Archives de catégorie Actualités

ParPatrick Jonniaux

Human wave

human_waveSolidarité avec tou.te.s les migrant.e.s !

Après la politique de ‘opkuisen’ (nettoyage) du gouvernement dans le parc Maximilien et le renvoi de réfugié.e.s au Soudan malgré le risque de torture, le gouvernement fédéral souhaite à présent légaliser les perquisitions à domicile où résident les étranger.e.s ayant reçu un ordre de quitter le territoire mais également chez les citoyen.ne.s qui hébergent les migrant.e.s pour éviter qu’elles/ils ne doivent dormir dehors. Il s’agit là d’une attaque envers nos valeurs fondamentales mais aussi envers le travail formidable des citoyen.ne.s hébergeu.r.se.s réuni.e.s au sein de la Plateforme Citoyenne de soutien aux refugié.e.s du Parc Maximilien.

Le gouvernement tente de diviser les gens en criminalisant les personnes qui fuient les guerres, la répression, la misère, le racisme, le sexisme, l’homophobie, la trans-phobie, les conséquences du changement climatique ... en les présentant comme une menace terroriste ou une menace pour la sécurité sociale. Alors que les migrant.e.s ne représentent pas un danger, mais le fuient et qu'elles/ils sont des contributeurs nets au budget de la sécurité sociale. Nous pensons qu’il ne s’agit là que d’une énième tentative de creuser un peu plus le clivage entre les défenseu.r.se.s d’un accueil humain et les représentant.e.s d’une politique migratoire ferme ou fermée.

Le 13 janvier, nous étions déjà 8.000 dans les rues pour réclamer la démission de Theo Francken et dénoncer les expulsions de soudanai.se.s opérées sans garantir toutes les précautions requises par la convention européenne des droits humains.
Dimanche 21 janvier, en à peine 2 jours, nous étions plus de 3000 à former une chaîne “humaine mais ferme” pour nous opposer à une grande opération policière. La police n’a pas approché les lieux et nous avons prouvé que la mobilisation des citoyen.ne.s (avec ou sans-papiers) est plus forte.

Pour toutes ces raisons nous allons une nouvelle fois nous exprimer et manifester notre colère contre la politique du gouvernement qui traite les migrant.e.s comme des criminel.le.s et menace les droits fondamentaux de tou.te.s !

Le dimanche 25 février à 14h00 à la Gare du Nord de Bruxelles, soyons encore plus nombreu.x.ses !

Nous réclamons :

  • Non à l'instrumentalisation de l'appareil policier par le politique pour cibler le monde associatif, social et culturel. Liberté pour Jiyed et Mounir arrêtés à Globe Aroma !
  • La solidarité n’est pas un crime : non au projet de loi permettant les perquisitions à domicile chez les personnes sans-papiers et les citoyen.ne.s solidaires.
  • On ne quitte pas son pays, sa famille et ses proches par plaisir : les causes des migrations forcées doivent être prises en main et les personnes fuyant la guerre, la misère, le réchauffement climatique et la répression doivent pouvoir être accueillies et protégées.
  • Stop aux “torture deals” : respect de l’article 3 de la Convention européenne des droits humains qui interdit l’expulsion d’une personne vers un Etat où elle risque d'être soumise à la torture et donc de cesser immédiatement le renvoi des migrant.e.s vers des pays où le risque est manifeste comme le Soudan.
  • Régularisation des sans-papiers et droits égaux pour tou.te.s afin également d'éviter le dumping social et de soutenir les revendications de la Coordination des sans-papiers de Belgique !
  • Safe passage : l’ouverture de couloirs humanitaires permettant aux réfugié.e.s de venir en Europe de manière sûre et légale.
  • Activation de la close de souveraineté permettant la suspension du règlement de Dublin et le respect des engagements de relocalisation pris par la Belgique.
  • Pour une politique migratoire hospitalière et respectueuse des droits fondamentaux !

Evénement FB pour marquer votre soutien

ParPatrick Jonniaux

Tout Autre Chose en chanson

Tout Autre Chose en chanson

Laurence Vielle, "poétesse nationale", comédienne, auteure... nous offre une chanson...

