Pourquoi Actes 9:7 dit-il que ceux qui voyageaient avec Paul ont entendu une voix, mais Actes 22:9 dit qu'ils n'ont entendu aucune voix ?

Réponse



Alors que Paul raconte son expérience de conversion à un auditoire à Jérusalem, il dit : Ceux qui étaient avec moi ont effectivement vu la lumière et ont eu peur ; mais ils n'ont pas entendu la voix de celui qui me parlait (Actes 22:9, KJV).

Cependant, Luc, en relatant le même événement, dit : Les hommes qui voyageaient avec lui restèrent sans voix, entendant une voix, mais ne voyant personne (Actes 9 : 7, KJV).



Alors, lequel est-ce ? Paul dit qu'ils n'ont pas entendu la voix, et Luc dit qu'ils entendaient une voix.



Tout d'abord, le mot pour voix dans ces versets est le mot grec téléphoner , ce qui signifie un son, un ton, un discours, une voix ou un son naturel. Avec une définition aussi large, le contexte doit déterminer le sens le plus précis du mot. Le plus souvent, téléphoner s'applique à une voix de Dieu, d'un humain ou d'un ange. Pourtant, téléphoner peut également faire référence aux sons en général. Il est traduit par son dans Jean 3:8, Le vent souffle où il veut. Vous entendez son son. . . . Paul utilise le mot pour désigner le son d'une trompette dans 1 Corinthiens 14:8.

La flexibilité de téléphoner est tout à fait évident dans Apocalypse 1:15, Ses pieds étaient comme l'airain qui brille dans une fournaise, et sa voix [ téléphoner ] était comme le son [ téléphoner ] des eaux tumultueuses. Ici, le mot grec identique est traduit de deux manières différentes.



Ces exemples illustrent comment la confusion peut survenir dans la comparaison d'Actes 9 avec Actes 22. Paul a entendu une voix alors que Jésus communiquait directement avec lui. Les hommes avec Paul ont entendu la voix parler à Paul mais, pour eux, ce n'était qu'un son inintelligible. Ont-ils entendu la voix ? Oui, dans le sens où ils ont entendu quelque chose . Mais, comme ils ne pouvaient pas comprendre ce que la voix disait, ce n'était rien de plus qu'un son - en d'autres termes, ils ne pouvaient pas vraiment entendre Jésus.

L'ESV clarifie bien l'apparente contradiction : Ceux qui étaient avec moi ont vu la lumière mais n'ont pas compris la voix de celui qui me parlait (Actes 22 :9). Et, Ils ont entendu le son mais n'ont vu personne (Actes 9:7). Ne pas comprendre la voix, mais entendre le son, est une bonne description de ce qui s'est passé.

Cette difficulté est l'un des nombreux problèmes mineurs qui surviennent au cours du processus de traduction. Louez le Seigneur, de telles difficultés sont facilement résolues et n'affectent aucune doctrine majeure de notre foi.

Top