Lettre ouverte aux Parlementaires wallons à propos du CETA

ParBernard Delvaux

Lettre ouverte aux Parlementaires wallons à propos du CETA

Namur, le 18 octobre 2016

 

Lettre ouverte aux Parlementaires wallons qui ont refusé la délégation de pouvoir au gouvernement fédéral pour la signature du traité CETA

 

Madame, Monsieur,

 

Vous avez pris, la semaine dernière, la décision de refuser le CETA, cette machine de guerre qui permettrait à des intérêts économiques particuliers de mettre à mal notre démocratie, notre sécurité sociale, nos conditions de travail, notre santé et notre environnement.

A cette occasion, nous tenons à vous remercier d’avoir privilégié l’intérêt général plutôt que des intérêts particuliers. Par votre décision, le Politique a, enfin, repris la main par rapport aux intérêts financiers de quelques uns. Par votre décision, vous avez réaffirmé la primauté des valeurs fondamentales de notre société par rapport aux considérations mercantiles de certains. Vous nous redonnez espoir !

Nous tenons aussi à vous féliciter pour le courage dont vous avez fait preuve face aux incroyables pressions que vous avez subies.

Nous souhaitons également vous exhorter à maintenir le cap dans la tempête médiatique orchestrée par ces mêmes intérêts particuliers afin de vous amener à plus de docilité.

Nous voulons enfin vous assurer de notre soutien dans ce combat. Nous ne manquerons pas de nous souvenir de votre courage.

En vous réitérant nos remerciements, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, en l’assurance de notre parfaite considération.

 

Tout Autre Chose

À propos de l’auteur

Bernard Delvaux editor