Pourquoi l'édification est-elle importante dans la vie d'un chrétien ?

Réponse



Qu'est-ce que l'édification et pourquoi est-elle si importante dans la vie des croyants ? Le mot utilisé pour édification dans le Nouveau Testament est oikodomé , qui se traduit littéralement par la construction d'une maison. Le mot n'apparaît dans la Bible King James qu'environ 20 fois, et seulement dans le Nouveau Testament. Il est traduit en phrases telles que la construction dans des traductions plus modernes. Fait intéressant, son utilisation est également limitée aux lettres de Paul. La définition du dictionnaire de édifier est d'instruire et de perfectionner, surtout dans les connaissances morales et religieuses. Selon Dictionnaire explicatif de Vine des mots de l'Ancien et du Nouveau Testament , le mot indique la promotion de la croissance spirituelle et du développement du caractère des croyants, par l'enseignement ou par l'exemple, suggérant un tel progrès spirituel comme résultat d'un travail patient.

La définition de Vine saisit plutôt bien le sens. L'édification est plus qu'un simple encouragement ; cela inclut toute activité qui se traduit par une plus grande ressemblance à Christ, soit en soi-même, soit chez un autre croyant. L'édification peut être individuelle ou corporative. Individuellement, on peut s'édifier en participant aux différentes disciplines spirituelles (apport biblique, prière privée, culte privé, etc.).



Généralement, cependant, le concept d'édification dans le Nouveau Testament est appliqué à la personne morale (édification mutuelle). L'édification mutuelle implique de s'entraider sur le chemin de la ressemblance à Christ, et elle requiert la participation de tous les membres de l'église. L'enseignement et la prédication améliorent notre compréhension de Dieu ; les encouragements favorisent une conduite qui développe le caractère chrétien. Lorsque nous nous exhortons les uns les autres et que nous nous tenons mutuellement responsables, nous sommes incités à nous engager dans des activités qui promeuvent la piété. La responsabilité signifie que nous vérifions avec amour les progrès spirituels de chacun. Le service chrétien garantit que les besoins de l'église sont satisfaits, et la véritable communion est l'interaction que nous avons les uns avec les autres à un niveau spirituel plus profond. On ne saurait trop insister sur la nature corporative de l'édification. Sans édification mutuelle, l'église devient une collection de faibles spirituels, une pépinière perpétuelle pour les enfants spirituels, plutôt qu'un corps (1 Corinthiens 12:27) ou un bâtiment (Ephésiens 2:20-22).



Paul nous dit dans Ephésiens 4:12 et à plusieurs reprises dans 1 Corinthiens 14:1-26 que l'édification est l'une des raisons pour lesquelles les dons spirituels sont donnés aux croyants. Dans 2 Corinthiens, Paul déclare pas moins de trois fois que l'édification de l'église est la raison de son autorité apostolique (10:8, 12:19 et 13:10). Le but de Paul était d'édifier. Dans 1 Corinthiens 10:23 et Ephésiens 4:16, il déclare que l'église doit travailler pour s'édifier pour la santé globale de chaque membre. Enfin, il est commandé à chacun de nous de s'engager dans l'édification (Romains 14 :19 ; 15 :2 ; Éphésiens 4 :29 ; 1 Thessaloniciens 5 :11).

L'église existe en communauté. Tout au long du Nouveau Testament, la langue est riche d'images communautaires. L'église est décrite comme le troupeau de Christ, son corps et son édifice. Aucune de ces métaphores ne désigne une entité individuelle. Paul explique ce concept dans 1 Corinthiens 12:12-31, décrivant l'interdépendance des parties du corps humain et la nécessité de chacune. Il va jusqu'à dire que nous sommes en fait membres les uns des autres dans Éphésiens 4:25 (NKJV).



Une analogie est ici instructive. L'arc gothique était une structure très populaire dans l'architecture médiévale. Le principal avantage de l'arc était sa force et sa stabilité, qu'il dérivait du fait que chaque pierre de l'arc s'appuyait sur celle d'à côté. Ce système de soutien mutuel a permis la construction de structures beaucoup plus grandes que celles qui auraient pu être construites autrement. L'arc gothique pourrait être un symbole de l'église. Le fait même que nous ayons besoin les uns des autres donne à l'Église sa force. Et à la minute où nous décidons d'arrêter de nous appuyer l'un sur l'autre, nous tombons.

Top