Que signifie que Dieu effacera nos transgressions ?

Réponse



Plusieurs passages des Écritures font référence à la promesse de Dieu d'effacer nos transgressions. Dans Ésaïe 43:25, le Seigneur dit à son peuple : C'est moi, c'est moi qui efface vos transgressions, à cause de moi, et je ne me souviens plus de vos péchés. Deux fois dans le Psaume 51, David prie pour que le Seigneur efface son péché (versets 1 et 9).

Le mot hébreu traduit par blot out dans le Psaume 51 signifie abolir, détruire, effacer ou effacer complètement, selon Concordance de Strong . Au verset 1, l'appel à Dieu d'effacer le péché est basé sur la miséricorde et l'amour indéfectible de Dieu. Cette demande est suivie d'une prière pour que Dieu lave toute mon iniquité et me purifie de mon péché (verset 2). Au verset 9, l'effacement du péché par Dieu est lié à la demande de David de cacher ta face de mes péchés et de créer en moi un cœur pur (versets 9-10).



L'image est que notre péché est enregistré dans un livre céleste. Le comptable est Dieu, et nos péchés sont inscrits dans un grand livre dans notre colonne de débit. Apocalypse 20:12 présente une image similaire de l'épouvantable jugement du grand trône blanc, lorsque les morts furent jugés selon ce qu'ils avaient fait, tel qu'enregistré dans les livres. Le psalmiste, profondément conscient de son péché (Psaume 51:3), supplie Dieu d'effacer le dossier de son péché et d'annuler sa dette. En tant que pécheur, son seul espoir est que Dieu, dans sa miséricorde, efface son iniquité.



Comme Ésaïe 43:25 le révèle, Dieu est le seul qui a la capacité d'effacer notre souillure spirituelle. A la louange de sa gloire, c'est un Dieu qui pardonne à ses enfants : j'ai effacé vos transgressions comme un nuage et vos péchés comme un brouillard ; reviens à moi, car je t'ai racheté (Esaïe 44:22, ESV). Pour Dieu, refuser d'effacer la transgression est un jugement sévère (voir Néhémie 4:5 et Jérémie 18:23).

Bien que nos péchés soient nombreux, Dieu a pitié. À ceux qui ont foi en Jésus-Christ, son Fils, Dieu applique le sang de Christ sur notre péché et annule la dette que nous lui devons. Colossiens 2 :13-14 explique comment cela se produit : Et vous, qui étiez morts à cause de vos offenses et de l'incirconcision de votre chair, Dieu a rendu la vie avec lui, nous ayant pardonné toutes nos offenses, par annulation de l'enregistrement de la dette qui s'opposait à nous avec ses exigences légales. Il l'a mis de côté, le clouant sur la croix (ESV, emphase ajoutée).



D'autres traductions de Colossiens 2:14 font ressortir la même vérité de diverses manières :
Effacement de l'écriture manuscrite des ordonnances. . . (KJV).
Dieu a effacé les accusations (CEV).
Il a effacé le certificat de dette (CSB).
Après avoir effacé l'écriture. . . (BLB).
Il a annulé le procès-verbal des charges (NLT).
Le fait est qu'en Christ, notre péché a été effacé; il n'en reste aucune trace.

Dans les temps anciens, les gens écrivaient à la main des actes, des reçus et des factures avec des plumes de roseau ou de plume et de l'encre noire faite de suie, de gomme et d'eau. Lorsqu'ils commettent une erreur d'impression sur un document (autre que les Écritures), ils peuvent choisir de l'effacer avec de l'encre, de réécrire correctement la lettre ou le mot et de passer à autre chose. L'erreur devait être couverte.

C'est une image de l'effacement de nos transgressions. Notre péché doit être réparé si nous voulons être dignes de la présence de Dieu. La seule substance qui peut couvrir notre péché est le sang du propre Fils de Dieu. Sous la loi de l'Ancien Testament, Dieu autorisait la substitution des taureaux, des moutons et des boucs (Nombres 29 : 11 ; Lévitique 6 : 25 ; 2 Chroniques 29 : 24). Lorsque leur sang a été versé, cela symbolisait ce que Dieu avait l'intention de faire lorsqu'il a envoyé son Messie pour être la propitiation finale pour le péché (Romains 3 : 25-26 ; 1 Jean 2 : 2 ; 4 : 10). Avec le sang versé de Jésus, Dieu efface la transgression de toute personne qui vient à lui avec foi (Jean 3 :16-18 ; Matthieu 26 :28). Car autant les cieux sont hauts au-dessus de la terre, autant son amour pour ceux qui le craignent est grand ; autant l'orient est éloigné de l'occident, autant il a éloigné de nous nos transgressions (Psaume 103 :25-26).

Ceux dont les transgressions ont été effacées par le sang de Jésus sont pardonné et passera l'éternité au ciel avec lui. Sans le Christ, cependant, les péchés restent une tache sombre sur l'âme, et le sort de ceux qui ne sont pas pardonnés est l'éternité en enfer (2 Pierre 2 :4-10 ; Luc 12 :4-5). Aucune quantité de sincérité, de ferveur religieuse ou de bonnes actions au crédit de nos registres ne peut effacer nos transgressions. Seul le sang de l'Agneau de Dieu sans tache peut effacer nos transgressions, effacer nos débits et nous rendre purs devant Dieu (Jean 1 :29 ; Hébreux 9 :13-14).

Top