Que dit la Bible sur le patrimoine ?

Réponse



Le patrimoine est quelque chose qui se transmet du passé. Un héritage peut être une propriété, une réputation, des traditions ou une position dans la vie. C'est un héritage. Notre héritage national ou racial fait référence aux coutumes, à la géographie ou à la race des personnes ou des pays dans lesquels nous sommes nés. Par exemple : Elle est fière de son héritage amérindien. Le patrimoine immobilier fait référence à l'héritage laissé par les ancêtres, comme dans La montre en diamant fait partie de son héritage de ses grands-parents. La Bible a beaucoup à dire sur l'héritage et le fait que les enfants de Dieu reçoivent un héritage spirituel (Éphésiens 1:11).

Lorsque Dieu a dit à Abram qu'il deviendrait le père d'une grande nation, Dieu était en train d'établir un nouveau peuple (Genèse 12 :1-3). Le pays où séjourna Abram serait l'héritage de ses descendants (Genèse 17 :8 ; Exode 6 :8 ; Jérémie 12 :14). Le petit-fils d'Abram, Jacob, ou Israël, a déplacé sa famille en Égypte à cause de la famine, et ils y sont restés pendant quatre cents ans (Genèse 45 : 9-47). À la fin de cette période, les Israélites ont quitté l'Égypte et sont finalement entrés dans la Terre promise (Josué 1 : 6). Bien qu'ils aient vécu en Égypte pendant quatre cents ans, le peuple de Dieu a conservé son héritage en tant qu'Israélites.



Un homme bon laisse un héritage aux enfants de ses enfants (Proverbes 13:22), et l'Ancien Testament fournit des exemples de pères transmettant un héritage à leurs enfants. L'héritage d'Abraham a été donné à son fils Isaac et à son petit-fils Jacob. Sur son lit de mort, Jacob bénit ses douze fils (Genèse 49). Un héritage spécial appelé le droit d'aînesse était conféré au premier-né d'une famille. Le fils d'Isaac, Ésaü, a donné son droit d'aînesse en échange d'un bol de ragoût - il pensait si bas de son héritage donné par Dieu qu'il l'a échangé contre un plaisir éphémère. Pour cette action, Esaü est qualifié de profane dans Hébreux 12 :6.



Le Psaume 127:3 dit que les enfants sont un héritage du Seigneur. Dieu confie aux parents de nouveaux êtres humains et leur donne la responsabilité d'élever et de former ces enfants pour qu'ils le connaissent et l'honorent (Psaume 139 :13-16 ; cf. Deutéronome 6 :1-9). Parce que les enfants sont un patrimoine, ils doivent être accueillis avec gratitude. Tout comme nous chérissons les héritages qui nous sont légués par nos arrière-grands-parents, nous devrions chérir les enfants que Dieu nous confie comme notre héritage.

Les pieux trouvent leur suffisance en Dieu, et ils considèrent la Parole de Dieu comme leur héritage : Vos statuts sont mon héritage pour toujours ; ils sont la joie de mon cœur (Psaume 119:111). Chacun devrait vivre pour un héritage spirituel et éternel. Romains 8:17 nous dit que tous ceux qui se confient en Christ seul pour le salut sont cohéritiers avec lui. L'héritage des chrétiens est la vie éternelle (Jean 3 :16-18), les récompenses célestes (Apocalypse 22 :12) et la citoyenneté céleste (Philippiens 3 :20). En tant que notre grand Bienfaiteur, Dieu a donné Son Fils pour racheter notre salut (2 Corinthiens 5 :21). Il offre la capacité et l'opportunité d'investir nos vies pour lui, puis nous récompense pour cela. Ceux qui seront victorieux hériteront de tout cela [la Nouvelle Jérusalem et ses bénédictions], et je serai leur Dieu et ils seront mes enfants (Apocalypse 21 : 7). En tant que ses enfants, nous devons tout faire à la lumière de notre grand héritage. Colossiens 3 : 23-24 dit : Quoi que vous fassiez, faites-le de tout votre cœur, comme si vous travailliez pour le Seigneur et non pour des maîtres humains, car vous savez que vous recevrez un héritage du Seigneur en récompense.



Un héritage terrestre est un cadeau merveilleux qui ajoute du plaisir à nos vies et aide à définir qui nous sommes. Mais un héritage terrestre est temporaire. La Bible nous exhorte à viser un héritage éternel (Matthieu 6 :19 ; Colossiens 3 :1-4). Alors que dans ce monde, nous vivons en tant que résidents temporaires et étrangers (1 Pierre 2:11, NLT). Nous pouvons investir nos vies terrestres temporaires dans le service de Dieu, ce qui se traduit par un héritage qui ne peut jamais périr, se gâter ou se faner. Cet héritage est gardé dans les cieux pour vous (1 Pierre 1 :4).

Top