Qu'est-ce que le gnosticisme chrétien ?

Réponse



Il n'y a en fait rien de tel que le gnosticisme chrétien, parce que le vrai christianisme et le gnosticisme sont des systèmes de croyance mutuellement exclusifs. Les principes du gnosticisme contredisent ce que signifie être chrétien. Par conséquent, alors que certaines formes de gnosticisme peuvent prétendre être chrétiennes, elles sont en fait résolument non chrétiennes.

Le gnosticisme était peut-être l'hérésie la plus dangereuse qui menaça l'église primitive au cours des trois premiers siècles. Influencé par des philosophes tels que Platon, le gnosticisme est basé sur deux fausses prémisses. Premièrement, il épouse un dualisme concernant l'esprit et la matière. Les gnostiques affirment que la matière est intrinsèquement mauvaise et que l'esprit est bon. En raison de cette présupposition, les gnostiques croient que tout ce qui est fait dans le corps, même le péché le plus grossier, n'a aucun sens parce que la vraie vie n'existe que dans le domaine spirituel.



Deuxièmement, les Gnostiques prétendent posséder une connaissance élevée, une vérité supérieure connue seulement d'un petit nombre. Gnosticisme vient du mot grec gnosis qui signifie savoir. Les gnostiques prétendent posséder une connaissance supérieure, non pas de la Bible, mais acquise sur un plan d'existence mystique supérieur. Les gnostiques se considèrent comme une classe privilégiée élevée au-dessus de tout le monde par leur connaissance plus élevée et plus profonde de Dieu.



Pour discréditer l'idée d'une quelconque compatibilité entre christianisme et gnosticisme, il suffit de comparer leurs enseignements sur les principales doctrines de la foi. Sur la question du salut, le gnosticisme enseigne que le salut est obtenu par l'acquisition de la connaissance divine qui libère une personne des illusions des ténèbres. Bien qu'ils prétendent suivre Jésus-Christ et ses enseignements originaux, les gnostiques le contredisent à chaque tournant. Jésus n'a rien dit au sujet du salut par la connaissance, mais par la foi en Lui comme Sauveur du péché. Car c'est par la grâce que vous avez été sauvés, par la foi - et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu - non par les oeuvres, afin que personne ne puisse se glorifier (Ephésiens 2:8-9). De plus, le salut offert par le Christ est gratuit et accessible à tous (Jean 3 : 16), et pas seulement à quelques privilégiés qui ont acquis une révélation spéciale.

Le christianisme affirme qu'il existe une seule source de Vérité et que c'est la Bible, la Parole inspirée et infaillible du Dieu vivant, la seule règle infaillible de foi et de pratique (Jean 17 : 17 ; 2 Timothée 3 : 15-17 ; Hébreux 4 : 12). C'est la révélation écrite de Dieu à l'humanité et elle n'est jamais remplacée par les pensées, les idées, les écrits ou les visions de l'homme. Les gnostiques, d'autre part, utilisent une variété d'écrits hérétiques anciens connus sous le nom d'évangiles gnostiques, une collection de contrefaçons prétendant être des livres perdus de la Bible. Heureusement, les premiers pères de l'Église étaient presque unanimes à reconnaître ces rouleaux gnostiques comme des contrefaçons frauduleuses qui épousent de fausses doctrines sur Jésus-Christ, le salut, Dieu et toute autre vérité chrétienne cruciale. Il existe d'innombrables contradictions entre les évangiles gnostiques et la Bible. Même lorsque les soi-disant gnostiques chrétiens citent la Bible, ils réécrivent des versets et des parties de versets pour s'harmoniser avec leur philosophie, une pratique strictement interdite et mise en garde par les Écritures (Deutéronome 4 : 2 ; 12 : 32 ; Proverbes 30 : 6 ; Apocalypse 22 :18-19).



La Personne de Jésus-Christ est un autre domaine où le christianisme et le gnosticisme diffèrent radicalement. Les gnostiques croient que le corps physique de Jésus n'était pas réel, mais semblait seulement être physique, et que son esprit est descendu sur lui lors de son baptême, mais l'a quitté juste avant sa crucifixion. De telles vues détruisent non seulement la véritable humanité de Jésus, mais aussi l'expiation, car Jésus doit non seulement avoir été vraiment Dieu, mais aussi l'homme vraiment humain (et physiquement réel) qui a réellement souffert et est mort sur la croix pour être le sacrifice de substitution acceptable pour le péché (Hébreux 2:14-17). La vision biblique de Jésus affirme son humanité complète ainsi que sa pleine divinité.

Le gnosticisme est basé sur une approche mystique, intuitive, subjective, intérieure et émotionnelle de la vérité qui n'est pas du tout nouvelle. C'est très ancien, remontant sous une forme ou une autre au jardin d'Eden, où Satan a interrogé Dieu et les paroles qu'il a prononcées et a convaincu Adam et Eve de les rejeter et d'accepter un mensonge. Il fait la même chose aujourd'hui alors qu'il rôde comme un lion rugissant à la recherche de quelqu'un à dévorer (1 Pierre 5:8). Il remet toujours en question Dieu et la Bible et attrape dans sa toile ceux qui sont soit naïfs et non informés des Écritures, soit qui recherchent une révélation personnelle pour se sentir spéciaux, uniques et supérieurs aux autres. Suivons l'apôtre Paul qui a dit de tout tester. Accrochez-vous au bien (1 Thessaloniciens 5 :21), et nous le faisons en comparant tout à la Parole de Dieu, la seule Vérité.

Top