Que dit la Bible à propos de la folie ?

Réponse



La folie est le résultat d'une personne abusant de l'intelligence que Dieu lui a donnée. Un imbécile utilise ses capacités de raisonnement pour prendre de mauvaises décisions. Le type de folie le plus fondamental est de nier l'existence de Dieu ou de dire non à Dieu (Psaume 14:1). La Bible associe la folie à un tempérament emporté (Proverbes 14 :16-17), un discours pervers (Proverbes 19 :1) et la désobéissance aux parents (Proverbes 15 :5). Nous naissons avec une folie innée, mais la discipline nous aidera à nous former à la sagesse (Proverbes 22 :15).

Proverbes 19:3 dit que la folie est contre-productive : la propre folie d'une personne mène à sa ruine. Jésus dans Marc 7:22 utilise un mot qui signifie insensé et se traduit par folie. Dans ce contexte, Jésus décrit ce qui sort du cœur de l'homme et le souille. La folie est l'une des preuves que l'homme a une nature souillée et pécheresse. Proverbes 24: 9 dit: Les projets de folie sont des péchés. La folie, alors, est vraiment la violation de la loi de Dieu, car le péché est l'anarchie (1 Jean 3:4).



Pour l'insensé, la voie de Dieu est folie. Le message de la croix est une folie pour ceux qui périssent. (1 Corinthiens 1:18 ; cf. verset 23). L'évangile semble être une folie pour ceux qui ne sont pas sauvés parce qu'il n'a aucun sens pour eux. Le fou est complètement en décalage avec la sagesse de Dieu. L'évangile va à l'encontre de l'intelligence et de la raison natives de l'incroyant, mais Dieu a été satisfait par la folie de ce qui a été prêché pour sauver ceux qui croient (1 Corinthiens 1:21).



Le croyant en Christ reçoit la nature même de Dieu (2 Pierre 1 :4), qui inclut la pensée de Christ (1 Corinthiens 2 :16). En s'appuyant sur la puissance intérieure du Saint-Esprit, le croyant peut rejeter la folie. Ses pensées peuvent plaire au Seigneur et il peut prendre des décisions qui glorifient Dieu en enrichissant sa vie et celle de ceux qui l'entourent (Philippiens 4 :8-9 ; Éphésiens 5 :18-6 :4).

Lorsqu'il s'agit de notre destinée éternelle, on est soit un insensé, ce qui signifie qu'on rejette l'Évangile de Christ, soit on est sage, ce qui signifie qu'on croit en Christ et qu'on lui consacre sa vie (voir Matthieu 7:24-27). Le croyant découvre que l'évangile – ce qu'il pensait être une folie – est en réalité la sagesse de Dieu qui lui procure le salut éternel.



Top