Pourquoi Dieu va-t-il nous donner une pierre blanche avec un nouveau nom ?

Réponse



Dans la Bible, il n'y a qu'une seule référence à Dieu nous donnant une pierre blanche avec un nouveau nom : À celui qui est victorieux, je donnerai une partie de la manne cachée. Je donnerai aussi à cette personne une pierre blanche avec un nouveau nom écrit dessus, connu seulement de celui qui la recevra (Apocalypse 2 :17).

La signification de la pierre blanche est un mystère pour les spécialistes de la Bible. Cependant, plusieurs interprétations ont été proposées :



• Dans la Grèce antique, les membres du jury jetaient une pierre blanche pour signifier un acquittement, tandis qu'une pierre noire proclamait l'accusé coupable. La faiblesse de cette interprétation est que les pierres jetées dans les cours n'avaient pas de noms inscrits dessus.



• Un petit objet appelé tesselle, fait de bois, de pierre, d'argile ou d'os, conférait des privilèges particuliers à son propriétaire. Les anciens Romains utilisaient des tesselles comme jetons d'admission aux événements dans l'arène. Cependant, les tesselles n'avaient pas à être blanches et la durabilité des matériaux utilisés est discutable.

• Une pierre blanche était souvent utilisée comme amulette ou charme. Cependant, cette coutume était associée à la sorcellerie, il serait donc étrange que la Bible l'utilise comme symbole de salut.



• Une autre interprétation concerne les matériaux de construction utilisés à l'époque où Jean a écrit l'Apocalypse. Les bâtiments importants étaient généralement en marbre blanc, y compris le temple d'Asclépios à Pergame (la ville de l'église à laquelle Jésus s'adresse dans Apocalypse 2:17). Devant le temple se trouvaient des piliers de marbre blanc gravés des noms de personnes soi-disant guéries par le dieu. Un problème avec cette interprétation est que le mot grec utilisé dans ce verset, psephon signifie correctement caillou, pas pierre.

• L'une des explications les mieux acceptées de la pierre blanche concerne la cuirasse du grand prêtre, qui contenait douze pierres. Chacune de ces pierres portait le nom de l'une des douze tribus d'Israël gravé dessus (Exode 28:21). Pendant qu'il servait dans le temple, le souverain sacrificateur portait les noms du peuple de Dieu en présence de Dieu. De la même manière, la pierre blanche avec le nom du croyant écrit dessus pourrait être une référence à notre position en présence de Dieu.

• Une autre explication largement répandue suggère que la pierre blanche pourrait être une pierre précieuse translucide comme un diamant. Le mot traduit blanc dans Apocalypse 2:17 est leucos et peut aussi signifier brillant, lumineux. Cette interprétation soutient que sur la pierre est écrit le nom du Christ, pas le nom du croyant. L'Apocalypse mentionne que le nom du Christ est écrit sur le front des saints (Apocalypse 3 : 12 ; Apocalypse 14 : 1 et Apocalypse 14 : 20).

La meilleure théorie concernant la signification de la pierre blanche a probablement à voir avec l'ancienne coutume romaine d'attribuer des pierres blanches aux vainqueurs des jeux sportifs. Le gagnant d'un concours recevait une pierre blanche avec son nom inscrit dessus. Cela lui a servi de billet pour un banquet spécial de remise de prix. Selon ce point de vue, Jésus promet aux vainqueurs l'entrée à la célébration de la victoire éternelle au ciel. Le nouveau nom fait probablement référence à l'œuvre du Saint-Esprit consistant à conformer les croyants à la sainteté de Christ (voir Romains 8 : 29 ; Colossiens 3 : 10).

Top