Que signifie abhorrer ce qui est mal (Romains 12 :9) ?

Réponse



Dans Romains 12 :9-21, l'apôtre Paul présente une série de courtes exhortations qui se concentrent sur le fait de vivre et d'aimer de manière sacrificielle dans toutes les situations et dans toutes les relations. Il commence par cet appel : Que l'amour soit authentique. Abhorrez ce qui est mal ; attachez-vous à ce qui est bon (Romains 12:9, ESV). L'enseignement de Paul souligne que les personnes qui surmontent le mal avec un amour sincère portent les marques d'un vrai chrétien.

Dans la langue d'origine, le mot traduit par abhorre signifie trouver répugnant, haïr, détester, détester et avoir horreur de. Le terme pour le mal dans Romains 12:9 parle d'un comportement moralement répréhensible. L'attitude chrétienne appropriée envers le mauvais comportement est une opposition véhémente au point d'en être horrifié et d'éprouver de la haine à son égard. Comme Paul l'a dit dans 1 Thessaloniciens 5:22, les croyants doivent rejeter toute sorte de mal. Il est important de noter qu'abhorrer ce qui est mal implique de rejeter ou de haïr un comportement pécheur. Les croyants ne doivent pas rejeter ou haïr les pécheurs qui font le mal, seulement leur comportement immoral.



Par l'intermédiaire du prophète Amos, Dieu a dit au peuple d'Israël de se détourner de son comportement corrompu. S'ils faisaient le bien et fuyaient le mal, alors ils vivraient (Amos 5:14, NLT). S'ils allaient à l'encontre de l'immoralité dominante - s'ils haïssaient le mauvais comportement et aimaient à la place ce qui est bon, honnête et juste, s'ils soutenaient la justice au lieu de l'écraser (Amos 5: 10-12) - alors le Seigneur serait avec eux pour les défendre plutôt que pour les juger.



Dieu hait le mal (Psaume 5 :4-6 ; Proverbes 6 :16-19). David dit : Ô Dieu, tu ne prends aucun plaisir au mal ; vous ne pouvez pas tolérer les péchés des méchants (Psaume 5:4, NLT). Parce que Dieu est saint, il hait le péché et la méchanceté.

Les Écritures disent que Dieu est amour (1 Jean 4 : 8, 16), mais elles enseignent également que Dieu est un juge juste, un Dieu qui manifeste sa colère chaque jour (Psaume 7 : 11). Parce que Dieu est saint (Psaume 99 :9), sa colère contre le mal fait autant partie de son caractère que son amour. L'amour de Dieu est pur et saint. Le Seigneur aime la justice, la vérité, la droiture et la sainteté et doit donc haïr la méchanceté, le péché et le mal. Si Dieu n'avait pas en horreur ce qui est mal, Il ne pourrait pas être un Dieu de saint amour.



Ainsi, ceux qui ont un véritable amour pour Dieu auront aussi en horreur le mal : Que ceux qui aiment l'Éternel haïssent le mal, car il garde la vie de ses fidèles et les délivre de la main des méchants (Psaume 97 :10).

David s'est engagé, je ne regarderai pas avec approbation tout ce qui est vil. Je déteste ce que font les gens infidèles ; Je n'y participerai pas (Psaume 101:3). Lorsque nous sommes confrontés à un mauvais comportement, Dieu veut que nous le détestions tellement que nous refusons d'y participer.

Lorsque nous considérons les choses que nous regardons à la télévision ou regardons en ligne, y a-t-il quelque chose de vil, de mal ou de répugnant pour Dieu ? Lorsque nous pensons aux comportements que nous adoptons seuls ou avec d'autres personnes, y a-t-il des activités auxquelles le Seigneur voudrait que nous ne participions pas ? La Bible nous enseigne à nous séparer des choses impures du monde (Ésaïe 52 :11 ; 2 Corinthiens 6 :17 ; Jacques 4 :8) et à nous purifier de tout ce qui peut souiller notre corps ou notre esprit. Et travaillons à la sainteté complète parce que nous craignons Dieu (2 Corinthiens 7:1, NLT). Notre véritable amour pour le Seigneur et les autres devrait nous motiver en toutes circonstances et relations à détester ce qui est mal et à nous accrocher à ce qui est bien.

Top