Faire du conflit une force de vie

ParBernard Delvaux

Faire du conflit une force de vie

TAE-000528La société saine est celle qui sait faire droit au désir de reconnaissance de tous, en empêchant qu’il ne se transforme en démesure. Une opinion du mouvement convivialiste.

Le convivialisme  « valorise la relation et la coopération, [et permet] de s’opposer sans se massacrer, en  prenant soin des autres et de la Nature. En s’opposant, car il serait non seulement illusoire mais aussi néfaste de chercher à  bâtir une société ignorant le conflit entre les groupes et entre les individus.Celui-ci existe nécessairement et naturellement dans toute société. Non seulement parce que partout et toujours les intérêts et les points de vue diffèrent […] mais, plus généralement, parce que chaque être humain aspirant à se voir reconnu dans sa singularité, il en résulte une part de rivalité aussi puissante et primordiale que l’aspiration, également partagée, à la concorde et à la coopération.

La société saine est celle qui sait faire droit au désir de reconnaissance de tous, et à la part de rivalité, d’aspiration au dépassement permanent de soi et d’ouverture au risque qu’il recèle, en empêchant qu’il ne se transforme en démesure, en hubris, et en favorisant, au contraire, l’ouverture coopérative à autrui. Elle sait faire place à la diversité des individus, des groupes, des peuples, des États et des nations en s’assurant que la pluralité ne se transforme pas en guerre de tous contre tous. En un mot, il faut faire du conflit une force de vie et non de mort. Et de la rivalité un moyen de coopération.Une arme de conjuration de la violence destructrice ».

QUI DÉFEND CE POINT DE VUE ? Une quarantaine d’auteurs francophones, surtout français.

SOURCE : Collectif d’auteurs (2013), Manifeste convivialiste. Déclaration d’interdépendance, Le Bord de l’eau, p. 14

RETOURNER À :

[blox_button text= »Tout Autre Chose » link= »http://www.toutautrechose.be » target= »_self » button_type= »btn-warning » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Tout Autre Ecole » link= »http://www.toutautrechose.be/tae » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Ressources » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources » target= »_self » button_type= »btn-success » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Idées » link= »https://www.toutautrechose.be/tae-ressources-idees » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/]  [blox_button text= »Finalités de l’éducation » link= »https://www.toutautrechose.be/tae-ressources-finalites » target= »_self » button_type= »btn-primary » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/]

À propos de l’auteur

Bernard Delvaux editor