Que dit la Bible à propos de la haine ?

Réponse



Bibliquement parlant, il y a des aspects positifs et négatifs à la haine. Il est acceptable de détester ces choses que Dieu déteste ; en effet, c'est vraiment une preuve d'une juste position avec Dieu. Que ceux qui aiment le Seigneur détestent le mal (Psaume 97:10a). En effet, plus notre marche avec le Seigneur est proche et plus nous communiquons avec lui, plus nous serons conscients du péché, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Ne pleurons-nous pas et ne brûlons-nous pas de colère quand le nom de Dieu est calomnié, quand nous voyons l'hypocrisie spirituelle, quand nous voyons une incrédulité flagrante et un comportement impie ? Plus nous comprenons les attributs de Dieu et aimons son caractère, plus nous lui ressemblerons et plus nous haïrons les choses qui sont contraires à sa Parole et à sa nature.

Cependant, la haine qui est négative doit sûrement être celle qui est dirigée contre les autres. Le Seigneur mentionne la haine dans le Sermon sur la montagne : Mais je vous dis que quiconque se mettra en colère contre son frère sera passible de jugement (Matthieu 5 :22). Le Seigneur commande que non seulement nous soyons réconciliés avec notre frère avant d'aller devant le Seigneur, mais aussi que nous le fassions rapidement (Matthieu 5:23-26). L'acte de meurtre lui-même était certainement condamné, mais la haine est un péché du cœur, et toute pensée ou acte haineux est un acte de meurtre aux yeux de Dieu pour lequel justice sera demandée, peut-être pas dans cette vie mais au jugement. La position de la haine devant Dieu est si odieuse qu'on dit qu'un homme qui hait marche dans les ténèbres, par opposition à la lumière (1 Jean 2:9, 11). La pire situation est celle d'un homme qui continue à professer la religion mais reste en inimitié avec son frère. Les Ecritures déclarent qu'une telle personne est un menteur (1 Jean 4:20), et il peut tromper les hommes, mais pas Dieu. Combien de croyants vivent pendant des années en prétendant que tout va bien, en faisant semblant, pour finalement se retrouver en manque parce qu'ils ont nourri de l'inimitié (haine) contre un autre croyant ?



La haine est un poison qui nous détruit de l'intérieur, produisant une amertume qui ronge nos cœurs et nos esprits. C'est pourquoi les Ecritures nous disent de ne pas laisser une racine d'amertume germer dans nos cœurs (Hébreux 12:15). La haine détruit également le témoignage personnel d'un chrétien parce qu'elle l'éloigne de la communion avec le Seigneur et les autres croyants. Faisons attention à faire ce que le Seigneur a conseillé et tenons des comptes courts avec tout le monde à propos de tout, aussi petit soit-il, et le Seigneur sera fidèle pour pardonner, comme il l'a promis (1 Jean 1:9; 2:1).



Top