Que dit la Bible sur les motifs ?

Réponse



La Bible a beaucoup à dire sur nos motivations. Un motif est la raison sous-jacente de toute action. Proverbes 16:2 dit : Toutes les voies d'un homme lui semblent pures, mais les motifs sont pesés par l'Éternel. Parce que le cœur humain est très trompeur (Jérémie 17:9), nous pouvons facilement nous tromper sur nos propres motivations. Nous pouvons prétendre que nous choisissons certaines actions pour Dieu ou pour le bénéfice d'autrui, alors qu'en réalité nous avons des raisons égoïstes. Dieu n'est pas dupe de notre égoïsme et discerne les pensées et les intentions du cœur (Hébreux 4 : 12).

Les êtres humains peuvent opérer à partir de diverses motivations, souvent négatives. La fierté, la colère, la vengeance, le sentiment d'avoir droit ou le désir d'approbation peuvent tous être des catalyseurs de nos actions. Toute motivation qui trouve son origine dans notre chair pécheresse n'est pas agréable à Dieu (Romains 8 :8). Dieu évalue même l'état de nos cœurs lorsque nous lui offrons des offrandes (2 Corinthiens 9:7). Des motifs égoïstes peuvent entraver nos prières. James 4: 3 dit: Lorsque vous demandez, vous ne recevez pas, car vous demandez avec de mauvais motifs, afin de dépenser ce que vous obtenez pour vos plaisirs. Parce que nos cœurs sont si trompeurs, nous devons constamment évaluer nos propres motivations et être prêts à être honnêtes avec nous-mêmes sur les raisons pour lesquelles nous choisissons une certaine action.



Nous pouvons même prêcher et servir à partir de motifs impurs (Philippiens 1 :17), mais Dieu n'est pas impressionné (Proverbes 21 :27). Jésus a parlé de cette question dans Matthieu 6: 1 quand il a dit: Faites attention de ne pas pratiquer votre justice devant les autres pour être vu par eux. Si vous le faites, vous n'aurez aucune récompense de votre Père céleste. Ceux qui sont impliqués dans le ministère doivent rester attentifs à cette tendance à l'égoïsme, car le ministère commencé pour des raisons pures peut rapidement se transformer en ambition égoïste si nous ne gardons pas nos cœurs (Proverbes 4:23).



Quelle est donc la bonne motivation ? 1 Thessaloniciens 2:4 dit : Notre but est de plaire à Dieu, pas aux gens. Lui seul examine les motifs de nos cœurs (NLT). Dieu s'intéresse encore plus à nos motivations qu'à nos actions. 1 Corinthiens 4:5 dit que, lorsque Jésus reviendra, il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres et exposera les motivations du cœur. À ce moment-là, chacun recevra sa louange de Dieu. Dieu veut que nous sachions qu'il voit ce que personne d'autre ne voit. Il sait pourquoi nous faisons ce que nous faisons et désire récompenser ceux dont le cœur est droit envers lui. Nous pouvons garder nos motivations pures en soumettant continuellement chaque partie de notre cœur au contrôle du Saint-Esprit.

Voici quelques questions spécifiques pour nous aider à évaluer nos propres motivations :



1. Si personne ne sait jamais ce que je fais (donner, servir, sacrifier), le ferais-je quand même ?
2. S'il n'y avait aucun avantage visible à faire cela, le ferais-je quand même ?
3. Est-ce que je prendrais joyeusement une position inférieure si Dieu me le demandait ?
4. Est-ce que je fais cela pour les louanges des autres ou comment cela me fait-il ressentir ?
5. Si je devais souffrir pour continuer ce que Dieu m'a appelé à faire, est-ce que je continuerais ?
6. Si d'autres comprennent mal ou critiquent mes actions, vais-je arrêter ?
7. Si ceux que je sers ne montrent jamais de gratitude ou ne me remboursent en aucune façon, le ferai-je quand même ?
8. Est-ce que je juge mon succès ou mon échec sur la base de ma fidélité à ce que Dieu m'a demandé de faire, ou comment je me compare aux autres ?

Les satisfactions personnelles, comme prendre des vacances ou gagner un concours, ne sont pas mauvaises en elles-mêmes. La motivation devient un problème lorsque nous ne sommes pas honnêtes avec nous-mêmes sur les raisons pour lesquelles nous faisons les choses. Quand nous donnons l'apparence extérieure d'obéir à Dieu mais que nos cœurs sont durs, Dieu le sait. Nous nous trompons nous-mêmes et les autres aussi. La seule façon dont nous pouvons opérer à partir de motifs purs est lorsque nous marchons selon l'Esprit (Galates 5:16, 25). Lorsque nous lui permettons de contrôler chaque partie de nous, alors notre désir est de lui plaire et non de nous-mêmes. Notre chair réclame constamment de s'exalter, et ce n'est que lorsque nous marchons dans l'Esprit que nous ne satisferons pas ces désirs de notre chair.

Top