Résumé du Livre des Lamentations

Auteur: Le Livre des Lamentations n'identifie pas explicitement son auteur. La tradition veut que le prophète Jérémie ait écrit les Lamentations. Ce point de vue est très probable étant donné que l'auteur a été témoin de la destruction de Jérusalem par les Babyloniens. Jérémie correspond à cette qualification (2 Chroniques 35 :25 ; 36 :21-22).




Date de rédaction : Le Livre des Lamentations a probablement été écrit entre 586 et 575 av. J.-C., pendant ou peu après la chute de Jérusalem.



But de l'écriture : En raison de l'idolâtrie continue et impénitente de Juda, Dieu a permis aux Babyloniens d'assiéger, de piller, de brûler et de détruire la ville de Jérusalem. Le temple de Salomon, qui était resté debout pendant environ 400 ans, a été réduit en cendres. Le prophète Jérémie, témoin oculaire de ces événements, a écrit le Livre des Lamentations pour se lamenter sur ce qui est arrivé à Juda et à Jérusalem.

Versets clés :



Lamentations 2:17, L'Éternel a fait ce qu'il avait prévu; il a rempli sa parole, qu'il a décrétée il y a longtemps. Il t'a renversé sans pitié, il a laissé l'ennemi se réjouir de toi, il a exalté la corne de tes ennemis.



Lamentations 3:22-23, À cause du grand amour de l'Éternel, nous ne sommes pas consumés, car ses compassions ne manquent jamais. Ils sont nouveaux chaque matin; grande est ta fidélité.

Lamentations 5:19-22, Toi, Éternel, règne à toujours; ton trône perdure de génération en génération. Pourquoi nous oublies-tu toujours ? Pourquoi nous abandonnes-tu si longtemps ? Rends-nous à toi, ô Éternel, pour que nous revenions; renouvelle nos jours comme autrefois, à moins que tu ne nous aies complètement rejetés et que tu ne sois en colère contre nous au-delà de toute mesure.

Bref résumé: Le Livre des Lamentations est divisé en cinq chapitres. Chaque chapitre représente un poème séparé. Dans l'hébreu original, les versets sont acrostiches, chaque verset commençant par une lettre suivante de l'alphabet hébreu. Dans le Livre des Lamentations, le prophète Jérémie comprend que les Babyloniens étaient l'outil de Dieu pour amener le jugement sur Jérusalem (Lamentations 1 :12-15 ; 2 :1-8 ; 4 :11). Les lamentations montrent clairement que le péché et la rébellion étaient les causes du déversement de la colère de Dieu (1 :8-9 ; 4 :13 ; 5 :16). Les lamentations sont appropriées dans un moment de détresse, mais elles doivent rapidement céder la place à la contrition et au repentir (Lamentations 3 :40-42 ; 5 :21-22).

Préfigurations : Jérémie était connu comme le prophète qui pleure pour sa passion profonde et constante pour son peuple et sa ville (Lamentations 3 : 48-49). Ce même chagrin pour les péchés du peuple et leur rejet de Dieu a été exprimé par Jésus alors qu'il s'approchait de Jérusalem et prévoyait sa destruction aux mains des Romains (Luc 19:41-44). À cause du rejet de leur Messie par les Juifs, Dieu a utilisé le siège romain pour punir Son peuple. Mais Dieu ne se réjouit pas d'avoir à punir ses enfants et son offre de Jésus-Christ comme provision pour le péché montre sa grande compassion pour son peuple. Un jour, à cause de Christ, Dieu essuiera toutes les larmes (Apocalypse 7 :17).

Application pratique: Même dans un jugement terrible, Dieu est un Dieu d'espérance (Lamentations 3 :24-25). Peu importe à quel point nous nous sommes éloignés de lui, nous avons l'espoir de pouvoir revenir à lui et de le trouver compatissant et indulgent (1 Jean 1:9). Notre Dieu est un Dieu d'amour (Lamentations 3 : 22), et à cause de son grand amour et de sa compassion, il a envoyé son Fils afin que nous ne périssions pas dans nos péchés, mais que nous puissions vivre éternellement avec lui (Jean 3 : 16). La fidélité de Dieu (Lamentations 3 : 23) et sa délivrance (Lamentations 3 : 26) sont des attributs qui nous donnent beaucoup d’espoir et de réconfort. Il n'est pas un dieu désintéressé et capricieux, mais un Dieu qui délivrera tous ceux qui se tournent vers lui, admettent qu'ils ne peuvent rien faire pour gagner sa faveur, et invoquent la miséricorde du Seigneur afin que nous ne soyons pas consumés (Lamentations 3:22 ).

Top