Pas un hymne... une envie... un plaisir... une émotion...

Je l'ai écoutée dix fois aujourd'hui... chaque fois j'y ai entendu autre chose... Tout Autre Chose...

C'est juste délicat... sensible... doux...

Profitez et partagez...

 

A la voix et l'écriture en français, Laurence Vielle, à la musique et voix, Vincent Granger, voix et écriture en néerlandais, Charles Ducal.

Cette chanson et d'autres fait partie du livre-cd domo de poezia, editions maelström.

Cité parce que c'est normal de soutenir la création...

poezia-laurence vielle

ParPatrick Jonniaux

#notreréalité

C'est parti...

La Campagne TAMTAM a bien démarré ce matin. La Première, Le Soir et d'autres encore parlent de ce "regroupement inédit de 72 associations contre le néolibéralisme".

Regroupant pour l'occasion les représentant.e.s de Solidaris et des Mutualités Chrétiennes, de la FGTB et de la CSC, et d'une foison d'associations dont Tout Autre Chose, le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté... TAMTAM est la campagne du front commun, bilingue de surcroit. S'entourant d'experts du terrain et d'académiques, elle donne une dimension réelle à nos ressentis quotidiens de citoyen.

Son lancement ce 5 février 2018 est le début d'une série de capsules thématiques. Ce premier numéro sur les soins de santé sera suivi de la justice et de l'emploi. Un programme plus large se développera dans la suite.

Pas "juste" des vidéos...

Des mobilisations, des conférences, débats, publications, rassemblements... tout est bon pour parler de la santé et de notre vécu.

Un agenda des actions sera mis à jour sur ce site... et vous pouvez suivre les actualités de la campagne sur les supports de campagne : le site, le compte FB et un peu partout avec #notreréalité ou #tamtam.

Votre association, groupement, collectif veut ou encore vous seul en tant que citoyen désirez rejoindre la campagne sur ce thème ou d'autres...

Vous désirez organiser un événement dans ce cadre ,

Vous êtes acteur de la santé en Belgique et désirez partager sur ce sujet...

C'est par ici...

#notreréalité

ParPatrick Jonniaux

Mons accueille la Campagne TAMTAM

201800209_NL tamtam mons

Lancement de la Campagne TAMTAM

Les JOC Mons-Borinage, organisent une soirée de lancement de la Campagne TAMTAM

Venez rejoindre Martin Guerard et quelques amis militants ce vendredi 9 février 2018 à partir de 20 heures au Local Autogéré du Borinage, rue Marguerite Bervoets, 10 à Mons.

Qu'est ce que la Campagne TAMTAM ?

Tam Tam est une vaste campagne de sensibilisation, d’information et de mobilisation, qui réunit des acteurs de la société civile en vue de sortir de la résignation et de la contamination des esprits par le néolibéralisme.

Plus encore... c'est ici...

ParPatrick Jonniaux

Comment sortir de l’emprise néolibérale ?

debat 20180119Invitation à l’événement de lancement de
la campagne TAM TAM.

Une conférence - débat exceptionnelle par la qualité des invités. Une occasion de rencontres pour faire le plein d’énergie et de projets.

Pourquoi et comment sortir du carcan néolibéral

Première grande conférence-débat de la campagne TAM TAM

avec :

  • Olivier de Schutter est professeur à l’UCL où il enseigne les droits de l’homme et la théorie du droit.  Il a succédé à Jean Ziegler comme Rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation, mission qu’il assumée de 2008 à 2014. Il est à présent membre du Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU. Membre de la commission citoyenne d’audit de la dette publique grecque, il a été chargé par les Nations Unies d’un rapport sur le droit au développement dans le cadre de la mondialisation économique, afin de nourrir la mise en œuvre des Objectifs de développement durable.

