Que dit la Bible à propos de l'euthanasie des animaux de compagnie ?

Réponse



Bien que la Bible ne traite nulle part explicitement de l'euthanasie des animaux / animaux de compagnie, il existe certainement des principes bibliques qui s'appliquent. Dans Genèse 1:26, Dieu déclare : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance. Et qu'ils dominent sur les poissons de la mer et sur les oiseaux des cieux et sur le bétail et sur toute la terre et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Essentiellement, en tant qu'ordre le plus élevé d'êtres créés sur la terre, l'humanité a pleine autorité sur toutes les autres créatures de la planète. Alors que la domination sur les animaux inclut le droit de tuer des animaux pour se nourrir (Genèse 9 : 2), cela va bien au-delà. Nous sommes les gardiens/intendants de la création de Dieu. Nous devons tous, en un sens, être les bergers des créatures qui partagent cette planète avec nous.

La Bible dit clairement que nous devons traiter les animaux avec dignité, respect et miséricorde. Proverbes 12:10 déclare, Un homme juste prend soin des besoins de son animal. La responsabilité d'être miséricordieux envers les animaux dispense l'homme de l'ordre de ne pas travailler le jour du sabbat : Si l'un de vous a . . . un boeuf qui tombe dans un puits le jour du sabbat, ne le retirerez-vous pas aussitôt? (Luc 14:5). La Bible indique également que lorsqu'un animal est une menace pour les personnes ou d'autres animaux, il doit être mis à mort (Exode 21:28-35).



Avec ces principes à l'esprit, une pratique biblique d'euthanasie des animaux de compagnie peut être développée. Nous devons être miséricordieux envers les animaux et nous avons le pouvoir de mettre fin à la vie des animaux. Donc, si euthanasier un animal serait un acte miséricordieux, il n'y a absolument rien de mal à cela. Si nous voyons un animal souffrir, sans espoir de guérison, la chose la plus miséricordieuse que nous puissions faire est de mettre fin à sa vie rapidement et le moins douloureusement possible. Nous sommes également libres de tout faire pour préserver la vie d'un animal. Mais, encore une fois, le moment venu, et la chose la plus raisonnable et la plus miséricordieuse à faire est d'euthanasier l'animal ou l'animal de compagnie, c'est absolument une décision que Dieu nous a donné le pouvoir de prendre. Au sens figuré, parfois, la seule façon de sortir un animal de la fosse dans laquelle il est tombé est de mettre fin à sa vie.



Top