La Bible prophétise-t-elle la venue de Mahomet ?

Réponse



Il y a trois passages principaux dans la Bible que les musulmans désignent souvent comme des prophéties de la venue de Mahomet : Deutéronome 18 : 15-22, Cantique des Cantiques 5 : 16 et Jean 16 : 5-11.

Premièrement, en ce qui concerne Deutéronome 18:15-22, le contexte immédiat de ce passage renvoie aux versets 9-14. Là, Moïse avertit le peuple du danger des faux prophètes. Le peuple de Dieu doit éviter tous ceux qui prétendent parler avec autorité de la vérité spirituelle en dehors de la vérité de Dieu. Quelle est la vérité de Dieu ? Le verset 15 dit qu'un prophète particulier s'élèvera des Juifs (c'est-à-dire vos propres frères) qui sera comme Moïse. Remarquez que ce n'est pas n'importe quel prophète, comme il y en a eu beaucoup, mais un prophète spécial. Les gens qui étudiaient et croyaient aux écrits de l'Ancien Testament recherchaient ce prophète particulier et spécial. En fait, certains dirigeants juifs pensaient que le prédicateur fougueux Jean-Baptiste pourrait être l'accomplissement de la prophétie de Moïse (voir Jean 1:19-30). Jean-Baptiste, cependant, a dit qu'il était le précurseur du prophète dont parlait Moïse, et non le prophète lui-même.



De qui est donc ce prophète dont parle la Bible ? Il n'est clairement nul autre que le Seigneur Jésus-Christ. Jean 1:43-45 rapporte que les premiers disciples de Jésus ont compris qu'il était le prophète dont Moïse a parlé. Jésus lui-même l'a déclaré à son sujet (Luc 24:27). La déclaration la plus complète désignant Jésus comme le prophète promis se trouve dans Actes 3:12-26. Le diacre, Étienne, l'a réitéré dans Actes 7:37. Des hommes notables tels que Jean-Baptiste, Philippe, Pierre et Etienne ont tous témoigné que Jésus-Christ, et non Muhammad, est le prophète prédit dans Deutéronome 18 : 15-22.



Deuxièmement, dans Cantique des cantiques 5 :16, la jeune fille dit de son amant : « Sa bouche est la douceur même ; il est tout à fait charmant. C'est ma bien-aimée, c'est mon amie, filles de Jérusalem. Le mot traduit par 'charmant' est le mot hébreu machamadim . C'est le pluriel de machamade , ce qui signifie charmant, mignon ou désirable. Bien que ce soit la racine du mot Mahomet , il ne s'ensuit pas que le verset se réfère à Mahomet, d'autant plus que le mot utilisé est un adjectif pluriel, et non le nom d'une personne.

Enfin, dans Jean 16:5-11, Jésus prophétise qu'après son départ, le Conseiller viendra, et ce Conseiller convaincra le monde de culpabilité en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement (Jean 16:8). Qui est ce conseiller ? Jésus Lui-même donne la réponse quelques versets plus loin dans Jean 16:13, Mais quand lui, l'Esprit de vérité, viendra, il vous guidera dans toute la vérité… Jésus identifie explicitement le Conseiller comme étant le Saint-Esprit. Jésus avait auparavant utilisé une terminologie très similaire pour prédire la venue du Saint-Esprit : Mais le Conseiller, le Saint-Esprit, que le Père enverra en mon nom… (Jean 14 :26). Il est très clair dans la Bible que le conseiller que Jésus a prophétisé était le Saint-Esprit, pas Muhammad.



En conclusion, la Bible ne prédit nulle part spécifiquement la venue de Mahomet. Muhammad n'était pas le prophète que Moïse avait prédit, et Muhammad n'était pas le conseiller que Jésus avait prédit. Puisque le message de Mahomet contredit le message de Jésus et la Bible sur de nombreux points, la seule prophétie biblique qui s'appliquerait à la venue de Mahomet serait Matthieu 24:11, Et de nombreux faux prophètes apparaîtront et tromperont beaucoup de gens…

Top