 

  • Manu Claeys est essayiste, activiste. Président du collectif de résidents 'stRaten-generaal' d'Anvers. Ce collectif citoyen a reçu la prix de la démocratie en 2010 et a conclu avec le gouvernement Flamand une « alliance sur le futur » pour un plan de mobilité durable pour Anvers. Depuis la publication de “le Vlaams Blok en chacun de nous (2001)”, Claeys explore des formes contemporaines de citoyenneté politique. En ce  moment il travaille sur son prochain livre : « Red de democratie ».

 

  • Karine Verelst, philosophe, VUB, Constituante.be assurera la présentation et l’animation des débats.

 

Vendredi 19 janvier 19h30 à 22h

Rue Pletinckx 19, 1000 Bruxelles Auditoire de la CSC.

 

La conférence - débat, sera suivie du verre de l’amitié.

Interprétation simultanée (F – NL) est prévue.

Merci de nous confirmer votre présence. tamtamcampagne@gmail.com

Plus d'informations sur la campagne...

N’hésitez pas à diffuser cette information.

 

ParPatrick Jonniaux

Transparencia.be, Cumuléo et Citoyen parlement

Le comité de coordination de décembre a été l’occasion de recevoir 3 associations plus ou moins connues...

Transparencia et Cumuléo ont déjà reçu quelques soutiens presses...

Claude Archer (Transparencia) nous en dresse une rapide présentation :

Transparencia.be : comment lutter contre L'opacité du pouvoir en place? Votre droit de savoir

logo trans

Tout mouvement citoyen se retrouve à un moment ou un autre confronté à ce "mur de l'opacité" d'autorités locales ou nationales qui leur cachent des informations essentielles à la compréhension du public

Transparence des décisions politiques, de l'utilisation de l'argent public, des documents concernant votre quartier et votre environnement sont des exemples types de documents dont vous êtes en droit d'obtenir une copie dans les 30 jours via un simple email.

Transparencia.be est un outil citoyen en ligne qui vient en appui à tout ceux qui cherchent à obtenir des réponses (avec preuves) des nombreuses institutions publiques en mutualisant leurs efforts sur le site web www.Transparencia.be "Votre droit de savoir".

Bien que La Transparence de l'administration soit inscrite à l'article 32 de la constitution belge, en pratique celle ci est peu respectée par la particratie et la bureaucratie actuelle.

En exposant médiatiquement les autorités publiques opaques, Transparencia.be crée une pression qui les obligent à répondre aux emails des citoyens en regroupant les demandes de ses utilisateurs et en les aidant avec les instruments juridiques adéquats

Envie de rejoindre un groupe local pour forcer votre commune à vous répondre et être transparente vis à vis des citoyens ?

Contactez nous via  www.anticor.be/participer 

et rejoignez un groupe local https://www.anticor.be/_media/appel-comité-transparence-groupe-local.doc

 

Exemple de pression médiatique réussie : le consortium "Brussels papers" a réussi en 5 mois à forcer les 19 bourgmestres bruxellois à publier l'ensemble des rémunérations des mandats politiques dans plus de 600 institutions bruxelloises (rémunérations qui auraient du être publiées...depuis 11 ans ! ).

https://www.rtbf.be/auvio/detail_brussels-papers-peut-mieux-faire?id=2287130

Moins connu et tout aussi important sûrement...

Citoyen parlement 23/09/2017 et après ?

26168752_250324868837218_7143042970874545720_nLes citoyens qui ont créé ce collectif se sont rencontrés lors de l'événement organisé par le Parlement de la FWB le 01/07/2017 et le 23/09/2017.

Les 94 citoyens qui ont participé à cet événement ont été choisis parmi plus de 1 000 candidats.

Certains de ces citoyens, du panel, ont souhaité se rencontrer, échanger dans le cadre de cette innovation en matière de débat politique, de participation citoyenne en dehors des dates prévues par le Parlement de la FWB. Ces rencontres citoyennes ont débouché sur la naissance du collectif « Citoyen parlement 23/09/2017…et après… ? » et ce, à l’insu du Parlement de la FWB .

Nous nous sommes demandé : Que deviendront les attentes des citoyens, la participation citoyenne après le 23/09/2017?

Ce collectif est détaché de toute famille politique. Il est composé de citoyens bénévoles.

