Quel était le pain de la Présence (Exode 25 :30) ?

Réponse



Le pain de la Présence (aussi appelé pain de proposition ou pain de proposition dans certaines traductions) était un pain spécial toujours présent sur une table dans le tabernacle (et plus tard dans le temple). Lévitique 24 : 5-7 décrit ce pain :

Tu prendras de la farine fine et tu en feras douze pains; deux dixièmes d'épha seront dans chaque pain. Et tu les placeras en deux tas, six par tas, sur la table d'or pur devant l'Éternel. Et tu mettras de l'encens pur sur chaque tas, afin qu'il accompagne le pain comme portion commémorative comme offrande de nourriture à l'Éternel.



Ce pain de la Présence était 1) fait de farine fine, 2) cuit en 12 pains, 3) disposé en deux piles de six pains chacune sur une table d'or pur, 4) recouvert d'encens, et 5) servait de mémorial offrande de nourriture au Seigneur. Le pain ne pouvait être mangé que par Aaron et ses fils dans un lieu saint et était disposé chaque jour de sabbat (Lévitique 24 :8-9).



Le pain de la Présence est mentionné pour la première fois dans Exode 25:30. Dieu a ordonné qu'il soit placé sur la table d'or dans le tabernacle. Le pain est également répertorié dans les contributions pour le tabernacle dans Exode 35:13 et noté comme faisant partie du tabernacle achevé dans Exode 39:36. Dans Nombres 4, les Kehathites, fils de Lévi, ont reçu la responsabilité de s'occuper de la table des pains de proposition.

1 Chroniques 9:32 dit : Quelques-uns de leurs parents, les Kehathites, avaient aussi la charge des pains de proposition, pour les préparer chaque sabbat. Ce pain était probablement préparé chaque vendredi et placé dans le tabernacle chaque sabbat en deux piles de six. Il serait réapprovisionné chaque semaine, permettant aux prêtres de manger du pain frais dans le lieu saint.



À un moment de la vie de David, alors qu'il fuyait Saül, il demanda de la nourriture au prêtre Ahimélec. Le prêtre donna à David le pain de la Présence, car c'était le seul pain disponible (1 Samuel 21 :1-6). David n'était pas prêtre, il était donc techniquement illégal pour lui de manger les pains de proposition. Jésus se réfère plus tard à cet événement, l'utilisant comme preuve que la loi a été conçue pour le bénéfice de l'homme et que Christ est le Seigneur du sabbat (Matthieu 12 :1-8 ; Marc 2 :25-27 ; Luc 6 :3-5) .

Les pains de proposition de l'Ancien Testament placés sur la table du tabernacle offrent une merveilleuse image de Jésus, le Pain de Vie. Jésus est saint devant Dieu, Il fournit une vraie subsistance et Il est toujours présent. Jésus a déclaré : « Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim' (Jean 6:35).

Une autre référence du Nouveau Testament, Hébreux 9: 1–2, mentionne la table des pains de proposition comme l'un des éléments de la première section du tabernacle. Également inclus dans cet endroit était le chandelier. Le verset 15 note : C'est pourquoi [Jésus] est le médiateur d'une nouvelle alliance, afin que ceux qui sont appelés reçoivent l'héritage éternel promis. Le contexte explique que les aspects importants de la loi juive n'étaient plus nécessaires puisque le Christ est devenu souverain sacrificateur une fois pour toutes.

Top