Les chrétiens doivent-ils fêter les anniversaires ?

Réponse



Il n'y a aucune interdiction à un chrétien de célébrer les anniversaires dans les Écritures, et rien n'indique que nous sommes tenus de les célébrer. D'un point de vue biblique, le fait qu'un chrétien célèbre un anniversaire n'est pas un problème. La Bible mentionne deux personnes célébrant des anniversaires : le pharaon égyptien à l'époque de Joseph (Genèse 40 :20) et le roi Hérode à l'époque de Jésus (Matthieu 14 :6 ; Marc 6 :21). Certains citent ces références comme preuve que célébrer les anniversaires est une erreur ; puisque les deux hommes étaient des individus non croyants, leurs célébrations d'anniversaire sont considérées comme une forme de rituel païen. Cependant, cette conclusion n'est pas facilement tirée de l'un ou l'autre passage. La Bible ne laisse même pas entendre que c'était mal pour Pharaon ou Hérode de célébrer son anniversaire. Les Écritures ne découragent nulle part non plus un chrétien de célébrer un anniversaire.

Dans son épître aux Romains, Paul aborde la question de savoir quel jour devrait être le jour d'adoration, mais peut-être pourrions-nous également appliquer cela aux célébrations d'anniversaire chrétiennes : Un homme considère qu'un jour est plus sacré qu'un autre ; un autre homme considère chaque jour pareil. Chacun devrait être pleinement convaincu dans son propre esprit. Celui qui considère un jour comme spécial, le fait pour le Seigneur (Romains 14 :5-6). Si un chrétien célèbre un anniversaire comme un jour spécial, c'est très bien ; si un croyant ne célèbre pas les anniversaires, c'est bien aussi. Que chacun soit pleinement convaincu dans son propre esprit.



Plus important que le fait qu'un chrétien célèbre ou non les anniversaires, c'est la façon dont il glorifie le Seigneur dans toutes ses activités (1 Corinthiens 10:31). Si un chrétien organise une fête d'anniversaire, la fête doit glorifier le Seigneur ; un comportement pécheur ne devrait pas faire partie d'une fête d'anniversaire. Si un chrétien saute les anniversaires, il ou elle devrait occuper son temps avec des choses qui glorifient le Seigneur.



Qu'un chrétien fête ou non un anniversaire, il doit s'efforcer d'avoir une conscience claire et l'amour de ses frères et sœurs en Christ. Ceux qui célèbrent les anniversaires ne doivent pas mépriser ceux qui ne le font pas, et ceux qui ne célèbrent pas les anniversaires ne doivent pas mépriser ceux qui le font. Comme pour toutes les questions non spécifiquement abordées dans les Écritures, nous avons la liberté de célébrer ou non les anniversaires, selon nos préférences personnelles.

Top