Les trente nuisances des examens

ParBernard Delvaux

Les trente nuisances des examens

LigneIl est possible de recenser au moins trente nuisances des examens. Une opinion de Charles Pepinster.

Il est proposé de lire et classer les nuisances suivantes de l’évaluation

  1. « Marchandisation : on paie avec des points, des appréciations.

  2. Spéculation : on apprend à miser (étudier) là où cela rapporte…

  3. Tricherie des élèves : manœuvres pour éviter les désagréments, augmenter les « chances »…

  4. Faiblesse de profs : qui manipulent les points, les conditions de passation…

  5. Chantage : « si tu … alors… »

  6. Stress : renforcé souvent par les familles elles-mêmes stressées.

  7. Lucre (Simonie…) : le savoir est vendu, acheté (avec une fausse monnaie).

  8. Punition – Récompenses : on règle les comptes.

  9. Estime de soi : on touche à l’image narcissique des élèves et de leurs parents.

  10. Fatalisme : certains se croient doués en …, pas doués en…

  11. Etiquetage : les réputations suivent.

  12. Comparaison : classement parfois symbolique de chaque élève vis-à-vis de ses pairs.

  13. Compétition : l’école apprend ce qui détruit la société.

  14. Soumission : facteur essentiel de la reproduction sociale.

  15. Individualisme : chacun pour soi dès que cela devient grave.

  16. Schizophrénie : dédoublement, on apprend pour les examens et non pour la saveur des contenus.

  17. Risque roulette russe : certains élèves étudient 5 chapitres sur 6

  18. Perte de temps : une année (180 jours) perdue sur 6 ans. A 18 ans, chaque élève est resté l’équivalent de deux années à l’école sans apprendre

  19. Incivisme des profs : ils cessent de faire apprendre, mettent les élèves en « vacance ».

  20. Racisme social: déclassement des plus fragiles.

  21. Délation : on dénonce les enfants à leurs parents camouflant ainsi les responsabilités de l’école.

  22. Unidimensionalité : on ramène à un verdict une personnalité complexe.

  23. Loterie : on interroge partiellement sur une matière vaste.

  24. Inégalité : certains élèves ont compris dès l’enfance qu’il fallait piloter son effort sur le profil du professeur.

  25. Inutilité : on ne fait rien des feuilles d’examens. Poubelle.

  26. Sélection : au gré des examinateurs, la sévérité ou l’indulgence.

  27. Non assistance à personne en danger : interdit d’aider, aider = tricher.

  28. Déni de justice : on retranche des points pour le comportement.

  29. Empirisme : aucun professeur n’a appris à interroger, corriger, noter…

  30. Autoritarisme : l’auteur des questions se pose en haut de la hiérarchie. »

QUI DÉFEND CE POINT DE VUE ? Charles Pepinster, ex-enseignant et inspecteur honoraire en Communauté française.

SOURCE : Charles Pepinster, Contre-valeurs induites par les examens tant traditionnels qu’ ‘externes’, note proposée dans le cadre d’une formation.

RETOURNER À :

[blox_button text= »Tout Autre Chose » link= »http://www.toutautrechose.be » target= »_self » button_type= »btn-warning » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Tout Autre Ecole » link= »http://www.toutautrechose.be/tae » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Ressources » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources » target= »_self » button_type= »btn-success » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Idées » link= »https://www.toutautrechose.be/tae-ressources-idees » target= »_self » button_type= »btn-default » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Évaluation » link= »https://www.toutautrechose.be/tae-ressources-evaluation » target= »_self » button_type= »btn-success » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/]

À propos de l’auteur

Bernard Delvaux editor