Que signifie courir la course devant nous (Hébreux 12 : 1) ?

Réponse



Puisque nous sommes entourés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout ce qui entrave et le péché qui s'emmêle si facilement. Et courons avec persévérance la course tracée pour nous (Hébreux 12:1). Quel genre de course les croyants font-ils ? Qui fixe les paramètres de course ? Est-ce une course que nous définissons et visons pour nous-mêmes ? Le passage en question s'inspire de la riche imagerie des courses à pied de l'ancien Israël, de la Grèce et des amphithéâtres de Rome. Il a été écrit pour encourager et inciter les croyants à persévérer dans leur foi, en particulier au milieu des épreuves et des persécutions (2 Timothée 2 :15 ; Hébreux 10 :36 ; 12 :7).

Les athlètes d'une course étaient entourés de rangées et de rangées de spectateurs, représentés pour nous comme une grande nuée de témoins. Les témoins de la race des croyants sont énumérés dans le chapitre précédent d'Hébreux : les hommes et les femmes de Dieu dont les vies fidèles ont été enregistrées dans l'Ancien Testament. Ces saints ont persévéré malgré une oppression et une cruauté inimaginables (Hébreux 11 :33-38) et ont été félicités pour leur fidélité. Que les saints d'Hébreux 11 nous regardent réellement courir notre course aujourd'hui est douteux ; le point du passage est que leur témoignage perdure. Leur foi inébranlable témoigne des promesses de Jésus-Christ, nous exhortant à suivre leur exemple et à courir avec persévérance la course qui nous est tracée (Hébreux 12 : 1).



La race est donc la vie chrétienne. C'est un marathon, pas un sprint, et nous sommes appelés à garder le cap et à rester fidèles jusqu'au bout. Paul a utilisé cette même imagerie vers la fin de sa vie : J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi (2 Timothée 4 :7).



La constance des témoins de l'Ancien Testament parle aux croyants d'aujourd'hui des récompenses de rester dans la course, de ne jamais abandonner (1 Corinthiens 9 :24 ; Philippiens 3 :14). Un marathon est un test intense de forme physique et d'endurance. La course qui nous attend exige de la foi, de l'endurance, de l'engagement et de la discipline pour vivre fidèlement (1 Corinthiens 9 :25-26 ; Philippiens 3 :12-14 ; 1 Timothée 6 :12).

La course est devant nous ; nous n'avons pas choisi le cours, car c'est Dieu qui l'a établi. Cette course que nous courons pour Christ. Nous gardons le cap malgré les épreuves et les persécutions (Hébreux 12 :4-11). Pendant que nous courons, nous devons fixer nos yeux sur Jésus, l'auteur et le perfectionneur de notre foi (Hébreux 12 : 2). Parce qu'il a parfaitement terminé sa course, il est au centre de nos vies. Nous détournons le regard de toutes les distractions car Il est déjà à la ligne d'arrivée (Lamentations 3 :25 ; Matthieu 6 :33 ; Romains 2 :7).



La race exige que nous supprimions tout ce qui nous empêche, le péché et tout ce qui menace notre relation avec Dieu (Hébreux 12 : 1). Tout ce qui peut nous ralentir ou nous faire trébucher doit être rejeté. L'apôtre Paul dit de se débarrasser de votre vieil homme, qui est corrompu par ses désirs trompeurs ; être rendu nouveau dans l'attitude de vos esprits; et revêtir le nouveau moi, créé pour être comme Dieu dans la vraie justice et la sainteté (Éphésiens 4 :22-24). Avec l'encouragement de ceux qui nous ont précédés, nous nous débarrassons des pensées, des attitudes et des habitudes qui entravent notre progression (Romains 12 :2 ; Tite 3 :3 ; 1 Pierre 1 :14).

Étant donné que la course que Dieu nous a tracée est un marathon de toute une vie, nous devons nous engager à courir jusqu'au bout. Un régime quotidien de prière, d'adoration, de lecture de la Parole de Dieu et d'examen de nos vies pour les obstacles aidera. Nous persévérerons en gardant une attitude chrétienne même au milieu des épreuves (1 Pierre 2 :21 ; 4 :1 ; 1 Jean 2 :6).

Quelle que soit la durée de la course, nous gardons les yeux sur Jésus, le champion qui initie et perfectionne notre foi (Hébreux 12 : 2, NLT). Il y a de la joie en attente. Pour reprendre les mots des auteurs-compositeurs Twila et Starla Paris, Runner, lorsque la course est gagnée, vous courrez dans ses bras.

Top