20 000 mercis pour la parade et vivement la suite !

ParNabil Sheikh Hassan

20 000 mercis pour la parade et vivement la suite !

20 000 mercis

La grande parade a eu lieu et ce fut un succès manifeste ! Les métérologues annonçaient du vent et de la pluie. Les gouvernements nous ont répété qu’il n’y avait plus aucune alternative. Cela n’a pas empêché 20.000 personnes de descendre dans la rue pour affimer haut et fort que des alternatives sont possibles ! Ensemble, Hart boven hard et Tout Autre Chose ont réussi cette « Grande Parade » mêlant l’esprit d’une manifestation contre les politiques d’austérité et le défilé festif et bon enfant de citoyens prêts à envisager des alternatives. Des photos sont disponibles sur le site ainsi qu’une revue de presse de ce beau moment. Et aussi une chouette vidéo réalisée par Eléonore Coyette (merci à elle !).

Après tout cela, que va faire Tout Autre Chose ? Dans les jours qui viennent, nous vous proposons trois choses :

  • Une action ce 18 avril contre le Traité Transatlantique (et les autres traités de libre-échange) qui risquent de pérenniser les politiques d’austérité à vie
  • Une journée d’information pour une Toute Autre Economie le 2 mai
  • De nous poser un petit peu pour que le mouvement se consolide encore avec ses locales et réfléchisse à son avenir

Journée internationale contre les traités de libre-échange le 18 avril

L’Alliance D 19-20, Acteurs des temps présents, le CNCD, 11.11.11, Hart boven Hart et Tout Autre Chose vous invitent à un sommet alternatif contre les traités de libre échange ce 18 avril à Bruxelles (et cette fois, promis il fera beau !).

Au menu : ateliers, meeting et manifestation.

  • De 10h00 à 12h30, des débats et ateliers.
  • De 12h30 à 13h30, une assemblée sur les stratégies pour stopper les accords de libre-échange et construire des alternatives
  • A 14h00, une grande manifestation populaire

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à aller voir sur facebook ou sur le site web de Tout Autre Chose

Si vous voulez participer plus activement à la lutte contre le traité transatlantique, rendez-vous sur le site nottip.be sur lequel vous pourrez télécharger le guide citoyen pour faire de votre commune une zone hors-TTIP ! N’hésitez pas à faire en sorte que votre commune bouge avec votre locale Tout Autre Chose (ou en profitant de cette démarche pour créer une locale chez vous).

18 avril

 

Journée pour une Toute Autre Economie le 2 mai

Une journée d’information à destination des signataires de « Tout Autre Chose » est organisée sur le thème d’une toute autre économie ! Les objectifs sont nombreux :
– Partager avec les citoyens membres de « Tout Autre Chose » des connaissances et analyses portant sur le budget de l’état, la dette, la fiscalité, …
– Répondre aux questions que ces citoyens se posent au-delà des grands sujets qui seront abordés
– Déboucher sur des propositions « TAC » pour une « Tout autre économie » qui soit au service de la population et reconnectée avec l’économie réelle et pour une « Tout autre fiscalité », plus empreinte de justice sociale.

La journée se déroulera le 2 mai à l’ULB – auditoire 2215 Batiment H au coin av. Héger / Roosvelt.

Votre participation nécessite une inscription sur le site (vu les places limitées).

TAC_economie

Tout Autre Chose réfléchit à son futur, contribuez-y par vos locales

Dans la foulée de son assemblée générale et après la parade, il apparait que Tout Autre Chose doit également penser son avenir et se construire avec tous ses membres et signataires. Pour ce faire, il faut se baser sur nos locales existantes et sur leur travail, les consolider et en créer d’autres grâce à vous. Dans les prochaines semaines, Tout Autre Chose va donc s’atteler à cela en veillant à accorder une place de choix à la démocratie interne comme demandé par beaucoup lors de l’AG. Si vous voulez faire émerger une locale ou rejoindre une locale existante après votre participation à la parade, n’hésitez plus, contactez-nous sur le site (en choisissant une locale existante ou la coordination des locales pour en créer une).

À propos de l’auteur

Nabil Sheikh Hassan editor