Qu'est-ce que cela signifie que béni soit celui qui vient au nom du Seigneur (Psaume 118:26 et autres) ?

Réponse



Le psaume 118 est l'un des psaumes Hallel, également appelé le Hallel égyptien, une courte série de psaumes (Psaume 113-118) incorporés dans la célébration de la Pâque. Le psaume final est chanté dans la procession festive alors que les gens entrent dans les portes du temple pour adorer. Dans le Psaume 118:26, la congrégation accueille le roi justifié en chantant : Béni soit celui qui vient au nom de l'Éternel. De la maison de l'Éternel, nous te bénissons.

À l'origine, ce psaume décrivait le voyage d'exode d'Israël depuis l'Égypte jusqu'à son arrivée éventuelle au mont Sion. Mais son accueil festif du roi s'est finalement accompli lors de l'entrée triomphale de Jésus-Christ à Jérusalem le dimanche des Rameaux. Les quatre évangiles citent le Psaume 118 :26 : Jésus était au centre de la procession, et tout le peuple autour de lui criait : « Louez Dieu pour le Fils de David ! Bénédictions sur celui qui vient au nom du SEIGNEUR ! Louez Dieu au plus haut des cieux !’ (Matthieu 21 :9, NLT ; voir aussi Marc 11 :9 ; Luc 19 :38 ; Jean 12 :13).



Le terme traduit bienheureux vient du mot hébreu barouk (littéralement bénir) et est le plus souvent utilisé pour Dieu. Mais dans le Psaume 118:26, il est question de la figure du roi qui vient sous l'autorité de Dieu. Faithlife Study Bible explique que barouk décrit le fait de conférer à quelqu'un un pouvoir spécial ou de déclarer que Yahweh est la source d'un pouvoir spécial. À cet égard, cela signifie louer Yahweh pour qui Il est (Barry, J. D., et al, entrée pour Psaume 103:1, Lexham Press, 2012, 2016).



Avec les mots, Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, l'ancien psaume loue Dieu pour qui Il est : Le SEIGNEUR est Dieu, et il a fait briller sa lumière sur nous (Psaume 118:27). La bénédiction prédit également sa venue future en tant que Messie d'Israël. Pendant la semaine de la passion, nous entendons l'écho, Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, alors que les gens du jour du Christ reconnaissent Jésus comme celui tant attendu.

Auparavant, lorsque Jésus se lamentait sur Jérusalem, il avait prédit aux pharisiens : Regardez, votre maison vous est laissée désolée. Je vous le dis, vous ne me reverrez pas tant que vous n'aurez pas dit: 'Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur' (Luc 13:35). Jésus s'est identifié comme la pierre que les bâtisseurs ont rejetée (Psaume 118 :22 ; cf. Matthieu 21 :42 ; Marc 12 :10 ; Luc 20 :17) qui apporterait le salut à tous ceux qui Lui priaient : Sauve-nous, Seigneur ! (Psaume 118:2). Par sa crucifixion et sa résurrection, Jésus était la pierre vivante rejetée par les hommes mais choisie et précieuse aux yeux de Dieu (1 Pierre 2:4, ESV). Il est devenu la principale pierre angulaire (Actes 4 :11 ; Romains 9 :33), et quiconque croit en lui ne sera pas confus Romains 10 :11 ; cf. 1 Pierre 2 :4-8).



Jésus est venu avec la puissance spéciale de Yahweh. Il était investi de toute l'autorité de Son Père Dieu. Jésus a parlé avec l'autorité de Dieu afin que le peuple soit étonné de son enseignement (Marc 1:22). Il chassait les esprits impurs (Marc 1 :21-28, 39 ; Luc 4 :31-37), guérissait les malades et pardonnait les péchés des gens (Matthieu 9 :1-8 ; Marc 2 :1-12 ; Luc 7 :48 ). Jésus contrôlait les éléments (Matthieu 8 :23-27), ressuscitait les morts (Jean 11 :38-44) et purifiait le temple (Marc 11 :27-33), le tout sur ordre de Dieu.

Toute autorité dans les cieux et sur la terre a été donnée à Jésus par son Père (Matthieu 28 :18), y compris l'autorité de juger (Jean 5 :27) et de donner sa vie en sacrifice pour les péchés du monde (Jean 10 : 18). Dieu lui a accordé l'autorité sur tous les peuples afin qu'il puisse donner la vie éternelle à tous ceux que Dieu lui avait donnés (Jean 17:2).

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur est une déclaration de louange et de reconnaissance que Jésus-Christ est le Sauveur du monde qui est venu avec la puissance et l'autorité de Dieu. Je suis venu au nom de mon Père, a dit Jésus (Jean 5:43). Tout ce que Christ a fait a été commandé par Son Père. Tout ce que Jésus a dit et fait était de glorifier son Père et d'accomplir l'œuvre de le faire connaître aux humains afin qu'ils puissent être sauvés (Jean 17 :1-24).

Top