Que dit la Bible à propos de la lâcheté ou du fait d'être un lâche ?

Réponse



À première vue, il semblerait que la Bible ait très peu à dire sur la lâcheté. Certaines traductions ne contiennent même pas le mot, tandis que dans d'autres, il ne se trouve qu'une seule fois dans Apocalypse 21: 8, dans lequel le lâche est condamné à l'enfer avec les meurtriers et les sorciers. D'autres traductions utilisent le mot craintif à la place du mot lâche , mais se pourrait-il que ces mots soient synonymes ? Si oui, qu'est-ce que cela signifie pour nous, qui avons tous eu peur à un moment ou à un autre ? Sommes-nous les lâches dont parle Apocalypse 21 :8 ?

En grec, le mot traduit lâche dans Apocalypse 21 : 8 implique la peur et la timidité. Le dictionnaire définit également lâche comme quelqu'un qui n'a pas le courage de faire des choses difficiles, dangereuses ou désagréables. Un lâche évite consciemment les situations désagréables, faisant tout ce qu'il peut pour sauver sa propre peau, s'asservissant à la peur. La lâcheté est parfois liée à une conscience coupable : Les méchants s'enfuient sans que personne les poursuive, mais les justes sont aussi hardis qu'un lion (Proverbes 28 :1). Les Écritures ont beaucoup à dire sur le fait d'être esclave de la peur et contiennent des histoires de personnes pieuses qui ont cédé à la peur.



Peter est un bon exemple de quelqu'un qui a déjà fait preuve de lâcheté ou d'asservissement à la peur. Le triple reniement de Jésus par Pierre pour sauver sa propre vie a révélé une peur qui était encore abandonnée aux hommes plutôt qu'à Dieu (Luc 22: 54-62). Plus tard, à l'époque de l'Église primitive, Pierre a un jour décidé de s'abstenir de manger avec les Gentils par crainte pour le parti de la circoncision, les judaïsants (Galates 2 :11-13). Sa peur d'être critiqué par ses frères juifs l'empêchait d'obéir à Dieu, qui lui avait ordonné d'accepter les Gentils dans la communauté des croyants, mangeant et buvant librement avec eux (Actes 11 :1-17). Malgré la lâcheté de Pierre à l'occasion, Jésus l'aimait et continuait de l'appeler disciple (Luc 22 :31-32 ; Jean 21 :15-22). Avec le pardon de Jésus et le don de son Esprit sanctifiant, Pierre a appris à vivre une vie de grande foi et d'audace malgré les persécutions (1 Pierre 4 :12-19 ; Jean 21 :17-19).



Josué était l'homme qui a conduit Israël dans la conquête de Canaan ; étant donné les nombreuses batailles qu'il a affrontées et gagnées, personne ne le traiterait jamais de lâche. Pourtant, Josué a dû lutter contre la peur, car le Seigneur lui dit sans cesse de ne pas avoir peur, d'avoir bon courage, etc. (Josué 1 :9, 18 ; 8 :1). C'était un encouragement contre la lâcheté que Josué a transmis aux Israélites (Josué 10:25).

Il existe de nombreux endroits dans les Écritures où Dieu dit à son peuple d'être fort et courageux. N'ayez pas peur ou ne soyez pas terrifié. . . car l'Éternel, ton Dieu, va avec toi; il ne vous quittera jamais ni ne vous abandonnera (Deutéronome 31:6). Ceci est une commande, pas une suggestion. Comment Dieu pouvait-il s'attendre à ce que nous n'ayons pas peur ? C'est parce qu'il promet de nous fortifier et d'être avec nous. Sa puissance et sa présence sont nôtres (2 Timothée 1 :7 ; Psaume 37 :27-28 ; Matthieu 28 :18-20). Peut-être que parfois nous jouons le lâche, nous asservissant à la peur simplement parce que nous ne prenons pas la Parole de Dieu au sérieux ; nous ne croyons pas qu'il soit réellement avec nous ou qu'il nous fortifie. Bien qu'il soit naturel d'éprouver de la peur, il nous est commandé de ne pas laisser la peur nous contrôler ; au lieu de cela, nous devons crier au Dieu de paix, qui a promis d'être avec nous et de nous aider en cas de besoin (Philippiens 4 : 5b-9 ; Ésaïe 51 : 12).



Jésus est notre meilleur exemple pour affronter la peur sans la laisser contrôler ou l'empêcher d'obéir à Dieu (Luc 22 :42-44). Si nous sommes enfants de Dieu par la foi en Christ, nous n'avons pas à craindre la condamnation mentionnée dans Apocalypse 21 :8 (voir Romains 8 :1). Cependant, la déclaration selon laquelle les lâches seront envoyés dans l'étang de feu nous rappelle que vivre dans la peur n'est pas la marque d'un disciple du Christ. Nous devons venir à Dieu avec nos craintes, lui demandant d'opérer en nous sa paix parfaite (Philippiens 4 :6-7 ; Psaume 145 :18). Il veut que nous demandions, et il ne nous laissera pas tomber (Matthieu 7 :7-10 ; Isaïe 41 :10 ; 2 Timothée 4 :17 ; Psaume 18 :32-34).

Top