Quelle est la différence entre Israël et la Palestine ?

Réponse



La région où se trouve actuellement Israël était appelée Palestine au moins dès le 5ème siècle avant JC. Les écrits d'hommes tels qu'Aristote, Hérodote et Plutarque font tous référence à la terre de cette région comme étant la Palestine. On pense que ce terme provient de textes bibliques hébreux massorétiques. Certains érudits pensent que le mot Palestine signifie terre des Philistins - la région comprenait définitivement l'endroit où les Philistins vivaient à Canaan - mais il n'y a pas de consensus sur cette signification.

La principale différence entre Israël et la Palestine est qu'Israël est une nation et que la Palestine est une région géographique. La Palestine n'a pas été, et n'est pas actuellement, une nation. La nation d'Israël doit être distinguée de la région terrestre de la Palestine. Avant que le royaume d'Israël n'existe, la région s'appelait Canaan. La région délimitée comme Canaan ou, plus tard, la Palestine n'est pas nécessairement la même que les frontières d'Israël décrites dans la Bible.



Après l'exode, Dieu amena les descendants d'Israël/Jacob dans le pays qu'il avait promis à Abraham (Genèse 15 :17-21 ; Josué 1 :1-9). Sur la base des dimensions de la terre trouvées dans l'alliance abrahamique, la promesse de terre d'Israël reste encore à accomplir ; même au sommet du royaume davidique, le territoire occupé par Israël ne correspondait pas à la promesse. Nous avons donc de bonnes raisons de penser que la promesse foncière doit être littéralement tenue à l'avenir. La terre que les descendants d'Abraham occuperont un jour peut à juste titre être appelée Israël parce que c'est leur héritage légitime.



Le mot Palestine n'apparaît qu'une seule fois dans la Bible, et seulement dans la version King James, dans Joël 3:4. ( Palestine se trouve dans Ésaïe 14:29 et 31 dans la KJV.) Le mot hébreu Pelesheth signifie le pays des vagabonds ou des étrangers. Ce mot se trouve dans Exode 15:14; Psaume 60:8 ; 83:7 ; 87:4 ; et 108:9. Il est généralement traduit par Philistia et fait généralement référence à une région située à la frontière sud de la Syrie, au sud et à l'ouest de Canaan.

Le nom de la région de Palestine a varié au cours de l'histoire. Avant l'an 135 après JC, les Romains appelaient le pays Judée et Galilée. Cela a changé lorsque l'empereur Hadrien a brutalement réprimé le mouvement de la Résistance juive et occupé la Judée. Les Romains ont commencé à appeler la terre Syrie Palestine en l'honneur de deux des ennemis historiques d'Israël (Syrie et Philistie) ; Hadrien a construit un temple à Jupiter sur le mont du temple d'Israël, a fait de Jérusalem une colonie romaine et a renommé la ville Aelia Capitalina. Pendant des siècles après, la terre d'Israël s'appelait la Palestine, à l'instar des Romains, et le terme Palestine est entré dans notre lexique - le nom est devenu si courant que des commentateurs respectés de la Bible l'ont utilisé (par exemple, McGee, Pentecost, Chafer et Ryrie), et certaines traductions de la Bible utilisent le terme (voir le titre de la section Josué 11 dans le NASB). Avant leur indépendance nationale en 1948, les groupes juifs ont adopté le label Palestine pour eux-mêmes : l'Orchestre philharmonique d'Israël s'appelait à l'origine l'Orchestre symphonique de Palestine, et le nom original du Poste de Jérusalem était le Poste palestinienne . Ces deux entités ont été fondées dans les années 1930.



Aujourd'hui, le mot Palestine est toujours utilisé pour désigner une région terrestre, mais il a également pris des connotations politiques. Considérer le contexte du terme est important, puisque Palestine est une étiquette souvent utilisée par les propagandistes qui refusent de reconnaître le droit d'Israël à exister. Les cartes publiées avec la nation d'Israël étiquetée comme Palestine sont des attaques flagrantes contre la légitimité d'Israël en tant que nation moderne.

Top