Les missions de notre collectif sont de :

  • Rassembler tous les citoyens et collectifs de citoyens qui souhaitent agir pour développer la participation citoyenne dans les affaires publiques dans le respect de nos valeurs.
  • Définir et exprimer les changements profonds que nous souhaitons.
  • Faire connaître l’existence du collectif, ses attentes en alertant l’opinion et en soutenant une démocratie participative, plus juste, via différentes actions.

Ce collectif agit pour que le monde politique et les citoyens construisent ensemble des réformes radicales pour une gouvernance exemplaire, une démocratie participative, pour inciter les citoyens à s’investir dans les affaires publiques. Nous voulons montrer au monde politique le chemin qui permettra d’aboutir à des changements profonds dans l'intérêt de tous.

La résolution citoyenne du 23/09/2017 exprime les besoins des citoyens et met en avant la perte de confiance des citoyens envers le monde politique.

https://www.google.be/search?q=rés...

Si vous souhaitez des renseignements ou / et prendre contact avec les membres du collectif, envoyez un mail à : citoyen.parlement@gmail.com

Page FB

Nous vous invitons aussi à venir échanger le samedi 20 janvier 2018 lors du prochain Rassemblement Citoyen à Bruxelles

ParPatrick Jonniaux

St Nicolas au 127bis

Saint-Nicolas et la police...

Ce 06/12, à la gare de Nossegem, Saint Nicolas à été accueilli par 3 camionnettes et une voiture d'intervention de la police!!!

Nous étions une cinquantaine à être escortés!!!  jusqu'au chemin d'accès du 127bis.

A l'arrivée une vingtaines de policiers ont fait barrage pour empêcher St Nicolas d'accéder à l'entrée du chantier 127bis pour Familles.

Malgré la bienveillance/pour-parlé de St Nicolas, les policiers ont refusé que nous fassions 50m afin de déposer symboliquement les jouets sur le grillage du chantier (voir photos).

Il nous ont permis de les déposer sur les grillages précédents.

Nous avons pu malgré tout "dialoguer" avec les détenus à travers les grilles de cette prison!

La TV locale Ring TV nous à interviewé

 

Nous restons attentif à la date d'inauguration/ouverture de ce centre pour familles, mobilisation sera prévue.

D'autres actions se mettent en place en 2018. Suivez et rejoignez-nous !

[foogallery id="13836"]

Merci à Jade pour les photos 😉

ParPatrick Jonniaux

Tamtam – venez créer le programme

tac tamtamCher·e·s ami·e·s,

 

Vous – ou votre association – avez participé au développement de Tout Autre Chose. Nous tenons à vous informer de la campagne TAM TAM initiée par TAC et un large éventail d’organisations.

 

La Lettre d’Information de TAC de décembre 2017 et le site ont annoncé la nouvelle : La campagne TAM-TAM est sur la ligne de départ … Vous trouverez le texte de l’appel (qui, quoi, pourquoi ?) sur le site de TAC et en fichier joint à ce message (voir le site TAC).

1.     Si votre association veut soutenir, s’investir dans cette campagne venez découvrir tout cela :

Une assemblée générale de travail : 12 décembre

de 18 H à 20 H à l’Aeropolis, Chaussée de Haecht 579, Schaerbeek, salles 4 et 5

 

Objectif : réunir l’ensemble des soutiens (associations, syndicats, mutuelles, …) pour faire le point sur cette première étape de préparation et lancer la campagne en examinant quels peuvent être les initiatives, apports de chacun·e·s. Une occasion pour les locales et différents groupes thématiques de TAC – une des composantes à la base de cette initiative – de s’informer et participer à ce lancement.

2.     Pour concrétiser cette campagne au niveau local, pour prendre des initiatives avec votre association ou agir au niveau local, participez à la prochaine étape :

Événement de lancement : 19 janvier2018 (Bruxelles)

En trois temps :

Après-midi : sept thèmes (ateliers « concrets » orientés actions …)

Moment collectif :  prises de paroles (artistes, personnalités …).

