierre 3 : 21).

5. Il est également intéressant de noter que lorsque Paul a relaté cet événement plus tard dans Actes (Actes 26:12-18), il n'a pas du tout mentionné Ananias ou ce qu'Ananias lui avait dit. Le verset 18 confirmerait à nouveau l'idée que Paul a reçu Christ comme Sauveur sur le chemin de Damas, car ici, Christ dit à Paul qu'il sera un messager pour lui concernant le pardon des péchés pour les Gentils, car ils ont foi en lui. Il semblerait peu probable que Christ commande Paul si Paul n'avait pas encore cru en Lui.

Top