Comment un conjoint chrétien doit-il gérer une liaison adultère qui a abouti à un enfant ?

Réponse



Le mariage est une alliance qui réunit un couple à la fois spirituellement et physiquement. L'infidélité cause un coup dévastateur qui déchire l'unité du mariage, entraînant souvent des dommages irréparables. Cela peut être particulièrement vrai si un enfant est conçu par adultère.

La responsabilité d'un parent envers son enfant n'est pas déterminée par les circonstances de la conception de l'enfant. Mettre un enfant au monde par un acte adultère est défavorable pour toutes les parties concernées, mais il est important de se rappeler que l'enfant est innocent et mérite d'avoir deux parents dans sa vie.



Cet enfant conçu par adultère a également le droit d'être aimé, protégé et pourvu. Les enfants sont une bénédiction de Dieu (Psaume 127:3). L'enfant ne doit pas être considéré comme une malédiction, comme un rappel du péché, ou comme moins digne. Une liaison adultère génère beaucoup d'émotion, exprimée de plusieurs façons, mais l'enfant ne peux pas devenir la cible de la rancune ou de la mauvaise volonté.



Si la femme décide de rester avec son mari même après que sa liaison ait abouti à un enfant, elle doit être prête à pardonner le péché. Si le mari décide de rester avec sa femme qui est enceinte de l'enfant d'un autre homme, il doit pardonner le péché. La Bible nous dit que les chrétiens doivent se pardonner, tout comme Dieu nous a pardonné (Matthieu 6 :14-15). Cela signifie faire le choix de mettre de côté les sentiments de colère et de jalousie.

Idéalement, la femme dont le mari a engendré un enfant avec quelqu'un d'autre pourra embrasser l'enfant en tant que beau-fils ou belle-fille, même si l'enfant ne vit pas chez elle. Elle ne doit pas empêcher son mari d'établir une relation avec son enfant, même si cela peut être douloureux pour elle. Il a des obligations financières, spirituelles et émotionnelles envers tous ses enfants (Éphésiens 6 : 4).



À l'inverse, le mari dont la femme porte un enfant d'un autre homme doit s'efforcer de se considérer comme un beau-père, voire un père adoptif, selon les conditions de vie. Bien sûr, chaque situation est différente et il y a toujours des complexités juridiques, familiales et personnelles. Mais, alors que les croyants cherchent à suivre le Seigneur, leur réponse aux affaires adultères doit inclure des mesures de pardon, de grâce, d'amour et de paix.

L'adultère est un péché avec le potentiel de briser les familles, mais ce n'est pas nécessairement la fin d'un mariage. Au lieu de cela, le couple devrait travailler encore plus dur pour reconstruire leur relation sur la base solide de la foi et de l'obéissance à Jésus-Christ. Seules la grâce et la miséricorde de Dieu et une foi solide en Christ permettront à un couple de traverser cette situation difficile. Mais la grâce, la miséricorde et la foi sont tous des dons de Dieu par le Saint-Esprit, et ils sont disponibles de Dieu à ceux qui cherchent vraiment à le glorifier.

Top