Soirée : festive et activiste

3.     Pour vous tenir informé, ou pour vous impliquer davantage :

ParPatrick Jonniaux

TamTam Campagne

EEN EENSTEMMIG VERZET NU

VOOR EEN OPEN WERELD MORGEN!

version française

Wij zijn…

– verantwoordelijken van vakbonden, mutualiteiten, verenigingen en feministische bewegingen;

– ecologisten, studenten, voorvechters van de strijd tegen armoede en het verdedigen van gezinnen, van collectieven die optreden tegen CETA en TTIP.

– actoren in de culturele wereld, justitie en de gezondheidssector;

– onderzoekers, professoren aan universiteiten, mensen uit het onderwijs;

Wij mobiliseren ons voor het recht op gezondheidszorg, huisvesting, rechtspraak e.a.

Wij zijn vrouwen en mannen, leden van burgerbewegingen zoals Tout Autre Chose.

U bent…

  • Een vrouw, een man, een groep, een vereniging, een lokale afdeling of een arbeiderscollectief.
  • Of misschien een bekend gezicht in uw vakgebied, een kunstenaar…een schrijver
  • Iemand die zich inzet voor de bescherming van milieu, justitie, vrouwenrechten, rechten van jongeren of migranten, cultuur, gelijkheid of democratie.
  • Iemand die de kwaliteit van openbare diensten of het algemene welzijn verdedigt.
  • Iemand die “neen” zegt tegen een wereld waarin u uitgespeeld wordt tegen elkaar als concurrenten, als geïsoleerde in een land waar de vrije markt het voor het zeggen heeft. En u doet dat niet alleen voor uzelf, maar ook voor uw kinderen en uw kleinkinderen!

Laat ons dus de violen stemmen tot één klinkend geluid!

We willen geen nieuwe politieke partij oprichten, noch een nieuwe organisatie. België is rijk aan verenigingen, sociale organisaties, collectieven, burgerbewegingen, die stuk voor stuk, samen met de sociale zekerheid en overheidsdiensten, een wal opwerpen tegen de barbaarsheid die ons bedreigt. Een nieuw platform is dus niet nodig.

We nodigen u gewoon uit om onze krachten te bundelen en uw verontwaardiging en inzichten met ons te delen. Want, net zoals u, geloven wij dat een meer rechtvaardige wereld mogelijk is, en wel nu: in Vlaanderen, Wallonië en Brussel en de rest van de wereld. We geloven in een welvaart die door allen rechtvaardig wordt gedeeld, met respect voor de planeet, een kwaliteitsvolle gezondheidszorg voor iedereen, een toegankelijke justitie, een realistische verdeling van vrije tijd en werk, een werkelijke democratie, een open samenleving met respect voor diversiteit…

Spijtig genoeg staat ons sociaal model al jarenlang, tijdens verschillende legislaturen onder druk van de neoliberale globalisering waar multinationale ondernemingen onvermoeid voor lobbyen. Neoliberalisme is meer dan een slogan: het is een praktijk die werkt volgens een driedelige ommekeer: naar een algemene competitie, naar de vermarkting van alle sociale aspecten, en naar de ontbinding en zelfs vernietiging van instellingen die het dagelijks leven organiseren.

Na tweeënhalf jaar politiek die ons, burgers, in een ondergeschikte positie duwt, wordt het hart van onze samenleving zelf frontaal aangevallen. Doorheen de besparingsmaatregelen en de fiscale onrechtvaardigheid, is een reële ommekeer van ons samenlevingsmodel duidelijk zichtbaar.

Eenstemmig!

We zijn ervan overtuigd dat we onze stem luid moeten laten klinken. Wanneer onze tegenstanders hun ideeën verspreiden doen ze dat niet met mondjesmaat. Als ze ons willen overtuigen dat glysofaat goed is voor de gezondheid, dat het fiscale onrecht zal leiden tot jobs-jobs-jobs en dat cultuur en justitie te veel kosten, dan doen ze dat krachtig, hardnekkig en grootschalig!

Het is aan ons om deze uitdaging aan te gaan: onze stemmen moeten aan kracht winnen op een meer creatieve, meer professionele en vooral beter gecoördineerde wijze.

