Saint-Gilles déclarée hors TTIP

ParPhilippe

Saint-Gilles déclarée hors TTIP

Ce jeudi 25 juin, le conseil communal de Saint-Gilles a décidé de respecter la parole qu’il nous avait donnée un mois auparavant, en réintroduisant une motion, plus forte, à l’égard du TTIP.

Nous avions été nombreux à nous mobiliser pour exiger que notre commune soit enfin déclarée Zone Hors TTIP, que les négociations soient arrêtées, et que le CETA (traité similaire mais déjà signé avec le Canada) soit également rejeté par notre commune. Nous avions notamment mis l’accent sur la nécessité de rétablir un minimum de cohérence entre les déclarations de nos élus et leurs actes, à l’égard du TTIP.

Le conseil communal a décidé de répondre positivement à l’esprit de nos demandes. Voici la nouvelle motion qui a été adoptée avec 24 voix (PS-CDH-ECOLO) et 6 absentions (MR) :
« Le Conseil communal de Saint-Gilles :
– demande au Collège des Bourgmestre et Echevins d’agir auprès du Gouvernement fédéral afin de suspendre les négociations relatives au TTIP et de défendre cette position au sein des instances concernées du Conseil de l’Union européenne ;
– marque sa ferme opposition à la clause de règlement des différends entre les investisseurs et l’Etat, ainsi qu’aux dispositifs dits de « coopération réglementaire » ;
– considère que le projet de traité recèle en l’état des atteintes à l’imperium de l’Etat et à la souveraineté assumée au niveau national, régional, communautaire et communal ;
– déclare en conséquence la commune de Saint-Gilles « hors zone TTIP » ;
– exprime également son opposition au traité CETA, l’accord de libre-échange négocié entre l’Union européenne et le Canada, et demande au Gouvernement fédéral de mener toute action pour empêcher la signature, la ratification et l’entrée en vigueur de ce traité. »

Il s’agit donc une importante victoire pour notre mouvement citoyen, qui a été rendue possible grâce à l’importante mobilisation de nos participants et sympathisants. Cette aventure nous a notamment permis de développer une expérience très bénéfique en termes de structuration, de création de liens à tous niveaux, et d’apprentissage de notre système institutionnel.

Nous espérons que des succès similaires pourront voir le jour dans d’autres communes et nous serons disponibles pour aider nos concitoyens dans leurs combats contre le TTIP.
La lutte contre le TTIP continue, avec en toile de fond, celle pour une alternative démocratique, sociale et écologique au système actuel.

À propos de l’auteur

Philippe administrator