Je suis un chrétien endetté. Que devrais-je faire?

Réponse



La dette est un problème courant dans notre société, et les dettes ont tendance à augmenter plus rapidement que prévu. Parfois, les cartes de crédit sont utilisées pour rembourser la dette médicale, puis davantage de cartes de crédit sont utilisées pour rembourser les premières, et les choses peuvent facilement devenir incontrôlables, en particulier lorsque vous vivez avec un revenu fixe. Bien sûr, une once de prévention vaut mieux que guérir, mais qu'en est-il lorsqu'il est trop tard pour des mesures préventives ? Quand un croyant se rend compte qu'il a contracté trop de dettes et que Mammon est devenu le maître, que se passe-t-il alors ?

La première étape consiste à prier pour la sagesse de Dieu (Jacques 1 : 5). Et même si c'est difficile, résistez à la tentation de vous inquiéter. Ne vous inquiétez de rien, mais dans toutes les situations, par la prière et la demande, avec action de grâces, présentez vos requêtes à Dieu (Philippiens 4 :6).



Une fois que le problème a été porté devant Dieu (et que tout péché connu lui a été confessé), il est temps de mettre les roues sur vos prières. Considérez attentivement et dans la prière ce qui suit :



1) Engagez-vous à apporter des changements pour réduire considérablement vos dépenses liées au style de vie. Faites une liste de vos dépenses minimales. Éliminer ce qui n'est pas nécessaire. Il peut sembler impossible de vivre sans télévision par câble ou par satellite, par exemple, mais vous pouvez le faire.

2) Préparez un budget basé sur vos revenus mensuels réels et vos dépenses réelles, encore une fois, le strict minimum. Efforcez-vous de minimiser les dépenses discrétionnaires, puis appliquez-les au remboursement de la dette. Et ne vous contentez pas de préparer le budget ; suis le.



3) Honorez Dieu avec vos dons financiers. Chacun de vous devrait donner ce que vous avez décidé dans votre cœur de donner, sans réticence ni contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie (2 Corinthiens 9 : 7). Déterminez le montant, entre vous et le Seigneur (et votre conjoint, si vous êtes marié), que vous devez redonner à Dieu chaque semaine ou chaque mois. Honorez joyeusement cet engagement.

4) Cherchez des conseils sages et pieux. Un pasteur, un conseiller financier ou une personne formée en conseil biblique peut être très utile. Il est important que vous sachiez que le conseil est clairement basé sur ce que dit la Parole de Dieu. Des ministères tels que Ministères des finances de la Couronne peut fournir plusieurs outils pour vous aider à vous libérer de vos dettes.

5) Parlez à vos créanciers pour leur expliquer votre situation et élaborez un plan avec eux. Demandez des réductions de paiement ou des taux inférieurs. Il existe des moyens de réduire le montant que vous devez payer par mois, rendant ainsi la dette plus gérable ; et il existe des moyens de réduire éventuellement les taux d'intérêt, réduisant ainsi la dette à long terme. Peut-être connaissez-vous quelqu'un qui s'y connaît en matière financière et qui pourrait vous aider à négocier avec vos créanciers.

6) Maintenir la discipline en matière financière. Allez-y et coupez le plastique. Le Saint-Esprit, qui donne la maîtrise de soi (Galates 5 :23), peut vous aider à changer vos habitudes de dépenses en changeant vos désirs et vos priorités. La lutte pour refuser l'achat impulsif est vraiment menée dans le cœur. Remettez à l'Éternel tout ce que vous faites, et il établira vos plans (Proverbes 16:3). Il serait sage d'engager un partenaire responsable pour vous tenir responsable de vos dépenses. Continuez à travailler votre plan pour résoudre votre problème d'endettement.

7) Ne tardez pas. Commencez dès aujourd'hui et prenez la route pour vous libérer de l'esclavage de la dette. Votre problème d'endettement peut être résolu, compte tenu de l'engagement, du temps et de la ponctualité dans les paiements.

Continuez à prier et, en toutes choses, même endettés, rendez grâces à Dieu. Rendez grâce en toutes circonstances; car c'est la volonté de Dieu pour vous en Jésus-Christ (1 Thessaloniciens 5:18).

Top