Que dit la Bible au sujet de la culpabilité ?

Réponse



La culpabilité est le résultat d'avoir violé une règle ou une loi spécifique. Lorsque nous franchissons une ligne morale, éthique ou légale, nous sommes coupables. Cela est vrai même si nous ne savions pas qu'une ligne avait été franchie. La culpabilité est avant tout un état ou une condition, pas un sentiment. Selon la Bible, nous sommes tous coupables devant Dieu (Romains 3 :10, 23). Le fait qu'une personne ne se sente pas coupable n'affecte pas son statut de coupable légalement ou moralement.

À partir du moment où Adam et Eve ont enfreint la loi de Dieu contre la consommation du fruit défendu, la culpabilité est entrée dans l'histoire humaine (Genèse 3). Avec cette culpabilité est venu un sentiment de culpabilité. Ils savaient qu'ils avaient violé une loi spécifique. Ils étaient coupables et ils se sentait coupable. Dieu a démontré Son plan pour couvrir la culpabilité humaine par l'effusion du sang innocent (Genèse 3 :21 ; cf. Hébreux 9 :22). Ce que Dieu a fait dans le jardin était une image de ce qu'il ferait des milliers d'années plus tard pour couvrir la culpabilité de tous ceux qui se confient en son Fils unique (Jean 1 :12 ; 3 :16-18 ; Romains 10 :9-10). .



Les sentiments de culpabilité sont utiles lorsqu'ils nous poussent à la repentance. Cependant, Satan peut aussi utiliser des sentiments de culpabilité pour nous éloigner de Dieu. 2 Corinthiens 7:10 dit, la tristesse selon Dieu amène la repentance qui mène au salut et ne laisse aucun regret, mais la tristesse du monde amène la mort. La culpabilité mondaine est remplie de condamnation et de désespoir. Il nous dit que nous sommes mauvais et que rien ne nous rendra assez bons. Il nous ment sur le caractère de Dieu, insistant sur le fait que nous devons essayer de gagner la faveur d'un Dieu qui ne la donnera jamais. La tristesse du monde plane au-dessus de nos têtes et colore nos attitudes envers Dieu.



Les incroyants sont coupables devant Dieu en ce qu'ils n'ont pas fait confiance à Christ comme Sauveur (Jean 3:18-19). Les non-croyants éprouvant des sentiments de culpabilité devraient laisser ces sentiments les conduire vers le seul qui peut les absoudre : Jésus-Christ. Leurs sentiments de culpabilité sont exacts et sont conçus pour créer en eux un désir de pardon. Les croyants, les enfants de Dieu qui ont mis leur confiance dans la mort et la résurrection de Christ pour leur salut, ont été déclarés non coupables devant Dieu (Romains 8 : 1). Nous avons été justifiés (Romains 5:1). Dieu a placé tous nos péchés sur Son propre Fils (2 Corinthiens 5 :21). Il a pris la justice de Christ et nous l'a accordée. Cet échange divin garantit notre acceptation par Dieu et la vie éternelle avec Lui (2 Corinthiens 5 :18-19 ; Romains 5 :9-10). Lorsque nous échouons, nous avons la promesse de Dieu que, si nous lui confessons nos péchés, il nous pardonnera et effacera toute trace de culpabilité (1 Jean 1 : 9).

Beaucoup luttent contre la fausse culpabilité. Ils sont pardonnés, pourtant ils continuent ressentir coupable. Ils se sentent coincés dans la culpabilité. Ils peuvent penser, je sais que Dieu m'a pardonné, mais je ne peux pas me pardonner. Ils ont prié, confessé leur péché et croient que Dieu leur a accordé le pardon à cause de Jésus. Pourtant, ils continuent à se battre. La raison de la fausse culpabilité n'est peut-être pas ce que nous pensons. Satan chuchote dans nos âmes que nous ne méritons pas un pardon complet tant que nous n'avons pas prouvé à Dieu à quel point nous sommes désolés. Nous devons continuer à porter le fardeau de la honte ; nous le méritons. Nous ne sommes pas dignes d'accepter le pardon de Dieu tant que nous ne nous sommes pas punis, dit Satan. Et puis il ment encore, nous disant qu'en nous accrochant à la culpabilité, nous faisons preuve d'humilité.



Le contraire est vrai. En nous accrochant à des sentiments de culpabilité après avoir été pardonnés, nous sommes orgueilleux. L'humilité accepte avec gratitude un pardon qu'elle ne peut jamais mériter et vit pour démontrer cette gratitude. L'orgueil dit, Dieu peut me pardonner, mais mon niveau est plus élevé que celui de Dieu. Ce que Jésus a fait sur la croix peut être suffisant pour couvrir d'autres péchés, mais pas les miens. Je dois aider Jésus à payer pour ce péché en me punissant. Je continuerai à porter ma honte jusqu'à ce que je décide que j'en ai payé le prix. En nous accrochant à la fausse culpabilité, nous insultons le sacrifice de Christ en laissant entendre que sa mort sur la croix n'était pas assez puissante pour couvrir tous les péchés. La fausse culpabilité peut nous empêcher de devenir les chrétiens matures que Dieu veut que nous soyons.

Les vrais sentiments de culpabilité nous maintiennent humbles car nous reconnaissons que personne ne peut être assez bon pour gagner la faveur de Dieu. Une reconnaissance de culpabilité devrait nous conduire à recevoir avec gratitude tout ce que Dieu a fait pour nous. La vraie culpabilité nous propulse vers Dieu ; la fausse culpabilité nous éloigne. La fausse culpabilité considère l'échec comme une condamnation à perpétuité ; la vraie culpabilité voit l'échec comme une autre opportunité d'expérimenter davantage la miséricorde et la grâce de Dieu. La vraie culpabilité est effacée par la repentance et la restauration ; la fausse culpabilité continue de s'accrocher à nous même après que nous nous soyons repentis. Lorsque nous apprenons à reconnaître la différence, la culpabilité ne doit pas dominer nos vies.

Dieu a payé un prix élevé pour que nous puissions marcher dans la liberté (2 Corinthiens 9 :15). La justification annule la culpabilité. Pour ceux qui sont en Christ, les sentiments de culpabilité peuvent être un signal d'alarme que quelque chose ne va pas, et nous avons la possibilité de confesser notre péché et de nous en détourner. Les sentiments de culpabilité sont simplement un outil que Dieu utilise pour révéler le péché. Lorsqu'aucun péché n'est présent, la culpabilité est mal utilisée par notre ennemi et doit être renoncée. Nous n'avons pas été conçus pour porter la culpabilité; Jésus l'a fait pour nous (Colossiens 2 :14 ; 1 Pierre 2 :24). Grâce au Christ, nous pouvons marcher dans la lumière et ne plus jamais souffrir sous le fardeau de la culpabilité.

Top