Que dit la Bible sur le pacifisme ?

Réponse



Le pacifisme est l'opposition à la guerre ou à la violence comme moyen de régler les différends. Les pacifistes refusent, pour des raisons morales ou religieuses, de porter les armes ou de s'engager dans tout type de résistance physique. Ils croient que tous les différends peuvent et doivent être réglés de manière pacifique et non violente. Les pacifistes sont généralement des objecteurs de conscience en temps de guerre. Certains groupes religieux, comme les Quakers, les Mennonites et les Amish, font du pacifisme une partie intégrante de leur doctrine.

Certains chrétiens prétendent que la Bible commande le pacifisme. Ils croient que la somme totale des enseignements de Jésus exige que ses disciples déposent les armes et promeuvent la paix. Ils citent des passages tels que le Sermon sur la montagne comme preuve que la Nouvelle Alliance a rendu inutiles tous les exemples de guerre juste de l'Ancien Testament. Les pacifistes chrétiens croient que suivre Jésus signifie faire seulement ce qu'il a fait, et il n'a jamais encouragé le meurtre d'ennemis (Matthieu 5 :44). Ils prétendent que la puissance de l'amour doit être assez forte pour désarmer l'ennemi le plus farouche et que nous sommes appelés à être des artisans de paix, pas des soldats (Matthieu 5 : 9).



Le pacifisme est un objectif admirable, mais est-il réaliste ? La pensée pacifiste fonctionne-t-elle contre les groupes terroristes ou les dictateurs fascistes ? Qu'arrive-t-il aux pacifistes et à leurs familles lorsque des terroristes menacent ? La foule sans guerre semble oublier que sa liberté d'exercer le pacifisme a été achetée avec le sang des non-pacifistes. Ces soldats ne sont pas morts parce qu'ils aimaient la guerre. Ils sont morts, en partie, pour que les futurs pacifistes puissent exposer librement leurs croyances sincères sans crainte de mort, de torture ou d'emprisonnement par ceux qui refusent d'envisager la paix. Sans les non-pacifistes, il n'y aurait pas de pacifistes.



Malgré ce que les pacifistes chrétiens voudraient nous faire croire, Dieu n'est pas un pacifiste. La Bible est remplie d'exemples de Dieu se vengeant dans le sang de ses ennemis (Ésaïe 63 :3-6 ; 65 :12 ; Deutéronome 20 :16-18). Et ces exemples ne se limitent pas à l'Ancien Testament. Il est impossible de lire le livre de l'Apocalypse sans voir l'Agneau de Dieu dans Son rôle de Lion de Juda (Apocalypse 5 :5 ; 19 :11-15). L'image est claire que Jésus vaincra ses ennemis par la guerre (Apocalypse 19 :19-21). C'est le même Jésus qui est cité par les pacifistes pour soutenir leur cause.

En bref, le pacifisme personnel devrait être le but, dans une large mesure, de tout disciple du Christ. Nous sommes appelés à vivre en paix, dans la mesure de nos capacités (Romains 12 :18 ; Hébreux 12 :14). Nous devrions être prêts à tendre l'autre joue (Matthieu 5 : 39), à prêter librement (Luc 6 : 30) et même à être trompés si cela signifie ne pas déshonorer le nom de Christ (1 Corinthiens 6 : 7). Lorsque la paix est une option, nous devons la poursuivre aussi loin qu'elle le peut. Mais lorsque la vie et la liberté d'autrui sont menacées, une loi supérieure nous attire à sa défense (Proverbes 24 :11-12 ; Jean 15 :3). Lorsqu'une nation a besoin de se défendre contre ceux qui détruiraient sa paix, les véritables artisans de la paix unissent leurs forces pour la protéger.



Top