Zoiets heet Verzet nu!

Kortom: we hebben genoeg van deze ongelijkheden, onzekerheden en permanente competitie! Laten we ons stevig verzetten tegen dit neoliberale model dat goed onderweg is om ons voor lange tijd ‘te hypothekeren’.

… voor een open wereld van morgen!

We beschikken over een massa aan concrete alternatieven die niet alleen           wenselijk maar ook realiseerbaar zijn: om werk te delen en beter te leven, om onze planeet te beschermen, om werk te maken van superdiversiteit, om gebruik te maken van nieuwe technologieën die niet bedreigend zijn, om de publieke diensten van de toekomst te bedenken.

We zijn er echter van overtuigd dat een dergelijke toekomst onmogelijk is, als we de huidige en toekomstige regeringen toelaten om met de huidige funeste politiek door te gaan.

Concreet

TamTamNDLS AG3-1Tam-Tam is een nationale, tweetalige communicatie- en mobilisatiecampagne die wordt gefinancierd met eigen middelen van groepen, organisaties en burgers die de campagne willen ondersteunen en ontwikkelen.

Tam-Tam stelt een professioneel communicatieapparaat ter beschikking dat bestaat uit capsule video’s, massabladen, opiniestukken, conferenties en debatten en populaire bijeenkomsten. Tam-Tam biedt een methode en de instrumenten aan om de mening van groepen en bewegingen die zich willen aansluiten, te groeperen in een luid en aanhoudend concert voor gerechtigheid in een weigering om het onwaardige beleid te aanvaarden.

Tam-Tam zal in een eerste fase 3 afleveringen van dit feuilleton van verzet de wereld insturen: over gezondheid, toegang tot rechtspraak en de werkduur. Andere onderwerpen zullen mogelijk na april 2018 worden gelanceerd.

Kom uw perspectief op deze campagne met ons delen op de lanceringsvergadering op dinsdag 12 december om 18u in Brussel.

 

 

TamTamFr AG1Wenst u:

  1. Het project te ondersteunen (in uw naam of die van een groep)
  2. Aan te sluiten bij een thematische groep
  3. Ideeën voor te stellen of door te spelen
  4. Financieel te ondersteunen

 

Contacteer dan tamtamcampagne@gmail.com.

 

 

 

ParPatrick Jonniaux

Campagne TamTam prête à démarrer

Nous
vous
invitons à donner de la voix
ensemble et avec force.

 Entrons en résistance
pour que l’avenir reste ouvert.

Nederlandstalige versie

 

Nous…

Nous sommes des acteurs du monde de la culture, de la justice, de la santé.

Nous sommes des professeurs d’université ou des chercheurs.

Nous sommes des responsables syndicaux, mutualistes, associatifs ; des mouvements féministes, écologistes, étudiants, de lutte contre la pauvreté, de défense des familles…, des collectifs anti-CETA et TTIP…

Nous nous sommes mobilisés pour défendre le droit à la justice, à la santé, au logement…

Nous sommes des citoyens ou des groupes membres de mouvements comme Tout Autre Chose

vous…

Vous êtes des citoyens et citoyennes, un groupe, une association, une section locale ou un collectif de travailleurs.

Ou bien vous êtes une voix reconnue dans votre domaine, une personnalité, un-e artiste.

Vous vous exprimez et vous engagez pour défendre l’environnement, la justice, les droits des femmes, des jeunes ou des migrants. Ou pour la culture, l’égalité ou la démocratie. Vous défendez la qualité des services publics ou le bien commun. Vous refusez, pour vous-même, vos enfants ou vos petits-enfants, un monde où tout est marchandise, où chacun est le concurrent de tous, où les individus sont isolés face à l’État et aux marchés tout-puissants.

invitons à donner de la voix

Nous ne créons pas un nouveau parti politique, ni une nouvelle organisation. La Belgique  est riches d’associations, d’organisations sociales, de collectifs, de mouvements citoyens, qui tous ensemble, avec la Sécu et les services publics, forment le rempart contre la barbarie qui nous menace. Nul besoin de créer une plate-forme en plus.

