Devrions-nous être baptisés au nom de Jésus ?

Réponse



Le jour de la Pentecôte, Pierre dit à la foule : Repentez-vous et soyez baptisés, chacun de vous, au nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés. Et vous recevrez le don du Saint-Esprit (Actes 2 :38). Son commandement concernant le baptême était qu'il soit fait au nom de Jésus-Christ. Plus tôt, Jésus avait dit à Ses disciples de baptiser des disciples au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit (Matthieu 28 :19). La différence de formulation a conduit de nombreuses personnes à se demander quelle est la formule correcte ? Devons-nous baptiser au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ? ou devons-nous baptiser au nom de Jésus seul ?

Une explication indique que le Père, le Fils et l'Esprit sont trois en un. Être baptisé au nom d'une seule Personne de la Divinité équivaut à être baptisé au nom des trois. Mais il existe une explication plus probable, qui prend en compte l'audience de chaque commande.



Lorsque Jésus a donné la Grande Commission, Il envoyait Ses disciples dans le monde entier pour faire des disciples de toutes les nations (Matthieu 28 :19). Dans le monde païen, ils rencontreraient ceux qui ne savaient absolument rien du Seul Vrai Dieu, des idolâtres qui étaient sans espoir et sans Dieu dans le monde (Éphésiens 2 : 12). En prêchant l'évangile à de telles personnes, les apôtres devraient nécessairement inclure un enseignement sur la nature de Dieu, y compris sa nature trinitaire. (Remarquez avec quelles informations de base Paul commence son discours aux Athéniens dans Actes 17.) Ceux qui ont reçu l'évangile et ont été baptisés se convertiraient à un système religieux entièrement différent et adopteraient une nouvelle compréhension de qui est Dieu.



En revanche, Pierre parlait le jour de la Pentecôte au peuple juif fidèle qui avait déjà une compréhension de Dieu le Père et de l'Esprit de Dieu. La partie de l'équation qui leur manquait était Jésus, le Fils de Dieu—et sans Jésus, ils ne pourraient pas être sauvés (Actes 4 :12). En présentant l'évangile aux Juifs, Pierre leur ordonne de se faire baptiser au nom de Jésus; c'est-à-dire d'exercer la foi en Celui qu'ils avaient crucifié. Ils avaient professé le Père et l'Esprit, mais ils avaient besoin de professer le Fils. Ceux qui reçurent l'évangile ce jour-là se consacrèrent à la seigneurie de Jésus. Ils ne l'ont plus rejeté mais l'ont reconnu comme leur Messie et leur seul espoir de salut.

Nous devrions probablement considérer que la formule standard du baptême chrétien est au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. L'accent mis par Pierre sur le nom de Jésus est compréhensible, étant donné qu'il parlait aux mêmes Juifs qui avaient auparavant rejeté et renié Jésus comme leur Messie.



Le message de l'évangile change encore des vies aujourd'hui. Ceux qui placent leur foi en Jésus-Christ reçoivent toujours le don du Saint-Esprit du Père. Et le baptême d’eau est toujours la méthode ordonnée par Dieu pour faire profession publique de notre foi, nous identifiant avec la mort, l’ensevelissement et la résurrection du Christ.

Top