Qu'est-ce qu'un apôtre ?

Réponse



Le mot apôtre signifie celui qui est envoyé. Dans le Nouveau Testament, il y a deux utilisations principales du mot apôtre . La première consiste à se référer spécifiquement aux douze apôtres de Jésus-Christ. La seconde consiste à se référer de manière générique à d'autres personnes qui sont envoyées pour être des messagers/ambassadeurs de Jésus-Christ.

Les douze apôtres occupaient une position unique. En se référant à la Nouvelle Jérusalem, Apocalypse 21:14 déclare : La muraille de la ville avait douze fondations, et sur elles étaient les noms des douze apôtres de l'Agneau. Les douze apôtres sont également mentionnés dans Matthieu 10:2 ; Marc 3:14 ; 4:10 ; 6:7 ; 9h35 ; 14:10, 17, 20 ; Luc 6:13; 9:1 ; 22:14 ; Jean 6:71; Actes 6:2 ; et 1 Corinthiens 15:5. Ce sont ces douze apôtres qui furent les premiers messagers de l'évangile après la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Ce sont ces douze apôtres qui ont été le fondement de l'église, Jésus étant la pierre angulaire (Éphésiens 2 : 20).



Ce type spécifique d'apôtre n'est pas présent dans l'église aujourd'hui. Les qualifications de ce type d'apôtre étaient : (1) avoir été un témoin du Christ ressuscité (1 Corinthiens 9 : 1), (2) avoir été explicitement choisi par le Saint-Esprit (Actes 9 : 15), et ( 3) avoir la capacité d'accomplir des signes et des prodiges (Actes 2 :43 ; 2 Corinthiens 12 :12). La responsabilité des douze apôtres, posant les fondations de l'église, plaiderait également pour leur unicité. Deux mille ans plus tard, nous ne travaillons toujours pas sur la fondation.



Au-delà des douze apôtres uniques de Jésus-Christ, il y avait aussi des apôtres au sens générique. Barnabas est appelé apôtre dans Actes 13 :2 et 14 :4. Andronicus et Junias sont peut-être identifiés comme apôtres dans Romains 16:7. Le même mot grec habituellement traduit par apôtre est utilisé pour désigner Tite dans 2 Corinthiens 8 :23 et Epaphrodite dans Philippiens 2 :25. Donc, il semble définitivement y avoir de la place pour le terme apôtre étant utilisé pour désigner quelqu'un d'autre que les douze apôtres de Jésus-Christ. Quiconque était envoyé pouvait être appelé apôtre.

Quel serait exactement le rôle d'un apôtre en dehors de celui des douze apôtres ? Ce n'est pas tout à fait clair. De la définition du mot, ce qui se rapproche le plus aujourd'hui d'un apôtre, au sens général, c'est un missionnaire. Un missionnaire est un disciple de Christ qui est envoyé avec la mission spécifique de proclamer l'évangile. Un missionnaire est un ambassadeur du Christ auprès des personnes qui n'ont pas entendu la bonne nouvelle. Cependant, pour éviter toute confusion, il est probablement préférable de ne pas utiliser le terme apôtre se référer à n'importe quelle position dans l'église aujourd'hui. La grande majorité des occurrences du mot apôtre ou apôtres dans le Nouveau Testament font référence aux douze apôtres de Jésus-Christ.



Il y en a aujourd'hui qui cherchent à restaurer la position d'apôtre. C'est un mouvement dangereux. Fréquemment, ceux qui revendiquent la fonction d'apôtre recherchent une autorité égale, ou au moins rivalisante, avec l'autorité des douze apôtres originaux. Il n'y a absolument aucune preuve biblique pour soutenir une telle compréhension du rôle de l'apôtre aujourd'hui. Cela cadrerait avec l'avertissement du Nouveau Testament contre les faux apôtres (2 Corinthiens 11:13).

En un sens, tous les disciples de Jésus-Christ sont appelés à être des apôtres. Nous devons tous être ses ambassadeurs (Matthieu 28 :18-20 ; 2 Corinthiens 5 :18-20). Nous devons tous être des envoyés (Actes 1:8). Nous devons tous être des prédicateurs de la bonne nouvelle (Romains 10 :15).

Remarque - pour une discussion sur la question de savoir si Matthias ou Paul était le douzième apôtre, veuillez lire l'article suivant : Matthias ou Paul était-il le choix de Dieu pour remplacer Judas en tant que 12e apôtre ?

Top