Que signifie panser ceux qui ont le cœur brisé (Ésaïe 61 : 1) ?

Réponse



Dans Isaïe 61:1, le prophète a annoncé la bonne nouvelle de la restauration de Dieu pour le peuple d'Israël : L'Esprit du Souverain SEIGNEUR est sur moi, car le SEIGNEUR m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres. Il m'a envoyé pour panser les cœurs brisés, proclamer la liberté pour les captifs et la libération des ténèbres pour les prisonniers (Esaïe 61:1).

Sept siècles plus tard, Jésus-Christ a commencé son ministère public dans la synagogue de Nazareth en ouvrant le rouleau d'Isaïe et en appliquant ce passage à lui-même (Luc 4 :18-21). Aujourd'hui, cette Écriture est accomplie à votre écoute, a conclu Jésus, s'identifiant comme le Roi-Serviteur oint qui annoncerait la bonne nouvelle du salut et panserait les cœurs brisés.



Les personnes au cœur brisé sont des personnes affaiblies, écrasées ou détruites en esprit. Le terme décrit ceux qui se sentent spirituellement en faillite, nécessiteux et impuissants. Ils aspirent à l'aide, au réconfort et au salut du Seigneur. Le verbe traduit lier dans la langue d'origine signifie inspirer avec confiance, donner de l'espoir et du courage à, encourager, panser, habiller en couvrant, en enveloppant ou en liant.



Dans Ésaïe 61 : 1 et Luc 4 : 18, le message de la bonne nouvelle se concentre sur la restauration et la guérison spirituelles. Comme un médecin banderait ou banderait un bras blessé, ainsi le Messie banderait un esprit blessé. Les personnes au cœur brisé – celles qui sont spirituellement ruinées – sont dans la bonne condition pour être rencontrées et sauvées par Dieu (Psaume 51 : 17). David dit dans le Psaume 34:18, L'Éternel est proche de ceux qui ont le cœur brisé et sauve ceux qui ont l'esprit brisé.

Jésus-Christ a apporté la bonne nouvelle du salut aux pauvres, aux nécessiteux et aux stériles spirituellement, c'est-à-dire à tous ceux qui ont été corrompus par le péché. Avant le salut, le péché nous séparait de Dieu (Éphésiens 2 :1-3). Sans le sacrifice de Christ sur la croix, nous étions tous destinés à la mort (Romains 6 :23 ; 7 :5). Mais Jésus est venu nous libérer du pouvoir de la mort et de la peur de la mort (Romains 8 :1-2 ; Hébreux 2 :14-15). La corruption du péché qui nous avait laissés spirituellement écrasés a été vaincue par l'œuvre de Christ sur le Calvaire (Romains 4:25).



Le sacrifice rédempteur de Christ nous ouvre la voie pour expérimenter sa glorieuse vie de résurrection (Romains 6 : 8). Accepter son salut est notre plus grand besoin spirituel, et c'est pourquoi c'est une si bonne nouvelle : Loué soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ ! Dans sa grande miséricorde, il nous a donné une nouvelle naissance dans une espérance vivante par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts (1 Pierre 1:3). Nous avions tous le cœur brisé, nous étions impuissants et séparés de Dieu avant de recevoir le don du salut de Christ. Mais maintenant nous avons la paix avec Dieu (Romains 5 :1-2). Maintenant, nous avons une plénitude de joie (Psaume 16 : 11 ; Ésaïe 35 : 10 ; Actes 13 : 52 ; Jean 15 : 11).

Comment Jésus panse-t-il ceux qui ont le cœur brisé ? La Bible explique, Il a personnellement porté nos péchés dans son corps sur la croix afin que nous puissions être morts au péché et vivre pour ce qui est juste. Par ses blessures, vous êtes guéri (1 Pierre 2:24, NLT).

Le Christ comprend ce que signifie avoir le cœur brisé : il était méprisé et rejeté par l'humanité, un homme souffrant et habitué à la douleur. Comme quelqu'un à qui l'on cache le visage, il était méprisé, et nous le tenions en piètre estime. Certes, il a pris notre peine et supporté nos souffrances, mais nous le considérions comme châtié par Dieu, frappé par lui et affligé. Mais il a été transpercé pour nos transgressions, il a été écrasé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous a apporté la paix était sur lui, et par ses blessures nous sommes guéris (Ésaïe 53 :3-5).

Certains d'entre nous ont le cœur brisé parce que nous sommes retombés dans le péché. Peut-être avons-nous régressé dans notre marche chrétienne, avons-nous compromis notre position ou avons-nous laissé nos cœurs devenir froids et indifférents. La solution est de retourner vers le Seigneur et de demander son pardon (Osée 14 :1-2). Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste et nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute iniquité (1 Jean 1:9).

Dans le Psaume 51, David a demandé le pardon du Seigneur après avoir péché avec Bethsabée. Il se sentait brisé, écrasé, impur et avait besoin d'un renouveau de l'intérieur. Il aspirait à ce que Dieu le purifie complètement : Purifie-moi de mes péchés, et je serai pur ; lave-moi, et je serai plus blanc que neige. Oh, rends-moi ma joie à nouveau; tu m'as brisé - maintenant laisse-moi me réjouir. Ne continue pas à regarder mes péchés. Enlève la tache de ma culpabilité. Crée en moi un cœur pur, ô Dieu. Renouveler un esprit loyal en moi. Ne me bannissez pas de votre présence et ne me retirez pas votre Saint-Esprit. Rends-moi la joie de ton salut et rends-moi disposé à t'obéir (Psaume 51: 7-12, NLT).

David comprit qu'aucun sacrifice terrestre ne pouvait expier son péché : tu ne désires pas de sacrifice, sinon j'en offrirais un. Vous ne voulez pas d'holocauste. Le sacrifice que vous désirez est un esprit brisé. Tu ne rejetteras pas un cœur brisé et repentant, ô Dieu (Psaume 51 :16-17, NLT).

Seuls l'amour et la compassion indéfectibles de Dieu pouvaient sauver David. La seule chose qu'il avait à offrir à Dieu était un cœur brisé et humble, mais cela suffisait. Dieu ne nous rejettera pas si nous venons à lui avec une repentance au cœur brisé.

Jésus-Christ connaît nos ennuis, nos tentations et nos peines (Hébreux 4 : 15). Il les a expérimentés tout au long de sa vie et de sa mort sur la croix. Hier, aujourd'hui et pour toujours, notre Sauveur au cœur brisé est le guérisseur des pécheurs en faillite spirituelle. Il répond aux besoins les plus profonds des personnes brisées : il couvre leurs péchés (Jean 3 :16 ; 1 Jean 1 :9, Colossiens 1 :14) ; Il leur donne de l'espoir, du courage et une vie éternelle abondante (Jean 10 :10 ; 17 :3 ; Romains 8 :23-24 ; 15 :13 ; 1 Jean 2 :25). Il guérit ceux qui ont le cœur brisé et panse leurs blessures (Psaume 147 : 3).

Top