Que signifie que sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu (Hébreux 11 :6) ?

Réponse



Dans Hébreux 11, nous apprenons la foi des héros de l'Ancien Testament de la Bible. Un détail crucial ressort de leur vie : ils plaçaient toute leur confiance en Dieu, se remettant entre ses mains. Les actions et les réalisations de ces hommes et de ces femmes ont prouvé que la foi plaît à Dieu et qu'il récompense ceux qui le cherchent : Et sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu, car quiconque vient à lui doit croire qu'il existe et qu'il récompense ceux qui cherchez-le avec ferveur (Hébreux 11:6).

L'auteur du livre des Hébreux souligne deux convictions critiques des croyants. Tout d'abord, quiconque vient à lui doit croire qu'il existe. Ceux qui désirent s'approcher de Dieu doivent avoir une croyance profondément enracinée qu'Il est réel. Une telle croyance n'est pas une simple connaissance intellectuelle, mais une dévotion sans réserve à sa présence et sa participation à chaque partie de sa vie. Sans une véritable conviction que Dieu existe, il est impossible d'avoir une relation intime avec Lui. Deuxièmement, les disciples du Seigneur doivent croire qu'il récompense ceux qui le recherchent sincèrement. Cet aspect de la foi fait confiance au caractère de Dieu en tant que Père bon, aimant, généreux, miséricordieux et miséricordieux (Jacques 1 :17 ; Psaume 84 :11 ; Lamentations 3 :22-23). Ces deux certitudes sont le fondement de la foi salvatrice, une foi qui plaît à Dieu.



Sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu, car la foi est la voie par laquelle nous venons à Dieu et lui faisons confiance pour notre salut. Dans son infinie bonté, Dieu pourvoit précisément à ce dont nous avons besoin pour nous approcher de lui : car c'est par la grâce que vous avez été sauvés, par la foi — et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu — non par les oeuvres, donc dont personne ne peut se vanter (Éphésiens 2 :8-9). Dieu nous donne la foi nécessaire pour lui plaire.



Hébreux 11:1 donne une définition, ou du moins une bonne description, de la foi qui plaît à Dieu : Or la foi est la confiance en ce que nous espérons et l'assurance de ce que nous ne voyons pas. La confiance est la traduction d'un mot grec qui signifie fondement. La foi est le fondement qui sous-tend notre espérance. Ce n'est pas une saisie aveugle dans les ténèbres, mais une conviction absolue qui vient de l'expérience de l'amour de Dieu et de la fidélité de sa Parole. Le terme assurance traduite est également traduit par preuve ou preuve. Avec nos yeux naturels, nous ne pouvons pas voir les réalités du royaume de Dieu, mais par la foi, nous recevons l'évidence ou la preuve qu'elles existent.

Nous avons établi que sans la foi, il est impossible de venir à Dieu. Il est également impossible de vivre pour Dieu – de Le suivre et de Le servir quotidiennement et de persévérer jusqu'à la fin – sans la foi. Toute la vie chrétienne est vécue par la foi : Car dans l'évangile est révélée la justice de Dieu, une justice qui s'obtient par la foi du début à la fin, comme il est écrit : « Le juste vivra par la foi » (Romains 1 : 17 ; voir aussi Habacuc 2 :4 ; Galates 3 :11 ; Hébreux 10 :38). L'apôtre Paul a affirmé, j'ai été crucifié avec Christ et je ne vis plus, mais Christ vit en moi. La vie que je vis maintenant dans le corps, je la vis par la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et s'est donné pour moi (Galates 2:20).



Les Écritures se réfèrent explicitement à la foi d'Enoch comme étant agréable à Dieu : C'est par la foi qu'Enoch a été enlevé au ciel sans mourir - ' il a disparu, parce que Dieu l'a pris. ' Car avant qu'il ne soit enlevé, il était connu comme une personne qui plaisait. Dieu (Hébreux 11 :5, NLT ; cf. Genèse 5 :24). Comment Énoch plut-il à Dieu ? En vivant par la foi. Enoch marchait par la foi en Dieu. Il a obéi à la Parole révélée jusque-là et a vécu à la lumière de sa vérité. Marcher par la foi signifie vivre constamment selon la Parole de Dieu (Jean 14 :15). Sans la foi, il est impossible de croire la Parole de Dieu et d'y obéir.

Les Écritures disent qu'il est impossible de plaire à Dieu par les œuvres de la chair : Ceux qui sont dans la chair ne peuvent plaire à Dieu (Romains 8 :8). Nous ne pouvons pas gagner l'approbation de Dieu par de bonnes œuvres. Ce n'est que sur la base de ce que Jésus-Christ a fait pour nous que nous pouvons devenir saints et capables de vivre une vie agréable à Dieu (1 Corinthiens 1:30). La vie de Christ en nous produit la justice qui plaît à Dieu (2 Corinthiens 5 :21 ; Philippiens 2 :13 ; 3 :9).

Sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu ; en fait, nous ne pouvons même pas commencer à approcher le Seigneur et expérimenter une relation personnelle avec lui sans cela. La foi est l'atmosphère dans laquelle la vie du croyant est vécue. Nous sommes appelés croyants parce que nous mettons continuellement notre foi, notre confiance et notre confiance en Dieu. Par la foi la vie chrétienne commence, et par la foi elle persévère jusqu'à la fin.

Les champions de l'Ancien Testament comme Abel, Enoch, Noé, Abraham, Sarah, Moïse, Joseph, Rahab, Gédéon et David ont tous vécu par la foi. Alors qu'ils regardaient vers leur espoir futur, ils comptaient sur Dieu pour accomplir ses promesses (Hébreux 11 :13-16). Et ils obéissaient à la Parole de Dieu même lorsqu'ils ne la comprenaient pas. Ce genre de marche par la foi – accepter comme vérité les choses que nous ne pouvons pas encore toucher, sentir ou voir, puis agir en conséquence avec obéissance – est la prescription pour vivre une vie qui plaît à Dieu. Il se peut que nous ne nous voyions pas en ce moment comme Dieu le fait — saints et rendus justes par le sacrifice de Jésus-Christ. Mais lorsque nous acceptons l'évidence dans la Parole de Dieu (Romains 10:17) et tendons la main en réponse pour expérimenter la communion avec Lui, alors nous commençons à vivre par la foi, et cela plaît à Dieu.

Top