Interpellation au conseil communal de Saint-Gilles concernant le TTIP

ParPhilippe

Interpellation au conseil communal de Saint-Gilles concernant le TTIP

Plus de 200 personnes se sont mobilisées jeudi soir pour l’interpellation à 20H00 du conseil communal de St-Gilles par la section locale du mouvement citoyen Tout Autre Chose/Hart Boven Hard.

Le bourgmestre Charles Picqué (PS) s’est montré ouvert à l’introduction dans les prochains mois d’une motion sur les négociations du TTIP (Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement), plus engagée que la précédente votée en novembre dernier.

Les participants ont demandé un engagement sur l’arrêt des négociations en cours sur le TTIP, le classement du territoire communal en zone hors TTIP et CETA (Comprehensive Trade and Economic Agreement), et le rejet de ce dernier traité. « Le bourgmestre a complètement abondé dans notre sens et a rappelé qu’il était fermement opposé au TTIP », rapporte Loïc, porte-parole de l’action de Tout Autre Chose/Hart Boven Hard. « On est satisfaits parce qu’on a fait bouger les lignes, mais il y a des bémols. Il a parlé à titre personnel. Comme le MR est aussi dans la majorité, le vote de la motion devra peut-être nécessiter une majorité alternative avec Ecolo ou le cdH. Il est aussi resté flou sur la nécessité de revendiquer une suspension ou un arrêt des négociations, en réaffirmant l’importance des balises inscrites dans la motion de novembre ». Sur base de ce premier texte, il estime que Saint-Gilles est plutôt à considérer comme une « commune en vigilance » que comme une « commune hors TTIP », selon le classement participatif visible sur le site www.d19-20.be. « La première motion fixait des balises de vigilances », rappelle Loïc. « Elle élevait des risques par rapport au TTIP et s’opposait par exemple à l’inclusion des tribunaux d’arbitrage ».

Vous trouverez ci-joint le texte de l’interpellation, ainsi qu’un compte rendu de la réponse aportée par la commune.

La mobilisation était importante. Nous avons été écouté. Le bourgmestre a promis de débattre d’une motion plus forte que la motion précédente lors du prochain Conseil Communal en juin. D’après ce qui s’est dit par Mr Picqué, Mr Maron, Mr Henderick et Mr Soll, le contenu sera : Saint-Gilles Commune hors TTIP, refus de la ratification du CETA et suspension des négociations concernant le TTIP, donc pas un arrêt définitif des négociations concernant le TTIP.

Il nous faut donc rester vigilants et mobilisés afin d’être présents en nombre lors du prochain Conseil Communal de Saint-Gilles en juin 2015.

À propos de l’auteur

Philippe administrator