Comment puis-je acquérir une passion pour gagner des âmes?

Réponse



Gagner des âmes est, essentiellement, le processus d'évangélisation ou de témoignage, qui consiste simplement à communiquer le message du salut aux non-croyants. Jésus-Christ a dit à ses disciples qu'ils seraient ses témoins jusqu'aux extrémités de la terre (Actes 1 :8) et qu'ils iraient faire de toutes les nations des disciples (Matthieu 28 :19), ce qui est l'essence même de gagner des âmes. Comme notre Père céleste ne veut pas que quiconque périsse (2 Pierre 3:9), tous les chrétiens devraient être impatients de répondre à cet appel et avoir la passion de gagner des âmes.

Témoigner, cependant, concerne moins ce que nous faisons pour le Seigneur que ce qu'il fait à travers nous, et cela nécessite un cœur abandonné rempli du Saint-Esprit. En effet, le même Saint-Esprit qui a donné de la puissance à Christ pendant qu'il exerçait son ministère sur terre peut aussi nous donner de la puissance. Cependant, nous devons d'abord comprendre notre rôle dans l'édification du corps de Christ. Comme l’a expliqué l’apôtre Paul aux habitants de Corinthe, nous sommes des serviteurs de Dieu qui travaillons dans l’unité les uns avec les autres pour produire une moisson. L'un labourera le sol, un autre plantera la semence, et un autre ouvrier l'arrosera, mais seul Dieu peut faire pousser cette semence (1 Corinthiens 3:7). Ainsi, même si chacun de nous peut avoir des rôles individuels, nous avons néanmoins un but unifié de gagner d'autres à Christ, pour lequel chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail (1 Corinthiens 3:8).



Mais comment pouvons-nous acquérir une passion pour répandre cette bonne nouvelle et gagner des âmes à Christ en ces jours difficiles où il y a tant de personnes qui s'opposent à notre travail à chaque étape du chemin ? Cela commence par avoir Jésus-Christ au centre de nos propres vies. En effet, notre passion pour gagner des âmes augmentera à mesure que notre passion pour Christ lui-même et notre marche avec lui deviendront plus fortes. Deux des meilleures façons de renforcer notre marche chrétienne sont de lire sa Parole quotidiennement et de prier continuellement. Lorsque nous remplissons nos cœurs et nos esprits de Christ, nous ne pouvons pas nous empêcher d'avoir la passion de le partager avec les autres.



Les ouvriers les plus enthousiastes sont ceux qui ont un cœur brûlant pour Christ, et cela devrait en fait être facile quand on considère l'ampleur de ce que notre Sauveur sans péché a fait pour nous au Calvaire. Son acceptation volontaire de la mort en notre nom nous a guéris de notre maladie terminale (le péché) et nous a sauvés d'une éternité insondable dans le lac de feu. Pourtant, nous savons ce qui arrive à ceux qui meurent sans Christ. Et cette éternité sans espoir en dehors de Dieu, sans parler des ténèbres ardentes du feu de l'enfer inextinguible, devrait nous motiver à gagner autant d'âmes que possible au Christ, surtout si l'on considère la brièveté de la vie que l'apôtre Jacques appelle à juste titre une brume qui apparaît pour un peu de temps et puis disparaît (Jacques 4:14). Une fois que nous aurons traversé l'horizon éternel, il n'y aura plus de retour en arrière et le temps de gagner des âmes sera révolu. Ainsi, non seulement la moisson est grande et les ouvriers peu nombreux, mais, en plus, notre temps est très limité.

En ces temps difficiles, nous n'avons certainement pas besoin de chercher bien loin pour voir beaucoup de gens désespérés, pourtant, même au milieu de ce chaos, les chrétiens peuvent trouver du réconfort dans la Parole de Dieu. Si un chrétien se trouve dans l'une des épreuves de la vie, par exemple, il sait que notre Seigneur souverain l'a mis là ou lui permet d'être là. Quoi qu'il en soit, le chrétien peut donner un sens à cette agitation en réalisant que Dieu a un but pour notre épreuve, car nous savons qu'en toutes choses, Dieu travaille pour le bien de ceux qui l'aiment (Romains 8:28). De plus, si la vie n'a parfois aucun sens pour nous, ce n'est pas grave, car nous savons faire confiance au Seigneur de tout notre cœur et ne pas nous fier à notre compréhension d'une situation (Proverbes 3: 5-6). Endurer les difficultés de la vie qui se présentent inévitablement à nous est beaucoup plus facile quand nous savons que Dieu est aux commandes.



Les âmes perdues qui nous entourent peuvent trouver ce même réconfort lorsqu'elles mettent leur foi en Christ. Cependant, comme Paul l'a expliqué, comment peuvent-ils alors faire appel à celui en qui ils n'ont pas cru ? Et comment peuvent-ils croire en celui dont ils n'ont pas entendu parler ? Et comment peuvent-ils entendre sans que quelqu'un leur prêche ? Et comment peuvent-ils prêcher s'ils ne sont pas envoyés ? Comme il est écrit : « Qu'ils sont beaux les pieds de ceux qui apportent de bonnes nouvelles » (Romains 10 :15). La paix de Dieu, qui transcende toute compréhension et garde nos cœurs en ces temps difficiles (Philippiens 4 :7), peut aussi garder les leurs, une fois qu'ils l'ont laissé entrer.

Il ne peut y avoir de meilleur appel que de travailler au nom de Celui qui est mort afin que nous puissions vivre. Jésus a dit, vous êtes mes amis si vous faites ce que je commande (Jean 15:14), et son commandement était que nous lui obéissions et que nous nous aimions comme il nous a aimés. Il est donc clair que notre amour pour lui est mieux illustré lorsque nous travaillons avec passion et inlassabilité pour partager son Évangile avec les autres.

Top