Que dit la Bible sur l'adoption ?

Réponse



Donner des enfants à l'adoption peut être une alternative aimante pour les parents qui, pour diverses raisons, ne peuvent pas s'occuper de leurs propres enfants. Cela peut aussi être une réponse à la prière de nombreux couples qui n'ont pas pu avoir d'enfants. L'adoption est, pour certains, une vocation à démultiplier leur impact en tant que parents en élargissant leur famille avec des enfants qui ne sont pas les leurs, biologiquement. L'adoption est parlée favorablement à travers les Écritures.

Le livre de l'Exode raconte l'histoire d'une femme hébraïque nommée Jokébed qui enfanta un fils à une époque où Pharaon avait ordonné la mise à mort de tous les enfants hébreux mâles (Exode 1 :15-22). Jokébed prit un panier, l'imperméabilisa et plaça le bébé dans la rivière dans le panier parmi les roseaux. Une des filles de Pharaon a repéré le panier et a récupéré l'enfant. Elle l'a finalement adopté dans la famille royale et lui a donné le nom de Moïse. Il est devenu un serviteur fidèle et béni de Dieu (Exode 2 :1-10).



Dans le livre d'Esther, une belle fille nommée Esther, qui a été adoptée par son cousin après la mort de ses parents, est devenue reine, et Dieu l'a utilisée pour apporter la délivrance au peuple juif. Dans le Nouveau Testament, Jésus-Christ a été conçu par le Saint-Esprit au lieu de par la semence d'un homme (Matthieu 1:18). Il a été adopté et élevé par le mari de sa mère, Joseph, qui a pris Jésus comme son propre enfant.



Une fois que nous donnons nos cœurs à Christ, croyant et faisant confiance à Lui seul pour le salut, Dieu dit que nous devenons une partie de Sa famille, non pas par le processus naturel de la conception humaine, mais par l'adoption. Car vous n'avez pas reçu un esprit qui vous rend à nouveau esclave de la crainte, mais vous avez reçu l'Esprit de filiation [adoption]. Et par lui nous crions : ‘Abba, Père’ (Romains 8 :15). De même, faire entrer une personne dans une famille par voie d'adoption se fait par choix et par amour. Son plan immuable a toujours été de nous adopter dans sa propre famille en nous amenant à lui par Jésus-Christ. Et cela lui a donné un grand plaisir (Ephésiens 1:5). Comme Dieu adopte ceux qui reçoivent Christ comme Sauveur dans sa famille spirituelle, nous devrions tous, dans la prière, envisager d'adopter des enfants dans nos propres familles physiques.

Il est clair que l'adoption – à la fois au sens physique et au sens spirituel – est présentée sous un jour favorable dans l'Écriture. Ceux qui adoptent et ceux qui sont adoptés reçoivent une immense bénédiction, un privilège illustré par notre adoption dans la famille de Dieu.



Top