Cursus commun et individualisé de 6 à 22 ans

ParBernard Delvaux

Cursus commun et individualisé de 6 à 22 ans

004344 - CopieConcevoir en parallèle plutôt que successive les cursus communs et différenciés. Une opinion de Bernard Delvaux.

La proposition consiste à modifier le cursus scolaire en remplaçant la séquence « tronc commun suivi de filières » par l’organisation de deux cursus parallèles tout au long de la scolarité. Le cursus commun persisterait donc jusqu’à 22 ans tandis que le cursus différencié débuterait dès 6 ans. Le nombre d’heures consacré au premier diminuerait avec l’âge, tandis que celui consacré au second augmenterait. L’un et l’autre cursus seraient donc suivis en parallèle de 3 à 22 ans (les jeunes travailleurs ou sans emploi n’étant tenus qu’à suivre le cursus commun au-delà de 18 ans).

Le cursus différencié serait en fait composé de domaines imposés de manière similaires à chaque élève. Mais au sein de chaque domaine, l’élève aurait le choix entre plusieurs options, par exemple entre la danse, la sculpture, le chant, le dessin ou le théâtre dans le domaine de l’expression artistique. Ou entre l’histoire de l’esclavage, de l’industrialisation ou des rapports Flamands-Francophones dans le domaine de l’histoire.

AU-DELÀ DE 16 ANS. Pourquoi un cursus commun au-delà de 16 ans ? Parce que ce qui doit être acquis par tous dans une perspective d’émancipation et de responsabilisation intègre nécessairement des compétences complexes qui ne peuvent s’acquérir avant 16 ans. Parce qu’aussi, comme déjà souligné, ces deux processus ne sont jamais aboutis et doivent être accompagnés par des professionnels durant un temps certain. Raison pour laquelle je défends l’idée que ce cursus commun obligatoire devrait être étendu jusqu’à 22 ans et concerner ceux qui poursuivent des études mais aussi ceux qui travaillent ou sont sans emploi.

DÈS 6 ANS. Quant à l’individualisation du cursus dès le plus jeune âge, plusieurs raisons la justifient. D’abord, il apparaît de plus en plus arbitraire de choisir, dans l’énorme masse des savoirs et savoir-faire, ceux qui devraient être imposés à tous dans un cursus commun. Ensuite, les enfants doivent pouvoir expérimenter dès leur plus jeune âge des champs de savoirs et de savoir-faire qui les motivent, que ce soit à des fins de butinage ou de spécialisation. Ces expérimentations personnelles sont sources de mobilisation de l’apprenant. Enfin, en début de scolarité, l’essentiel de la singularisation du parcours d’apprentissage prend place dans l’extra-scolaire. Or on sait que la nature de ces activités dépend des capitaux économiques et culturels des parents et influence la réussite scolaire. Réintégrer une part de cet extra-scolaire dans un temps individualisé mais régulé par l’École pourrait limiter ces deux phénomènes.

L’idée de base est donc la suivante : un cursus commun dégraissé, conjugué à un cursus individualisé, le tout pouvant couvrir un temps annuel de scolarisation plus large qu’actuellement puisque des plages aujourd’hui dévolues aux activités extra-scolaires pourraient être intégrées dans le temps « scolaire ». »

QUI DÉFEND CE POINT DE VUE ? Bernard Delvaux, sociologue, chercheur à l’UCL (Girsef)

SOURCE : Bernard Delvaux (2015), Une tout autre École, Pensées libres. Voir la présentation du livre, un résumé dans la revue Politique, une interview de l’auteur dans Face à l’info et un entretien sur Canal C.

RETOURNER À :

[blox_button text= »Tout Autre Chose » link= »http://www.toutautrechose.be » target= »_self » button_type= »btn-warning » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Tout Autre Ecole » link= »http://www.toutautrechose.be/tae » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Ressources » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources » target= »_self » button_type= »btn-success » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Idées » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources-idees » target= »_self » button_type= »btn-info » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Organisation de l’école » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources-organisation » target= »_self » button_type= »btn-default » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/]

À propos de l’auteur

Bernard Delvaux editor