Nous vous invitons simplement à coaliser nos indignations et à mutualiser nos intelligences.

Comme vous, nous croyons qu’un monde beaucoup plus juste est possible, maintenant, chez nous : en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles, et tout autour de nous. Une prospérité bien partagée et respectueuse de la planète, une santé de bonne qualité pour tous, une justice accessible, un réel partage du temps, une démocratie vivante, une société ouverte et respectueuse de la diversité…

Mais notre modèle social est depuis plusieurs législatures sous la pression de la mondialisation néolibérale voulue par les entreprises transnationales. Le néolibéralisme n’est pas un slogan : il opère un triple basculement : vers la compétition généralisée ; vers la marchandisation de tous les rapports sociaux ; et vers le délitement et à terme la destruction des institutions organisant la vie commune.

Depuis deux ans et demi, avec les politiques que nous subissons, c’est le cœur même de notre vivre ensemble qui est attaqué de façon frontale. Au-delà des mesures d’austérité et de l’injustice fiscale, un véritable basculement de modèle de société est en marche.

ensemble et avec force

Nous pensons devoir nous faire entendre fortement. Quand nos adversaires font de la propagande, ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère. Que ce soit pour convaincre que le glyphosate est bon pour la santé, ou que l’injustice fiscale sert à créer des job-job-job, ou que la culture, la justice, la culture, et la santé coûtent trop cher, ils s’expriment massivement, puissamment, opiniâtrement.

Nous devons relever ce défi et nous faire entendre plus et mieux, de façon plus créative, plus professionnelle, et surtout mieux coordonnées.

Entrons en résistance…

La Sécu, jadis assurance sociale solidaire, est de plus en plus contractualisée et doit être « rentabilisée », la santé devient une marchandise, la justice un privilège pour les riches, la culture un luxe frivole, les services publics des institutions désuètes vouées à la disparition. Des défis nouveaux et urgents, comme le changement climatique ou les migrations, sont ignorés par la gestion à courte vue.

En un mot comme en cent : les inégalités, la précarité, la compétition permanente : ça suffit !

Entrons en résistance contre ce modèle néolibéral qui est en train de nous asservir pour longtemps.

… pour que l’avenir reste ouvert !

Nous avons une foule d’alternatives concrètes, réalisables et désirables. Pour partager l’emploi et vivre mieux ; pour protéger notre planète ; pour faire de la super-diversité et des nouvelles technologies des chances, pas des menaces ; pour inventer les services publics et les biens communs de demain.

Mais nous pensons qu’un tel avenir se bouche si nous laissons les gouvernements – actuels ou à venir – imposer au plus grand nombre cette politique du pire.

 

Concrètement

TamTamFr AG1

Tam-Tam est une campagne nationale donc bilingue de communication et de mobilisation, autofinancée par les groupes, organisations et citoyens qui veulent la soutenir et la développer.

Tam-Tam propose un dispositif de communication professionnelle et partagée, reposant sur des productions de courtes vidéos, de journaux de masse, d’argumentaires, de conférences-débats, d’événements et de rassemblements populaires. Tam-Tam offre une méthode et des outils pour mutuéliser et renforcer l’expression des groupes et mouvements qui veulent joindre leur voix à un grand et persistant concert d’espoirs de justice et de refus de la politique du pire.

Tam-Tam lance d’abord 3 épisodes de ce grand feuilleton de résistances : sur la santé, l’accès à la justice et le temps de travail. D’autres sujets seront possibles après avril 2018.

 

 

Cliquez sur les images pour télécharger
le contenu de la campagne…

TamTamNDLS AG3-1Si vous souhaitez :

  1. Marquer, en nom personnel ou au nom d’un groupe, votre soutien de principe
  2. Rejoindre un groupe thématique
  3. Proposer des idées, relayer des idées
  4. Soutenir financièrement

 

 

Venez échanger sur les perspectives qu’ouvrent cette campagne à l’assemblée de lancement le mardi 12 décembre, à 18h, à Bruxelles.

 

Contact : tamtamcampagne@gmail.com.