Une cour de récréation retravaillée

ParBernard Delvaux

Une cour de récréation retravaillée

tae-Wanze récréation

L'école de Wanze a réfléchit à la cour de recréation pour éviter un maximum de conflits et pour prévenir le harcèlement.

La cour de récréation est maintenant divisée en quatre couleurs :

  • la zone rouge pour le foot et le basket. Dans cette zone il est permis de courir.

  • une zone verte où l'on peut courir mais sans utiliser de ballon.

  • une zone bleue qui comporte des jeux tracés sur le sol comme par exemple le jeu de la marelle,

  • et enfin une zone jaune où les enfants peuvent jouer calmement, lire etc...sans courir donc.

Ce concept est à l'origine un projet de Bruno Humbeek, qui concerne aussi le niveau secondaire. "C’est la prévention des violences visibles et invisibles, scolaires et périscolaires parce qu’on touche aussi au cyberharcèlement. Le but du jeu c’est de rendre aux enseignants la maitrise de leurs espaces et des groupes dont ils doivent gérer le vécu".

Plusieurs écoles de la Fédération Wallonie Bruxelles ont maintenant intégré ce concept.

Cette initiative fait écho au Manifeste. "Semer les graines d’une toute autre société. Au travail collectif contre les inégalités et le formatage, nous joignons un troisième objectif : une formation scolaire plus en prise avec les défis du XXIème siècle. Il faut en finir avec le déséquilibre entre l’être humain et ce qu’il produit et avec le déséquilibre entre ce que l’être humain produit et le monde du vivant".

Contacts:

  • Jean-Michel Lex : mjetjm@gmail.com
  • Julie Giets : julie.giets@rsi-eupen.be
  • Institut Robert Schuman, Route de Verviers, 89-93 4700 Eupen, Tel. : 087/591270 www.rsi-eupen.be

Références :

RETOURNER À : 

[maxbutton id="9" ]

[maxbutton id="10" ] [maxbutton id="11" ]  [maxbutton id="12" ]  [maxbutton id="13" ]  [maxbutton id="14" ]

À propos de l’auteur

Bernard Delvaux editor