Que dit la Bible sur la sorcellerie ?

Réponse



La sorcellerie, l'utilisation de sorts, la divination ou le fait de parler aux esprits sont clairement condamnés dans la Bible. Le mot sorcellerie dans les Écritures est toujours utilisé en référence à une pratique mauvaise ou trompeuse.

Par exemple, dans 2 Chroniques 33: 6, le roi Manassé est condamné pour ses nombreuses pratiques mauvaises, y compris la sorcellerie: Et il a brûlé ses fils comme offrande dans la vallée du Fils de Hinnom, et a utilisé la divination, les présages et la sorcellerie, et s'occupait des médiums et des nécromanciens. Il fit beaucoup de mal aux yeux de l'Éternel, l'irritant.



L'apôtre Paul énumère la sorcellerie comme l'une des nombreuses pratiques pécheresses qui marquent la vie des incroyants : Maintenant, les œuvres de la chair sont évidentes : l'immoralité sexuelle, l'impureté, la sensualité, l'idolâtrie, la sorcellerie, l'inimitié, les querelles. . . et des choses comme celles-ci. Je vous avertis, comme je vous ai avertis auparavant, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront pas le royaume de Dieu (Galates 5:19-21).



Fait intéressant, le mot grec du Nouveau Testament traduit par sorcellerie est pharmacie , qui est la source de notre mot anglais pharmacie . À l'époque de Paul, le mot signifiait principalement faire usage de poison ou de drogue et était appliqué à la divination et au lancement de sorts parce que les sorciers utilisaient souvent des drogues avec leurs incantations et leurs amulettes pour conjurer un pouvoir occulte.

Les sorciers étaient courants dans la culture de l'Égypte ancienne (Exode 7 : 11 ; Ésaïe 19 : 3). Nous voyons également de la sorcellerie dans le royaume de Babylone, en particulier en association avec le roi Nebucadnetsar (Jérémie 27 : 9 ; Daniel 2 : 2).



La sorcellerie est une tentative de contourner la sagesse et la puissance de Dieu et de rendre gloire à Satan à la place. Dieu n'a aucune tolérance pour la sorcellerie. Dans Deutéronome 18:10-12, la sorcellerie est répertoriée parmi les pratiques pécheresses des nations entourant Israël. Dieu appelle cela une abomination : Il n'y en aura pas parmi vous. . . quiconque pratique la divination, dit la bonne aventure ou interprète des présages, ou un sorcier, ou un charmeur, ou un médium, ou un nécromancien, ou celui qui interroge les morts, car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Éternel. Et à cause de ces abominations, l'Éternel, votre Dieu, les chasse devant vous.

Malachie parle aussi du jugement de Dieu sur ceux qui sont impliqués dans la sorcellerie : Alors je m'approcherai de vous pour le jugement. Je serai un témoin rapide contre les sorciers (Malachie 3:5).

Apparemment, la sorcellerie sera encore pratiquée à la fin des temps. La Babylone spirituelle, représentant le faux système religieux des derniers jours, séduira toutes les nations par la sorcellerie (Apocalypse 18 :23) avant que le jugement ne tombe.

Le livre de l'Apocalypse dit que les sorciers seront dans l'étang ardent de feu et de soufre, qui est la seconde mort (Apocalypse 21 :8 ; voir aussi Apocalypse 22 :15).

La sorcellerie est clairement un péché et ne doit pas faire partie de la vie chrétienne. Il y a une sagesse terrestre, non spirituelle, du diable (Jacques 3:15), et c'est ce qu'offre la sorcellerie. Notre sagesse vient de Dieu (Jacques 3 :17), et non d'esprits trompeurs. La puissance de Dieu est bien plus grande que la puissance de la sorcellerie (1 Jean 4 :4).

Top