Que dit la Bible au sujet de la repentance ?

Réponse



Le mot repentir dans la Bible signifie littéralement l'acte de changer d'avis. La vraie repentance biblique va au-delà des remords, des regrets ou de se sentir mal à propos de son péché. Cela implique plus que simplement se détourner du péché. Dictionnaire biblique d'Eerdmans comprend cette définition de repentir : Dans son sens le plus complet, c'est un terme pour un changement complet d'orientation impliquant un jugement sur le passé et une réorientation délibérée vers l'avenir.

Dans l'Ancien Testament, la repentance, ou se tourner de tout cœur vers Dieu, est un thème récurrent dans le message des prophètes. La repentance a été démontrée par des rituels tels que le jeûne, le port d'un sac, l'assise dans la cendre, les gémissements et les lamentations liturgiques qui exprimaient une forte douleur pour le péché. Ces rituels étaient censés être accompagnés d'une repentance authentique, qui impliquait un engagement envers une relation renouvelée avec Dieu, une marche d'obéissance à Sa Parole et une vie juste. Souvent, cependant, ces rituels représentaient simplement des remords et un désir d'échapper aux conséquences du péché.



Lorsque les anciens prophètes invitaient le peuple à se repentir et à revenir, ils appelaient à un revirement complet inspiré du cœur et de la volonté de l'individu. Les prophètes ont appelé à la fois la nation d'Israël et les individus à abandonner leur vie, à se détourner d'une vie gouvernée par le péché pour une relation avec Dieu, le Souverain souverain sur tous : Dès maintenant - c'est la déclaration de l'Éternel - revenez à moi avec de tout ton cœur, avec le jeûne, les pleurs et le deuil. Déchirez vos cœurs, pas seulement vos vêtements, et revenez à l'Éternel, votre Dieu. Car il est miséricordieux et compatissant, lent à la colère, abondant en amour fidèle, et il s'apaise d'envoyer des catastrophes (Joël 2: 12-13, CSB).



Le thème de la repentance se poursuit dans le Nouveau Testament, en commençant par Jean-Baptiste (Matthieu 3 :2) puis Jésus-Christ (Matthieu 4 :17) ; tous deux ont appelé les gens de toute urgence à se repentir parce que l'arrivée du Royaume de Dieu était proche. Beaucoup ont choisi cette réorientation radicale de leur vie et ont manifesté leur repentir par le baptême (Marc 1 :4) et des changements profonds dans leur mode de vie et leurs relations (Luc 3 :8-14).

Trois mots grecs utilisés dans le Nouveau Testament nous aident à comprendre la pleine signification de repentir dans la Bible. Le premier est le verbe métamelomai , qui dénote un changement d'avis qui produit des regrets ou même des remords pour les torts commis, mais pas nécessairement un changement de cœur et d'action. Ce mot est utilisé dans Matthieu 27:3 pour décrire la culpabilité ressentie par Judas pour avoir trahi Jésus.



Le deuxième verbe, méthane , signifie changer d'avis et de but, à la suite d'une connaissance ultérieure. Ce verbe et son nom apparenté, métanoïa , dénotent la vraie repentance biblique, qui se caractérise par quatre éléments :

1) La vraie repentance implique un sentiment de conscience de sa propre culpabilité, de son état de pécheur et de son impuissance (Psaume 51 :4-10 ; 109 :21-22).

2) La vraie repentance appréhende ou s'empare de la miséricorde de Dieu en Jésus-Christ (Psaume 51:1; 130:4).

3) La vraie repentance signifie un changement d'attitude et d'action concernant le péché. La haine du péché détourne la personne repentante de son péché vers Dieu (Psaume 119 :128 ; Job 42 :5-6 ; 2 Corinthiens 7 :10).

4) La vraie repentance se traduit par une poursuite radicale et persistante d'une vie sainte, marchant avec Dieu dans l'obéissance à ses commandements (2 Timothée 2 :19-22 ; 1 Pierre 1 :16).

L'objectif de la mission de Jésus-Christ était d'appeler les pécheurs à la repentance : Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs à la repentance (Luc 5 :32). Son appel à l'abandon absolu s'adresse à tous : Mais à moins que vous ne vous repentiez, vous périrez tous vous aussi. (Luc 13:5). Dans ses adieux aux disciples, Jésus a ordonné qu'ils apportent son message de repentance et de foi à toutes les nations (Luc 24:47).

La repentance dans la Bible implique un changement complet et irréversible d'esprit, de cœur et d'actions. La repentance reconnaît que notre péché est offensant pour Dieu. Se repentir signifie faire volte-face, se détourner de soi vers Dieu, du passé vers un avenir gouverné par les commandements de Dieu, en reconnaissant que le Seigneur règne en maître sur son existence.

Top