Que signifie être né de l'Esprit ?

Réponse



La Bible utilise plusieurs métaphores impliquant la naissance pour aider à expliquer ce que signifie avoir une relation salvatrice avec Jésus. On retrouve des termes tels que né de nouveau (Jean 3:3), né de Dieu (Jean 1:13), et né de l'Esprit (Jean 3:6). Ils signifient tous la même chose. Les métaphores de la naissance sont utilisées parce que nous comprenons tous la naissance physique. Quand un bébé naît, une nouvelle personne émerge dans le monde. La nouvelle vie grandira et le jeune ressemblera à ses parents. Lorsque nous naissons de l'Esprit, une nouvelle personne arrive avec une nouvelle vie spirituelle. Et à mesure que nous grandissons, nous ressemblons à notre Père céleste (Romains 8 :29).

Les gens essaient de connaître Dieu par divers moyens : certains essaient la religion ou suivent un code éthique ; certains se tournent vers l'intellect ou la logique ; d'autres essaient de trouver Dieu dans la nature ; et d'autres à travers des expériences émotionnelles, croyant que Dieu habite tous les sentiments qu'ils peuvent rassembler quand ils pensent à Lui. Aucun de ceux-ci ne nous rapproche d'une communion réelle avec le Dieu de la Bible parce qu'il ne peut pas être connu à travers nos codes moraux, notre esprit, notre environnement ou nos émotions. Il est Esprit, et ceux qui veulent adorer doivent adorer en esprit et en vérité (Jean 4 :24).



Imaginez que vous essayez de peindre un portrait avec un marteau et des clous ou que vous essayez de préparer un repas avec un stylo et du papier. Il ne serait pas utile d'essayer plus fort ou de pleurer dessus car les deux tâches sont impossibles compte tenu des outils mentionnés. Ainsi en est-il de la chair et de l'Esprit. Nous ne pouvons pas communier avec un Être saint et incorporel en utilisant des moyens pécheurs et charnels. À moins que nos esprits ne renaissent avec la vie de l'Esprit de Dieu, nous n'avons tout simplement pas la capacité de communier avec Lui. Nous devons naître de l'Esprit.



Dieu a institué un moyen pour les êtres humains déchus d'entrer dans sa sainte présence, et c'est le seul moyen par lequel nous pouvons venir à lui. Jésus a dit, je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi (Jean 14:6). Lorsque Jésus s'est offert en sacrifice pour le péché (Jean 10:18) et qu'il est ressuscité, il a ouvert une porte qui était verrouillée. Quand il est mort sur la croix, le voile du temple a été déchiré en deux, symbolisant le fait qu'il a frayé un chemin pour entrer dans la présence de Dieu. Dieu a ouvert la porte du ciel afin que quiconque se confie au sacrifice de son Fils puisse naître de nouveau dans son esprit (Marc 15 :38).

Lorsque nous plaçons notre foi dans le Christ ressuscité, une transaction divine a lieu (2 Corinthiens 5 :21). Dieu nous enlève le péché, la culpabilité et la condamnation que nous méritions à cause de notre rébellion contre lui. Il jette notre péché aussi loin que l'est est éloigné de l'ouest (Psaume 103:12). Au moment de la repentance et de la foi, le Saint-Esprit nous insuffle une nouvelle vie, et nos corps deviennent Son temple (1 Corinthiens 3 :16). Nos esprits peuvent maintenant communier avec l'Esprit de Dieu car Il nous assure que nous Lui appartenons (Romains 8:16).



Nous pourrions penser à l'esprit humain comme un ballon dégonflé qui pend sans vie à l'intérieur de nos cœurs. Nous sommes à peine conscients de son existence jusqu'à ce que Dieu appelle nos noms et qu'un réveil commence. Lorsque nous répondons à l'appel de Dieu par la repentance et la foi en ce que Jésus-Christ a fait pour le salut, nous naissons de l'Esprit. A ce moment le ballon se gonfle. Le Saint-Esprit se déplace dans nos esprits et nous remplit. Il commence Son œuvre de transformation afin que nous commencions à ressembler à Jésus (2 Corinthiens 5 :17 ; Romains 8 :29).

Il n'y a que deux types de personnes dans le monde : ceux qui sont nés de l'Esprit et ceux qui ne le sont pas. En fin de compte, seules ces deux catégories comptent (Jean 3:3). Nos vies terrestres sont pour nous des occasions prolongées de répondre à l'appel de Dieu et de naître de l'Esprit (Hébreux 3:15).

Top