L’évaluation, outil de la compétition scolaire

ParBernard Delvaux

L’évaluation, outil de la compétition scolaire

DSC_16353629

Les missionnaires anti-redoublements sont d’une sincérité totale. Mais ils ne voient pas que la compétition scolaire est corollaire de la compétition économique.
Une opinion de Jacques Cornet

« L’idéologie, ce n’est pas seulement les idées (fausses) de mon adversaire, l’idéologie, ce sont des idées qui produisent de l’aliénation sociale et culturelle, c’est-à-dire qui orientent et justifient des pratiques produisant collectivement des effets contraires aux intérêts de ceux qui en sont victimes.

Ainsi, par exemple, les familles populaires ont statistiquement très peu de chances de bien « placer » leurs enfants dans cette lutte des places, les enseignants qui travaillent avec eux, très peu de chances d’optimiser leur trajectoire, mais l’idéologie dominante, individualiste, les pousse à jouer un jeu de dupes dans lequel la probabilité de perdre est extrême, les empêche de dénoncer collectivement un système dans lequel ils sont nécessairement perdants. Quant aux classes moyennes, les plus farouches partisans de ce système, elles ne se rendent pas compte qu’elles fournissent, -et justifient la place que leurs enfants occuperont,- l’armée de gradués, sous-fifres désormais précaires du système qu’elles défendent. C’est l’aliénation sociale.

L’école, c’est le lotto, tout le monde accepte d’y jouer, sachant et acceptant que les pertes de la majorité enrichissent les gains d’une minorité, mais avec la circonstance aggravante que le tirage au sort est truqué. L’acceptation et même la conviction que ce système de compétition est bénéfique pour tous, c’est l’aliénation culturelle.

Tous les zélés de l’excellence, les promoteurs de pactes, les missionnaires anti-redoublements sont d’une sincérité totale. Ils y croient, aux efforts pédagogiques, à la formation des enseignants, au management des établissements, aux prescriptions décrétales, à l’IFC, à l’inspection, aux conseillers, aux évaluations externes, aux missions du décret, et même à la citoyenneté … Ils ne voient pas que la compétition scolaire est corollaire de la compétition économique, alors que c’est pourtant d’une évidence aveuglante, aveuglante comme l’idéologie du mérite individuel dans une compétition généralisée.

Ce n’est pas le redoublement, la solution du problème de la sélection, qu’il faut supprimer, mais bien la cause du problème, à savoir la compétition et son outil, l’évaluation certificative. Si on ne supprime pas l’évaluation, alors il faut absolument maintenir le redoublement. Si on veut supprimer le redoublement, alors il faut supprimer l’évaluation certificative. L’école ne peut supprimer pas la compétition économique, mais elle peut supprimer la compétition scolaire. L’école ne pourra changer que si on change son moteur et sa finalité ».

QUI DÉFEND CE POINT DE VUE ? Jacques Cornet, enseignant membre de Cgé (Changements pour l’égalité).

SOURCE : Jacques Cornet (2015), Il faut  maintenir le redoublement !, Traces de changement n°221.

RETOURNER À :

[blox_button text= »Tout Autre Chose » link= »http://www.toutautrechose.be » target= »_self » button_type= »btn-warning » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Tout Autre Ecole » link= »http://www.toutautrechose.be/tae » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Ressources » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources » target= »_self » button_type= »btn-success » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Idées » link= »https://www.toutautrechose.be/tae-ressources-idees » target= »_self » button_type= »btn-default » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Évaluation » link= »https://www.toutautrechose.be/tae-ressources-evaluation » target= »_self » button_type= »btn-success » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/]

À propos de l’auteur

Bernard Delvaux editor