Qui était Alexandre le forgeron dans la Bible ?

Réponse



Alexandre le forgeron dans la Bible était un homme qui a fait beaucoup de mal au ministère de Paul (2 Timothée 4 :14). Le mot chaudronnier est traduit du mot grec craie , ce qui signifie brasier ou ouvrier des métaux. La NIV le traduit par métallurgiste ; l'ESV, KJV et NASB l'ont comme chaudronnier. Certains érudits pensent que cet Alexandre le forgeron est le même qu'Alexandre a mentionné à deux autres endroits de l'Écriture (Actes 19 : 33 et 1 Timothée 1 : 20), bien que nous ne puissions en être sûrs, puisque Alexandre était un nom commun.

La première mention possible d'Alexandre le chaudronnier se trouve dans le livre des Actes. Au cours de ses voyages à travers l'Asie, Paul a rencontré des Grecs qui s'opposaient à sa prédication parce que cela nuisait à leurs affaires. Demetrius était un orfèvre d'Ephèse qui fabriquait les sanctuaires en argent d'Artémis, et il a à son tour donné des affaires à de nombreux autres ouvriers de la région. Au fur et à mesure que l'église d'Ephèse grandissait, les ventes des sanctuaires idolâtres diminuaient. Demetrius a réuni la guilde des commerçants et les a agités : Vous savez, mes amis, que nous tirons un bon revenu de cette entreprise. Et vous voyez et entendez comment ce compagnon Paul a convaincu et égaré un grand nombre de personnes ici à Ephèse et dans pratiquement toute la province d'Asie. Il dit que les dieux faits par des mains humaines ne sont pas des dieux du tout. Il y a danger non seulement que notre commerce perde sa bonne réputation, mais aussi que le temple de la grande déesse Artémis soit discrédité ; et la déesse elle-même, adorée dans toute la province d'Asie et dans le monde, sera dépouillée de sa majesté divine (Actes 19 :25-27). Au cours de l'émeute qui a suivi, Alexander a été poussé en avant pour faire une déclaration à la foule. Comme il était juif, cependant, la foule a refusé de l'écouter (verset 34). Il est possible que cet Alexandre soit Alexandre le chaudronnier et que, étant associé à l'église et étant lui-même métallurgiste, il ait été choisi pour tenter de faire la paix à Ephèse.



Une autre mention possible d'Alexandre le chaudronnier se trouve dans 1 Timothée 1:20, comme Paul l'écrit à Timothée à Éphèse. Paul dit qu'Alexandre a rejeté sa foi et sa conscience (verset 19) et qu'Alexandre et un autre homme nommé Hyménée avaient été livrés à Satan pour apprendre à ne pas blasphémer (verset 20). Alexandre, qui avait manifestement professé la foi en Christ à un moment donné, avait fait naufrage sa foi ; c'est-à-dire qu'il a dévié de sa trajectoire, s'est éloigné du bon enseignement et a dérivé dans les dangereux rochers du faux enseignement. Il avait refusé de suivre les diktats de sa conscience ; il marchait selon la chair et non selon l'Esprit (voir Romains 8:5-9), revendiquant le nom de Christ tout en se comportant comme un incroyant. En conséquence, Paul avait prononcé une malédiction apostolique sur Alexandre, permettant à Satan de détruire ou de nuire à l'homme afin que son âme puisse encore être sauvée (voir 1 Corinthiens 5:5).



Dans la deuxième et dernière lettre de Paul à Timothée, nous trouvons la seule mention directe d'Alexandre le forgeron. Paul dit : Alexandre le chaudronnier m'a fait beaucoup de mal ; le Seigneur lui rendra selon ces actes (2 Timothée 4:14, ESV). Paul ne mentionne aucun détail sur le mal qu'Alexandre a fait, seulement qu'il était grand. Notamment, Paul n'a pas cherché à se venger personnellement ; au lieu de cela, il a sagement confié l'affaire à la justice de Dieu (voir Proverbes 20:22 ; Hébreux 10:30).

Alexandre le forgeron, mentionné dans 2 Timothée, est-il le même Alexandre que Paul a mentionné dans 1 Timothée ? Ou est-ce que le fait que Paul désigne un certain Alexandre comme le chaudronnier se réfère à une personne différente ? Personne ne peut en être certain. S'il s'agit du même Alexandre, et s'il est également lié à Actes 19, alors son histoire ressemblerait à ceci : Alexandre était un métallurgiste juif influent à Éphèse. Lorsque les missionnaires sont arrivés en ville, Alexandre le chaudronnier a appris à les connaître et était apparemment ouvert à l'Évangile. Lorsque les troubles ont éclaté au sujet des ventes d'Artemis, Alexander a été choisi comme agent de liaison naturel entre les orfèvres et la cible de leur colère. Plus tard, Alexandre a montré ses vraies couleurs dans l'église, et il est devenu évident que lui et Hymenaeus vivaient pour eux-mêmes, pas pour Christ. Paul a averti Timothée, qui était pasteur à Éphèse, de la situation. Plus tard encore, emprisonné à Rome, Paul déplore le fait qu'Alexandre le forgeron ait continué à nuire à la cause du Christ et soit devenu un ennemi personnel. Il est possible qu'Alexandre ait utilisé son influence et sa situation financière pour porter préjudice aux autorités romaines contre Paul. Quoi qu'il en soit, le Seigneur lui rendra ce qu'il a fait (2 Timothée 4:14).



Top