Qu'est-ce que la sanctification progressive ?

Qu'est-ce que la sanctification progressive ? Réponse



Le mot traduit par sanctification dans la plupart des Bibles signifie séparation. Il est utilisé dans le Nouveau Testament, selon Dictionnaire explicatif des mots du Nouveau Testament de Vine , de la séparation du croyant du mal, et c'est le résultat de l'obéissance à la Parole de Dieu. La sanctification progressive est ce qui sépare progressivement le peuple de Dieu du monde et le rend de plus en plus semblable à Jésus-Christ.

La sanctification diffère de la justification de plusieurs manières. La justification est une œuvre unique de Dieu, résultant en une déclaration de non-culpabilité devant Lui à cause de l'œuvre de Christ sur la croix. La sanctification est un processus qui commence par la justification et se poursuit tout au long de la vie. La justification est le point de départ de la ligne qui représente sa vie chrétienne ; la sanctification est la ligne elle-même.



La sanctification est un processus en trois étapes – passé, présent et futur. La première étape se produit au début de notre vie chrétienne. C'est un premier changement moral, une rupture avec la puissance et l'amour du péché. C'est le moment où les croyants peuvent se considérer comme morts au péché mais vivants pour Dieu (Romains 6:11). Une fois que la sanctification a commencé, nous ne sommes plus sous la domination du péché (Romains 6 : 14). Il y a une réorientation des désirs, et nous développons un amour de la justice. Paul l'appelle l'esclavage de la justice (Romains 6:17-18).



La deuxième étape de la sanctification nécessite toute une vie pour être complétée. Au fur et à mesure que nous grandissons dans la grâce, nous changeons progressivement - mais régulièrement - pour ressembler davantage à Jésus (2 Corinthiens 3 :18). Cela se produit dans un processus de renouvellement spirituel quotidien (Colossiens 3 : 10). L'apôtre Paul lui-même était sanctifié alors même qu'il servait les autres. Paul a affirmé qu'il n'avait pas atteint la perfection, mais qu'il s'était efforcé d'atteindre tout ce que le Christ désirait pour lui (Philippiens 3:12).

La troisième et dernière étape de la sanctification se produit dans le futur. Lorsque les croyants meurent, leur esprit va être avec Christ (2 Corinthiens 5 :6-8). Puisque rien d'impur ne peut entrer au ciel (Apocalypse 21:27), nous devons être rendus parfaits à ce moment-là. La sanctification de toute la personne – corps, âme et esprit – sera enfin complète lorsque le Seigneur Jésus reviendra et que nous recevrons des corps glorifiés (Philippiens 3 :21 ; 1 Corinthiens 15 :35-49).



L'œuvre de Dieu dans la sanctification implique les trois membres de la Trinité. Dieu le Père est constamment à l'œuvre dans ses enfants pour vouloir et travailler pour son bon plaisir (Philippiens 2:13). Il change nos désirs, nous donne envie de lui plaire, et il nous donne le pouvoir de le faire. Jésus a gagné notre sanctification sur la croix et, en substance, est devenu notre sanctification (1 Corinthiens 1 :30) et le perfectionneur de notre foi (Hébreux 12 :2). Le Saint-Esprit est le premier agent de notre sanctification (1 Corinthiens 6 :11 ; 2 Thessaloniciens 2 :13 ; 1 Pierre 1 :2), et c’est lui qui produit en nous le fruit de la sanctification (Galates 5 :22-23 ).

Notre rôle dans la sanctification est à la fois passif et actif. Passivement, nous devons faire confiance à Dieu pour nous sanctifier, en présentant notre corps à Dieu (Romains 6 : 13 ; 12 : 1) et en nous soumettant au Saint-Esprit. C'est la volonté de Dieu que vous soyez sanctifiés (1 Thessaloniciens 4:3), et Dieu fera ce qu'il veut.

Activement, nous sommes responsables de choisir de faire ce qui est juste. Chacun de vous doit apprendre à contrôler son propre corps d'une manière sainte et honorable (1 Thessaloniciens 4 :4). Cela implique de mettre à mort les méfaits du corps (Romains 8:13), de lutter pour la sainteté (Hébreux 12:14), de fuir l'immoralité (1 Corinthiens 6:18), de se purifier de toute souillure (2 Corinthiens 7:1), et s'efforçant de compléter notre foi (2 Pierre 1:5-11).

Le rôle passif et le rôle actif sont nécessaires pour une vie chrétienne saine. Mettre l'accent sur le rôle passif tend à conduire à la paresse spirituelle et à négliger la discipline spirituelle. Le résultat final de cette ligne de conduite est un manque de maturité. Mettre l'accent sur le rôle actif peut conduire au légalisme, à l'orgueil et à l'autosatisfaction. Le résultat final de ceci est une vie chrétienne sans joie. Nous devons nous rappeler que nous recherchons la sainteté, mais seulement lorsque Dieu nous donne le pouvoir de le faire. Le résultat final est une vie chrétienne cohérente et mature qui reflète fidèlement la nature de notre Dieu saint.

Jean précise que nous ne serons jamais totalement exempts de péché dans cette vie (1 Jean 1 :8-10). Heureusement, l'œuvre que Dieu a commencée en nous, il l'achèvera (Philippiens 1 : 6).

Top